S. Nicolai Episcopi et Confessoris ~ Duplex
Scriptura: Feria V infra Hebdomadam I Adventus

Ad Matutinum    12-06-2018

Incipit
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte, adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte, adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Hymnus {ex Commune aut Festo}
Iste Conféssor Dómini, coléntes
Quem pie laudant pópuli per orbem,
Hac die lætus méruit suprémos
Laudis honóres.

Qui pius, prudens, húmilis, pudícus,
Sóbriam duxit sine labe vitam,
Donec humános animávit auræ
Spíritus artus.

Cujus ob præstans méritum, frequénter,
Ægra quæ passim jacuére membra,
Víribus morbi dómitis, salúti
Restituúntur.

Noster hinc illi chorus obsequéntem
Cóncinit laudem celebrésque palmas,
Ut piis ejus précibus juvémur
Omne per ævum.

Sit salus illi, decus atque virtus,
Qui, super cæli sólio corúscans,
Tótius mundi sériem gubérnat,
Trinus et unus.
Amen.
Hymn {Du Commun ou de la Fête}
Ce confesseur du Seigneur,
Que les peuples de toute la terre célèbrent par une pieuse louange,
Aujourd’hui a obtenu dans la joie
Les suprêmes honneurs de la gloire.

Pieux, prudent, humble, pudique,
Il a mené une vie sobre, sans faute,
Tant que ses membres ont été animés
Du souffle de la vie.

Par son puissant mérite, souvent,
La maladie est terrassée ;
Les corps infirmes qui gisaient là
Sont rendus à la santé.

Aussi notre chœur chante en son honneur
Une louange déférente à ses palmes glorieuses
Pour que ses pieuses prières
Nous aident en tout temps.

Salut, honneur, puissance à Celui qui,
Brillant sur le trône du ciel,
Gouverne l’enchaînement du monde entier,
Dieu trine et un,
Amen.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I.
Ant. In Deo salutáre meum * et glória mea: et spes mea in Deo est.
Psalmus 61 [1]
61:2 Nonne Deo subjécta erit ánima mea? * ab ipso enim salutáre meum.
61:3 Nam et ipse Deus meus, et salutáris meus: * suscéptor meus, non movébor ámplius.
61:4 Quoúsque irrúitis in hóminem? * interfícitis univérsi vos: tamquam paríeti inclináto et macériæ depúlsæ?
61:5 Verúmtamen prétium meum cogitavérunt repéllere, cucúrri in siti: * ore suo benedicébant, et corde suo maledicébant.
61:6 Verúmtamen Deo subjécta esto, ánima mea: * quóniam ab ipso patiéntia mea.
61:7 Quia ipse Deus meus, et salvátor meus: * adjútor meus, non emigrábo.
61:8 In Deo salutáre meum, et glória mea: * Deus auxílii mei, et spes mea in Deo est.
61:9 Speráte in eo omnis congregátio pópuli, effúndite coram illo corda vestra: * Deus adjútor noster in ætérnum.
61:10 Verúmtamen vani fílii hóminum, mendáces fílii hóminum in statéris: * ut decípiant ipsi de vanitáte in idípsum.
61:11 Nolíte speráre in iniquitáte, et rapínas nolíte concupíscere: * divítiæ si áffluant, nolíte cor appónere.
61:12 Semel locútus est Deus, duo hæc audívi, quia potéstas Dei est, et tibi, Dómine, misericórdia: * quia tu reddes unicuíque juxta ópera sua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In Deo salutáre meum et glória mea: et spes mea in Deo est.
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I.
Ant. In Deo salutáre meum * et glória mea : et spes mea in Deo est.
Psaume 61 [1]
61:2 Mon âme ne sera-t-elle pas soumise à Dieu ? * car c'est de Lui que vient mon salut.
61:3 Car c'est Lui qui est mon Dieu et mon sauveur ; * Il est mon protecteur, je ne serai plus ébranlé.
61:4 Jusques à quand vous jetterez-vous sur un homme ? * Vous le tuez tous ensemble, comme une muraille qui penche, et une masure tout ébranlée.
61:5 Cependant ils ont entrepris de me dépouiller de ma dignité ; j'ai couru altéré; * de leur bouche ils bénissaient, et dans leur cœur ils maudissaient.
61:6 Cependant sois soumise à Dieu, mon âme, * car c'est de Lui que vient ma patience.
61:7 Car c'est Lui qui est mon Dieu et mon sauveur ; * Il est mon protecteur, et je ne fuirai point.
61:8 En Dieu est mon salut et ma gloire ; * il est le Dieu qui me secourt, et mon espérance est en Dieu.
61:9 Espérez en Lui, Vous tous qui composez le peuple ; répandez devant Lui vos cœurs; * Dieu est notre défenseur à jamais.
61:10 Mais les fils des hommes sont vains ; * les fils des hommes sont des menteurs dans leurs balances, afin de tromper ensemble pour des choses vaines.
61:11 Ne mettez pas votre espérance dans l'iniquité, et ne désirez point les rapines. * Si les richesses affluent, n'y attachez pas votre cœur.
61:12 Dieu a parlé une fois ; j'ai entendu ces deux choses : la puissance est à Dieu, et à Vous, Seigneur, la miséricorde; * car Vous rendrez à chacun selon ses œuvres.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. In Deo salutáre meum et glória mea : et spes mea in Deo est.
Ant. Vidéte ópera Dómini, * et audítam fácite vocem laudis ejus.
Psalmus 65(1-12) [2]
65:1 Jubiláte Deo, omnis terra, psalmum dícite nómini ejus: * date glóriam laudi ejus.
65:3 Dícite Deo: Quam terribília sunt ópera tua, Dómine! * in multitúdine virtútis tuæ mentiéntur tibi inimíci tui.
65:4 Omnis terra adóret te, et psallat tibi: * psalmum dicat nómini tuo.
65:5 Veníte, et vidéte ópera Dei: * terríbilis in consíliis super fílios hóminum.
65:6 Qui convértit mare in áridam, in flúmine pertransíbunt pede: * ibi lætábimur in ipso.
65:7 Qui dominátur in virtúte sua in ætérnum, óculi ejus super gentes respíciunt: * qui exásperant non exalténtur in semetípsis.
65:8 Benedícite, gentes, Deum nostrum: * et audítam fácite vocem laudis ejus,
65:9 Qui pósuit ánimam meam ad vitam: * et non dedit in commotiónem pedes meos.
65:10 Quóniam probásti nos, Deus: * igne nos examinásti, sicut examinátur argéntum.
65:11 Induxísti nos in láqueum, posuísti tribulatiónes in dorso nostro: * imposuísti hómines super cápita nostra.
65:12 Transívimus per ignem et aquam: * et eduxísti nos in refrigérium.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Vidéte ópera Dómini, et audítam fácite vocem laudis ejus.
Ant. Vidéte ópera Dómini, * et audítam fácite vocem laudis ejus.
Psaume 65(1-12) [2]
65:1 Poussez vers Dieu des cris de joie, ô terre entière ; chantez un hymne à Son Nom; * rendez glorieuse Sa louange.
65:3 Dites à Dieu : Que Vos œuvres sont terribles, Seigneur ! * A cause de la grandeur de Votre puissance, Vos ennemis Vous adressent des hommages menteurs.
65:4 Que la terre Vous adore et chante en Votre honneur, * qu'elle dise un hymne à Votre nom.
65:5 Venez et voyez les œuvres de Dieu ; * Il est terrible dans Ses desseins sur les enfants des hommes.
65:6 Il a changé la mer en une terre sèche ; ils ont passé le fleuve à pied, * c'est là que nous nous réjouirons en Lui.
65:7 Il règne à jamais par Sa puissance, Ses yeux contemplent les nations ; * que ceux-là qui l'irritent ne s'élèvent point en eux-mêmes.
65:8 Nations, bénissez notre Dieu, * et faites entendre les accents de Sa louange.
65:9 C'est Lui qui a conservé la vie à mon âme, * et qui n'a point permis que mes pieds soient ébranlés.
65:10 Car Vous nous avez éprouvés, ô Dieu ; * Vous nous avez fait passer par le feu, comme on y fait passer l'argent.
65:11 Vous nous avez fait tomber dans le piège ; Vous avez chargé nos épaules de tribulations; * Vous avez mis des hommes sur nos têtes.
65:12 Nous avons passé par le feu et par l'eau ; * et Vous nous en avez tirés pour nous mettre en un lieu de rafraîchissement.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vidéte ópera Dómini, et audítam fácite vocem laudis ejus.
Ant. Audíte, omnes * qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Psalmus 65(13-20) [3]
65:13 Introíbo in domum tuam in holocáustis: * reddam tibi vota mea, quæ distinxérunt lábia mea.
65:14 Et locútum est os meum, * in tribulatióne mea.
65:15 Holocáusta medulláta ófferam tibi cum incénso aríetum: * ófferam tibi boves cum hircis.
65:16 Veníte, audíte, et narrábo, omnes, qui timétis Deum: * quanta fecit ánimæ meæ.
65:17 Ad ipsum ore meo clamávi, * et exaltávi sub lingua mea.
65:18 Iniquitátem si aspéxi in corde meo, * non exáudiet Dóminus.
65:19 Proptérea exaudívit Deus, * et atténdit voci deprecatiónis meæ.
65:20 Benedíctus Deus, * qui non amóvit oratiónem meam, et misericórdiam suam a me.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Audíte, omnes qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Ant. Audíte, omnes * qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Psaume 65(13-20) [3]
65:13 J'entrerai dans Votre maison avec des holocaustes ; * je m'acquitterai envers Vous de mes vœux
65:14 Que mes lèvres ont proférés, et que ma bouche a prononcés * pendant ma tribulation.
65:15 Je Vous offrirai de gras holocaustes, avec la fumée des béliers ; * je Vous offrirai des bœufs avec des boucs.
65:16 Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, * et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme.
65:17 Ma bouche a crié vers Lui, * et ma langue L'a exalté.
65:18 Si j'avais vu l'iniquité dans mon cœur, * le Seigneur ne m'aurait pas exaucé.
65:19 C'est pourquoi Dieu m'a exaucé, * et a été attentif à la voix de ma supplication.
65:20 Béni soit Dieu, * qui n'a pas rejeté ma prière, ni éloigné de moi Sa miséricorde.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Audíte, omnes qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
V. Non amóvit Dóminus oratiónem meam.
R. Et misericórdiam suam a me.
V. Non amóvit Dóminus oratiónem meam.
R. Et misericórdiam suam a me.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De Isaía Prophéta
Isa 4:1-3
1 Et apprehéndent septem mulíeres virum unum in die illa, dicéntes: Panem nostrum comedémus, et vestiméntis nostris operiémur: tantúmmodo invocétur nomen tuum super nos, aufer oppróbrium nostrum.
2 In die illa erit germen Dómini in magnificéntia, et glória, et fructus terræ sublímis, et exsultátio his, qui salváti fúerint de Israël.
3 Et erit: Omnis qui relíctus fúerit in Sion, et resíduus in Jerúsalem, sanctus vocábitur, omnis qui scriptus est in vita in Jerúsalem.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Súscipe verbum, Virgo María, quod tibi a Dómino per Angelum transmíssum est: concípies et páries Deum páriter et hóminem,
* Ut benedícta dicáris inter omnes mulíeres.
V. Páries quidem fílium, et virginitátis non patiéris detriméntum: efficiéris grávida, et eris mater semper intácta.
R. Ut benedícta dicáris inter omnes mulíeres.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Du Prophète Isaïe
Isa 4:1-3
1 Et sept femmes saisiront un même homme en ce jour-là, et elles lui diront : Nous mangerons notre pain, et nous nous couvrirons de vêtements à nos frais ; agrée seulement que nous portions ton nom, enlève notre opprobre.
2 En ce jour-là, le Germe du Seigneur sera dans la magnificence et dans la gloire, et le fruit de la terre sera élevé en honneur, et une cause d'allégresse pour ceux d'Israël qui auront été sauvés.
3 Alors tous ceux qui seront restés dans Sion et qui seront demeurés dans Jérusalem seront appelés saints, tous ceux qui auront été écrits dans Jérusalem au nombre des vivants.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Recevez, Vierge Marie, la parole du Seigneur, qui vous est transmise par un Ange : vous concevrez et enfanterez un Dieu et un homme tout ensemble.
* Et ainsi vous serez dite bénie entre toutes les femmes.
V. Vous enfanterez vraiment un fils, et votre virginité n’en souffrira point de détriment : vous-concevrez, et vous serez mère toujours sans tache.
R. Et ainsi vous serez dite bénie entre toutes les femmes.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
Isa 5:1-4
1 Cantábo dilécto meo cánticum patruélis mei víneæ suæ: Vínea facta est dilécto meo in cornu fílio ólei.
2 Et sepívit eam, et lápides elégit ex illa, et plantávit eam eléctam, et ædificávit turrem in médio ejus, et tórcular exstrúxit in ea: et exspectávit ut fáceret uvas, et fecit labrúscas.
3 Nunc ergo, habitatóres Jerúsalem, et viri Juda, judicáte inter me et víneam meam.
4 Quid est quod débui ultra fácere víneæ meæ, et non feci ei? An quod exspectávi, ut fáceret uvas, et fecit labrúscas?
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Aspiciébam in visu noctis, et ecce in núbibus cæli Fílius hóminis veniébat: et datum est ei regnum, et honor:
* Et omnis pópulus, tribus, et linguæ sérvient ei.
V. Potéstas ejus, potéstas ætérna, quæ non auferétur: et regnum ejus, quod non corrumpétur.
R. Et omnis pópulus, tribus, et linguæ sérvient ei.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Isa 5:1-4
1 Je chanterai à mon bien-aimé le cantique de mon proche parent pour sa vigne. Mon bien-aimé avait une vigne sur une colline fertile.
2 Il l'entoura d'une haie, il en ôta les pierres, et y mit un plant excellent ; il bâtit une tour au milieu, et il y construisit un pressoir; et il attendit qu'elle produisît de bons raisins, et elle en a produit de sauvages.
3 Maintenant donc, habitants de Jérusalem et hommes de Juda, soyez juges entre moi et ma vigne.
4 Qu'ai-je dû faire de plus à ma vigne que je n'aie point fait ? Ai-je eu tort d'attendre qu'elle portât de bons raisins, tandis qu'elle en a produit de sauvages ?
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Je regardais dans la vision de nuit et voici comme le Fils d’un homme qui venait dans les nuées du Ciel ; et il lui fut donné le royaume et l’honneur :
* Et tous les peuples, tribus et langues le serviront.
V. Sa puissance est une puissance éternelle, qui ne lui sera pas ôtée, et son royaume ne sera pas détruit.
R.Et tous les peuples, tribus et langues le serviront.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
Isa 5:5-7
5 Et nunc osténdam vobis quid ego fáciam víneæ meæ: áuferam sepem ejus, et erit in direptiónem: díruam macériam ejus, et erit in conculcatiónem.
6 Et ponam eam desértam: non putábitur, et non fodiétur. Et ascéndent vepres et spinæ; et núbibus mandábo ne pluant super eam imbrem.
7 Vínea enim Dómini exercítuum domus Israël est: et vir Juda germen ejus delectábile: et exspectávi ut fáceret judícium, et ecce iníquitas: et justítiam, et ecce clamor.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Missus est Gábriel Angelus ad Maríam Vírginem desponsátam Joseph, núntians ei verbum; et expavéscit Virgo de lúmine: ne tímeas, María, invenísti grátiam apud Dóminum:
* Ecce concípies, et páries, et vocábitur Altíssimi Fílius.
V. Dabit ei Dóminus Deus sedem David, patris ejus, et regnábit in domo Jacob in ætérnum.
R. Ecce concípies, et páries, et vocábitur Altíssimi Fílius.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Ecce concípies, et páries, et vocábitur Altíssimi Fílius.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Isa 5:5-7
5 Et maintenant je vous montrerai ce que je vais faire à ma vigne. J'en arracherai la haie, et elle sera exposée au pillage ; je détruirai son mur, et elle sera foulée aux pieds.
6 Je la rendrai déserte ; elle ne sera ni taillée ni labourée; les ronces et les épines y grandiront, et je commanderai aux nuées de ne plus pleuvoir sur elle.
7 La vigne du Seigneur des armées c'est la maison d'Israël, et les hommes de Juda sont le plant auquel Il prenait Ses délices ; et j'ai attendu qu'ils pratiquassent la droiture, et je ne vois qu'iniquité; et qu'ils portassent des fruits de justice, et je n'entends que des cris de détresse.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. L’Ange Gabriel fut envoyé à Marie, vierge qu’avait épousée Joseph, lui annonçant la parole : mais la Vierge s’effraya de la lumière. Ne craignez point, Marie, vous avez trouvé grâce devant Dieu :
* Voilà que vous concevrez et enfanterez, et il sera appelé le Fils du Très-Haut.
V. Le Seigneur lui donnera le trône de David son père et il régnera éternellement sur la maison de Jacob.
R. Voilà que vous concevrez et enfanterez, et il sera appelé le Fils du Très-Haut.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Voilà que vous concevrez et enfanterez, et il sera appelé le Fils du Très-Haut.
Nocturn II.
Ant. Exsúrgat Deus, * et dissipéntur inimíci ejus.
Psalmus 67(2-11) [4]
67:2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci ejus, * et fúgiant qui odérunt eum, a fácie ejus.
67:3 Sicut déficit fumus, defíciant: * sicut fluit cera a fácie ignis, sic péreant peccatóres a fácie Dei.
67:4 Et justi epuléntur, et exsúltent in conspéctu Dei: * et delecténtur in lætítia.
67:5 Cantáte Deo, psalmum dícite nómini ejus: * iter fácite ei, qui ascéndit super occásum: (fit reverentia) Dóminus nomen illi.
67:5 Exsultáte in conspéctu ejus: * turbabúntur a fácie ejus, patris orphanórum et júdicis viduárum.
67:6 Deus in loco sancto suo: * Deus, qui inhabitáre facit uníus moris in domo:
67:7 Qui edúcit vinctos in fortitúdine, * simíliter eos qui exásperant, qui hábitant in sepúlcris.
67:8 Deus, cum egrederéris in conspéctu pópuli tui, * cum pertransíres in desérto:
67:9 Terra mota est, étenim cæli distillavérunt a fácie Dei Sínai, * a fácie Dei Israël.
67:10 Plúviam voluntáriam segregábis, Deus, hereditáti tuæ: * et infirmáta est, tu vero perfecísti eam.
67:11 Animália tua habitábunt in ea: * parásti in dulcédine tua páuperi, Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci ejus.
Nocturn II.
Ant. Exsúrgat Deus, * et dissipéntur inimíci ejus.
Psaume 67(2-11) [4]
67:2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés : * et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
67:3 Comme la fumée disparaît, qu'ils disparaissent ; * comme la cire se fond devant le feu, qu'ainsi périssent les pécheurs devant la face de Dieu.
67:4 Mais que les justes soient comme dans un festin, et qu'ils tressaillent en la présence de Dieu, * et qu'ils soient dans des transports de joie.
67:5 Chantez à Dieu, célébrez Son Nom par un cantique ; * frayez le chemin à Celui qui monte vers le couchant. Le Seigneur est Son Nom.
67:5 Tressaillez de joie en Sa présence. On tremblera devant Lui. * Il est le père des orphelins et le juge des veuves.
67:6 Dieu est dans Son lieu saint. * C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit ;
67:7 Qui délivre les captifs par Sa puissance, * aussi bien que ceux qui L'irritent, qui habitent dans les sépulcres.
67:8 O Dieu, quand Vous marchiez à la tête de Votre peuple, * quand Vous traversiez le désert,
67:9 La terre fut ébranlée, les cieux eux-mêmes se fondirent devant le Dieu du Sinaï, * devant le Dieu d'Israël.
67:10 Vous avez mis en réserve une pluie toute volontaire, ô Dieu, pour Votre héritage ; * et lorsqu'il a été affaibli, Vous l'avez réconforté.
67:11 Vos animaux y habiteront : * Vous avez dans Votre bonté, ô Dieu, préparé de la nourriture pour le pauvre.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci ejus.
Ant. Deus noster, * Deus salvos faciéndi: et Dómini sunt éxitus mortis.
Psalmus 67(12-24) [5]
67:12 Dóminus dabit verbum evangelizántibus, * virtúte multa.
67:13 Rex virtútum dilécti dilécti: * et speciéi domus divídere spólia.
67:14 Si dormiátis inter médios cleros, pennæ colúmbæ deargentátæ, * et posterióra dorsi ejus in pallóre auri.
67:15 Dum discérnit cæléstis reges super eam, nive dealbabúntur in Selmon: * mons Dei, mons pinguis.
67:16 Mons coagulátus, mons pinguis: * ut quid suspicámini montes coagulátos?
67:17 Mons, in quo beneplácitum est Deo habitáre in eo: * étenim Dóminus habitábit in finem.
67:18 Currus Dei decem míllibus múltiplex, míllia lætántium: * Dóminus in eis in Sina in sancto.
67:19 Ascendísti in altum, cepísti captivitátem: * accepísti dona in homínibus.
67:19 Étenim non credéntes, * inhabitáre Dóminum Deum.
67:20 Benedíctus Dóminus die quotídie: * prósperum iter fáciet nobis Deus salutárium nostrórum.
67:21 Deus noster, Deus salvos faciéndi: * et Dómini Dómini éxitus mortis.
67:22 Verúmtamen Deus confrínget cápita inimicórum suórum: * vérticem capílli perambulántium in delíctis suis.
67:23 Dixit Dóminus: Ex Basan convértam, * convértam in profúndum maris:
67:24 Ut intingátur pes tuus in sánguine: * lingua canum tuórum ex inimícis, ab ipso.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Deus noster, Deus salvos faciéndi: et Dómini sunt éxitus mortis.
Ant. Deus noster, * Deus salvos faciéndi : et Dómini sunt éxitus mortis.
Psaume 67(12-24) [5]
67:12 Le Seigneur donne Ses ordres à Ses messagers * avec une grande puissance.
67:13 Le roi des armées est au pouvoir du bien-aimé, du bien-aimé ; * et celle qui est l'ornement de la maison partage les dépouilles.
67:14 Quand Vous dormez au milieu de Vos héritages, les ailes de la colombe sont argentées, * et l'extrémité de son dos a le pâle éclat de l'or.
67:15 Lorsque le Très-Haut disperse les rois dans le pays, tout est blanchi par les neiges sur le Selmon. * La montagne de Dieu est une grasse montagne.
67:16 C'est une montagne massive, une grasse montagne. * Pourquoi regardez-vous avec admiration les montagnes massives ?
67:17 Il est une montagne où il a plu à Dieu d'habiter ; * et le Seigneur y habitera à jamais.
67:18 Le char de Dieu est environné de plus de dix mille ; ce sont des milliers d'Anges qui se réjouissent; * le Seigneur est au milieu d'eux dans Son sanctuaire, comme au Sinaï.
67:19 Vous êtes monté en haut ; Vous avez emmené des captifs; * Vous avez reçu des présents parmi les hommes,
67:19 Et même de ceux qui ne croient pas * que le Seigneur Dieu habite avec nous.
67:20 Que le Seigneur soit béni chaque jour ! * Le Dieu qui nous a si souvent sauvés rendra notre voie prospère.
67:21 Notre Dieu est le Dieu qui a la vertu de sauver ; * au Seigneur, au Seigneur appartiennent les issues de la mort.
67:22 Mais Dieu brisera la tête de Ses ennemis, * le front superbe de ceux qui marchent dans leurs iniquités.
67:23 Le Seigneur a dit : Je les ramènerai de Basan, * et Je les ramènerai du fond de la mer ;
67:24 Afin que ton pied trempe dans le sang, * et que la langue de tes chiens ait aussi sa part des ennemis.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Deus noster, Deus salvos faciéndi : et Dómini sunt éxitus mortis.
Ant. In ecclésiis * benedícite Dómino Deo.
Psalmus 67(25-36) [6]
67:25 Vidérunt ingréssus tuos, Deus: * ingréssus Dei mei: regis mei qui est in sancto.
67:26 Prævenérunt príncipes conjúncti psalléntibus: * in médio juvenculárum tympanistriárum.
67:27 In ecclésiis benedícite Deo Dómino, * de fóntibus Israël.
67:28 Ibi Bénjamin adolescéntulus: * in mentis excéssu.
67:28 Príncipes Juda, duces eórum: * príncipes Zábulon, príncipes Néphtali.
67:29 Manda, Deus, virtúti tuæ: * confírma hoc, Deus, quod operátus es in nobis.
67:30 A templo tuo in Jerúsalem, * tibi ófferent reges múnera.
67:31 Íncrepa feras arúndinis, congregátio taurórum in vaccis populórum: * ut exclúdant eos, qui probáti sunt argénto.
67:32 Díssipa gentes, quæ bella volunt: vénient legáti ex Ægýpto: * Æthiópia prævéniet manus ejus Deo.
67:33 Regna terræ, cantáte Deo: * psállite Dómino.
67:34 Psállite Deo, qui ascéndit super cælum cæli, * ad Oriéntem.
67:35 Ecce dabit voci suæ vocem virtútis, date glóriam Deo super Israël, * magnificéntia ejus, et virtus ejus in núbibus.
67:36 Mirábilis Deus in sanctis suis, Deus Israël ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suæ, * benedíctus Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In ecclésiis benedícite Dómino Deo.
Ant. In ecclésiis * benedícite Dómino Deo.
Psaume 67(25-36) [6]
67:25 Ils ont vu Votre entrée, ô Dieu, * l'entrée de mon Dieu, de mon Roi, qui réside dans le sanctuaire.
67:26 En avant marchaient les princes, associés aux chanteurs, * au milieu des jeunes filles qui jouaient du tambourin.
67:27 Bénissez le Seigneur Dieu dans les assemblées, * vous qui sortez des sources d'Israël.
67:28 Là est Benjamin, le plus jeune, * en de saints transports ;
67:28 Là sont les princes de Juda, leurs chefs ; * les princes de Zabulon, les princes de Nephthali.
67:29 O Dieu, commandez à Votre puissance ; * affermissez, ô Dieu, ce que Vous avez fait parmi nous.
67:30 Dans Votre temple de Jérusalem, * les rois Vous offriront des présents.
67:31 Réprimez les bêtes sauvages des roseaux, la troupe des tauraux et les troupeaux des peuples, * pour chasser ceux qui ont été éprouvés comme l'argent.
67:32 Dissipez les nations qui veulent la guerre. Des ambassadeurs viendront de l'Egypte ; * l'Ethiopie s'empressera de tendre ses mains vers Dieu.
67:33 Royaumes de la terre, chantez à Dieu ; * célébrez le Seigneur, célébrez Dieu,
67:34 Qui S'élève au plus haut des cieux, * vers l'orient. Voici qu'Il va donner à Sa voix un puissant éclat.
67:35 Rendez gloire à Dieu au sujet d'Israël. * Sa magnificence et Sa force paraissent dans les nuées.
67:36 Dieu est admirable dans Ses saints ; le Dieu d'Israël donnera Lui-même à Son peuple la puissance et la force. * Dieu soit béni !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. In ecclésiis benedícite Dómino Deo.
V. Mirábilis Deus in sanctis suis.
R. Deus Israël dabit virtútem plebi suæ.
V. Mirábilis Deus in sanctis suis.
R. Deus Israël dabit virtútem plebi suæ.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Nicoláum, illustri loco Pátaræ in Lycia natum, paréntes a Deo precibus impetrarunt. Cujus viri sanctitas quanta futura esset, jam ab incunábulis appáruit. Nam infans, cum réliquos dies lac nutrícis frequens súgeret, quarta et sexta feria semel dumtaxat, idque vesperi sugebat: quam jejunii consuetúdine in réliqua vita semper ténuit. Adoléscens paréntibus orbatus, facultates suas paupéribus distríbuit. Cujus illud insigne est christianæ benignitátis exemplum, quod cum ejus civis egens tres filias jam nubiles in matrimonio collocare non posset, earumque pudicítiam prostitúere cogitaret; re cognita, Nicolaus noctu per fenestram tantum pecuniæ in ejus domum injecit, quantum uníus vírginis doti satis esset: quod cum íterum et tertio fecísset, tres illæ vírgines honestis viris in matrimónium dátæ sunt.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum:
* Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Nihil profíciet inimícus in eo, et fílius iniquitátis non nocébit ei.
R. Manus enim mea auxiliábitur ei.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Nicolas, issu d’une famille illustre de Patras, en Lycie, fut obtenu de Dieu, par les prières de ses parents. Quelle serait la sainteté de cet homme, on le vit déjà dès le berceau. L’enfant, en effet, alors que les autres jours, il prenait fréquemment le sein de sa nourrice, ne le demandait qu’une seule fois, le mercredi et le vendredi, et encore, vers le soir. Il conserva, toute sa vie, cette habitude du jeûne. Dès l’adolescence, privé de ses parents, il distribua ses biens aux pauvres. Voici de lui un bel exemple de générosité chrétienne. Gomme un de ses concitoyens indigent ne pouvait établir ses trois filles déjà nubiles et songeait à les prostituer, Nicolas, l’ayant appris, jeta de nuit, par la fenêtre, dans la maison du pauvre homme, autant d’argent qu’il en fallait pour la dot d’une jeune fille. Il fit de même une seconde et une troisième fois, et ces trois jeunes filles furent données en mariage à d’honnêtes maris.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. J’ai trouvé David, mon serviteur, je l’ai oint de mon huile sainte :
* Car ma main le secourra.
V. L’ennemi ne gagnera rien, sur lui et le fils d’iniquité ne lui nuira pas.
R. Car ma main le secourra.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Cum vero se totum Deo dedísset, in Palæstinam profectus est, ut loca sancta viseret, et præsens venerarétur. Qua in peregrinatióne navem conscéndens sereno cælo et tranquillo mari, horribilem nautis tempestátem prædixit; moxque ortam, cum essent omnes in summo periculo, orans mirabíliter sedávit. Unde cum domum reversus singuláris sanctitátis ómnibus documénta præberet, Dei admónitu Myram, quæ Lyciæ metropolis erat, venit; quo témpore ejus urbis episcopo mortuo, provinciales epíscopi de successore deligéndo consultábant. Itaque in ea deliberatióne divinitus admoniti sunt, ut eam eligerent, qui postridie mane primus in ecclésiam ingrederétur, Nicolaus nómine. Qua observatióne adhibita, in ecclésiæ janua deprehénsus est Nicoláus, et summo ómnium consénsu Myræ epíscopus creatur. In episcopatu castitátem, quam semper colúerat, gravitátem, oratiónis assiduitátem, vigílias abstinéntiam, liberalitátem et hospitalitátem, in adhortando mansuetúdinem, in reprehendéndo severitátem perpetuo adhibuit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Pósui adjutórium super poténtem, et exaltávi eléctum de plebe mea:
* Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum.
R. Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Après s’être consacré entièrement à Dieu, il partit pour la Palestine, afin de visiter les lieux saints et de les vénérer personnellement. Pendant ce voyage, montant sur le navire par un ciel serein et une mer tranquille, il annonça aux matelots une horrible tempête ; celle-ci s’étant bientôt élevée, et tous se trouvant dans un très grand danger, il l’apaisa miraculeusement par ses prières. De retour dans sa patrie, comme il donnait à tous des marques d’une sainteté singulière, il vint, sur l’inspiration de Dieu, à Myre qui était la métropole de la Lydie, au temps où l’Évêque de cette ville étant mort, les évêques de la province délibéraient sur le choix du successeur. Pendant cette consultation, ceux-ci furent divinement avertis de choisir celui qui, le lendemain matin, entrerait le premier dans l’église, sous le nom de Nicolas. On surveilla donc la porte de Péglise, et on y arrêta Nicolas qui fut créé évêque de Myre, du plein consentement de tous. Pendant son épiscopat, il pratiqua constamment la chasteté qu’il avait toujours observée, la gravité, l’assiduité à la prière et aux veilles, Pabstinence, la générosité et l’hospitalité, la douceur dans les exhortations et aussi la sévérité dans les réprimandes.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. J’ai donné mon secours au puissant et j’ai élevé celui que j’ai élu parmi mon peuple.
* Car ma main le secourra.
V. J’ai trouvé David mon serviteur et je l’ai oint de mon huile sainte.
R. Car ma main le secourra.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Viduis et orphanis pecúnia, consílio, ópera non defuit; oppressos adeo sublevávit, ut étiam tres tribunos, per calumniam a Constantino Augusto condemnatos, qui se propter famam ejus miraculórum oratiónibus longíssime absenti commendarant, adhuc vivens, cum imperatóri, mináciter eum terrens, apparuísset, liberaverit. Cum vero contra edictum Diocletiáni et Maximiáni christianæ fidei veritátem Myræ prædicaret, ab imperatórum satellítibus comprehénsus, et longíssime abductus, in carcerem conjéctus est; ubi fuit usque ad Constantinum imperatórem, cujus jussu ex custódia ereptus, Myram rediit. Mox ad Nicænum concílium se cóntulit; ubi cum trecentis illis decem et octo Pátribus Arianam hæresim condemnávit. Inde reversus ad episcopátum, non ita multo post, instante morte, suspíciens in cælum, cum Angelos sibi occurréntes intuerétur, illo Psalmo pronuntiato, In te Dómine, sperávi; usque ad eum locum, In manus tuas comméndo spíritum meum; in cælestem pátriam migrávit. Ejus corpus Bárium in Apulia translátum, ibidem summa celebritate ac veneratióne cólitur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Iste est, qui ante Deum magnas virtútes operátus est, et omnis terra doctrína ejus repléta est:
* Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Iste est, qui contémpsit vitam mundi, et pervénit ad cæléstia regna.
R. Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
IL ne ménagea point son argent, ses conseils et ses services, aux veuves et aux orphelins. Le fait suivant nous dira comment il venait au secours des opprimés. Trois tribuns, condamnés par Constantin Auguste, sur une accusation calomnieuse, s’étant recommandés à ses prières, bien que très éloignés de lui, mais confiants en la réputation de ses miracles, il les délivra, en apparaissant, de son vivant, au prince et en l’effrayant par ses injonctions menaçantes. Prêchant à Myre, malgré l’édit de Dioclétien et de Maximien, la vérité de la foi chrétienne, il y fut arrêté par les satellites des empereurs, emmené très loin, puis jeté en prison où il resta jusqu’à l’avènement de l’empereur Constantin, par l’ordre duquel, libéré de sa captivité, il revint à Myre. Peu après, il se rendit au Concile de Nicée où, avec les trois cent dix-huit Pères, il condamna l’hérésie arienne. De retour en sa ville épiscopale, peu de temps après, à l’approche de la mort, les yeux élevés vers le ciel, il vit les Anges venir à sa rencontre. Il récita le Psaume : En vous, Seigneur, je me suis confié, jusqu’à ce passage : En vos mains, je remets mon esprit, et s’en alla dans la céleste patrie. Son corps transporté à Bari, en Apulie, y est honoré d’un culte très célèbre.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voici celui qui devant Dieu accomplit de grandes vertus et toute la terre fut remplie de son enseignement :
* A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Voici celui qui méprisa la vie du monde et parvint aux royaumes célestes.
R. A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
Nocturn III.
Ant. Salvum me fac, * Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Psalmus 68(2-13) [7]
68:2 Salvum me fac, Deus: quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
68:3 Infíxus sum in limo profúndi: * et non est substántia.
68:3 Veni in altitúdinem maris: * et tempéstas demérsit me.
68:4 Laborávi clamans, raucæ factæ sunt fauces meæ: * defecérunt óculi mei, dum spero in Deum meum.
68:5 Multiplicáti sunt super capíllos cápitis mei, * qui odérunt me gratis.
68:5 Confortáti sunt qui persecúti sunt me inimíci mei injúste: * quæ non rápui, tunc exsolvébam.
68:6 Deus, tu scis insipiéntiam meam: * et delícta mea a te non sunt abscóndita.
68:7 Non erubéscant in me qui exspéctant te, Dómine, * Dómine virtútum.
68:7 Non confundántur super me * qui quǽrunt te, Deus Israël.
68:8 Quóniam propter te sustínui oppróbrium: * opéruit confúsio fáciem meam.
68:9 Extráneus factus sum frátribus meis, * et peregrínus fíliis matris meæ.
68:10 Quóniam zelus domus tuæ comédit me: * et oppróbria exprobrántium tibi cecidérunt super me.
68:11 Et opérui in jejúnio ánimam meam: * et factum est in oppróbrium mihi.
68:12 Et pósui vestiméntum meum cilícium: * et factus sum illis in parábolam.
68:13 Advérsum me loquebántur, qui sedébant in porta: * et in me psallébant qui bibébant vinum.
68:13 Ego vero oratiónem meam ad te, Dómine: * tempus benepláciti, Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Salvum me fac, Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Nocturn III.
Ant. Salvum me fac, * Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Psaume 68(2-13) [7]
68:2 Sauvez-moi, ô Dieu, * car les eaux sont entrées jusqu'à mon âme.
68:3 Je suis enfoncé dans une boue profonde, * où il n'y a pas de consistance.
68:3 Je suis descendu au fond de la mer, * et la tempête m'a submergé.
68:4 Je me suis fatigué à crier, ma gorge en a été enrouée ; * mes yeux se sont épuisés, tandis que j'attends mon Dieu.
68:5 Ils sont devenus plus nombreux que les cheveux de ma tête, * ceux qui me haïssent sans cause.
68:5 Ils sont devenus forts, mes ennemis qui me persécutent injustement ; * j'ai dû payer ce que je n'avais pas pris.
68:6 O Dieu, Vous connaissez ma folie, * et mes péchés ne Vous sont point cachés.
68:7 Que ceux qui espèrent en Vous ne rougissent pas à cause de moi, Seigneur, * Seigneur des armées.
68:7 Qu'ils ne soient pas confondus à mon sujet, * ceux qui Vous cherchent, Dieu d'Israël.
68:8 Car c'est à cause de Vous que j'ai souffert l'opprobre, * et que la confusion a couvert mon visage.
68:9 Je suis devenu un étranger pour mes frères, * et un inconnu pour les fils de ma mère.
68:10 Car le zèle de Votre maison m'a dévoré, * et les outrages de ceux qui Vous insultaient sont tombés sur moi.
68:11 J'ai affligé mon âme par le jeûne, * et l'on m'en a fait un sujet d'opprobre.
68:12 J'ai pris pour vêtement un cilice, * et je suis devenu leur fable.
68:13 Ceux qui étaient assis à la porte parlaient contre moi, * et ceux qui buvaient du vin me raillaient par leurs chansons.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Salvum me fac, Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Ant. Propter inimícos meos * éripe me, Dómine.
Psalmus 68(14-29) [8]
68:14 In multitúdine misericórdiæ tuæ exáudi me, * in veritáte salútis tuæ:
68:15 Éripe me de luto, ut non infígar: * líbera me ab iis, qui odérunt me, et de profúndis aquárum.
68:16 Non me demérgat tempéstas aquæ, neque absórbeat me profúndum: * neque úrgeat super me púteus os suum.
68:17 Exáudi me, Dómine, quóniam benígna est misericórdia tua: * secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum réspice in me.
68:18 Et ne avértas fáciem tuam a púero tuo: * quóniam tríbulor, velóciter exáudi me.
68:19 Inténde ánimæ meæ, et líbera eam: * propter inimícos meos éripe me.
68:20 Tu scis impropérium meum, et confusiónem meam, * et reveréntiam meam.
68:21 In conspéctu tuo sunt omnes qui tríbulant me: * impropérium exspectávit cor meum, et misériam.
68:21 Et sustínui qui simul contristarétur, et non fuit: * et qui consolarétur, et non invéni.
68:22 Et dedérunt in escam meam fel: * et in siti mea potavérunt me acéto.
68:23 Fiat mensa eórum coram ipsis in láqueum, * et in retributiónes, et in scándalum.
68:24 Obscuréntur óculi eórum ne vídeant: * et dorsum eórum semper incúrva.
68:25 Effúnde super eos iram tuam: * et furor iræ tuæ comprehéndat eos.
68:26 Fiat habitátio eórum desérta: * et in tabernáculis eórum non sit qui inhábitet.
68:27 Quóniam quem tu percussísti, persecúti sunt: * et super dolórem vúlnerum meórum addidérunt.
68:28 Appóne iniquitátem super iniquitátem eórum: * et non intrent in justítiam tuam.
68:29 Deleántur de libro vivéntium: * et cum justis non scribántur.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Propter inimícos meos éripe me, Dómine.
Ant. Propter inimícos meos * éripe me, Dómine.
Psaume 68(14-29) [8]
68:14 Mais moi je Vous adresse, Seigneur, ma prière. * Voici le temps favorable, ô Dieu.
68:14 Selon la grandeur de Votre miséricorde exaucez-moi, * selon la vérité de Vos promesses de salut.
68:15 Retirez-moi de la boue, afin que je n'y enfonce pas ; * délivrez-moi de ceux qui me haïssent et des eaux profondes.
68:16 Que les flots en fureur ne me submergent point ; que l'abîme ne m'engloutisse pas, * et que le puits ne ferme pas sa bouche sur moi.
68:17 Exaucez-moi, Seigneur, car Votre miséricorde est toute suave ; * regardez- moi selon l'abondance de Vos bontés.
68:18 Et ne détournez pas Votre visage de Votre serviteur ; * parce que je suis dans l'angoisse, exaucez-moi promptement.
68:19 Soyez attentif sur mon âme, et délivrez-la * à cause de mes ennemis.
68:20 Vous connaissez mon opprobre, et ma confusion, * et ma honte.
68:21 Tous ceux qui me persécutent sont devant Vous ; * mon cœur s'attend à l'insulte et à la misère.
68:21 Et j'ai attendu que quelqu'un s'attristât avec moi, mais nul ne l'a fait ; * et que quelqu'un me consolât, mais je n'ai trouvé personne.
68:22 Et ils m'ont donné du fiel pour nourriture, * et dans ma soif ils m'ont abreuvé de vinaigre.
68:23 Que leur table soit devant eux comme un filet, * un juste châtiment et une pierre de scandale.
68:24 Que leurs yeux soient obscurcis, pour qu'ils cessent de voir, * et courbez à jamais leur dos.
68:25 Déversez sur eux Votre colère, * et que la fureur de Votre courroux les saisisse.
68:26 Que leur demeure devienne déserte, * et qu'il n'y ait personne qui habite dans leurs tentes.
68:27 Parce qu'ils ont persécuté celui que Vous avez frappé, * et qu'ils ont ajouté à la douleur de mes blessures.
68:28 Ajoutez l'iniquité à leur iniquité, * et qu'ils n'entrent pas dans Votre justice.
68:29 Qu'ils soient effacés du livre des vivants, * et qu'ils ne soient point inscrits avec les justes.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Propter inimícos meos éripe me, Dómine.
Ant. Quǽrite Dóminum, * et vivet ánima vestra.
Psalmus 68(30-37) [9]
68:30 Ego sum pauper et dolens: * salus tua, Deus, suscépit me.
68:31 Laudábo nomen Dei cum cántico: * et magnificábo eum in laude:
68:32 Et placébit Deo super vítulum novéllum: * córnua producéntem et úngulas.
68:33 Vídeant páuperes et læténtur: * quǽrite Deum, et vivet ánima vestra.
68:34 Quóniam exaudívit páuperes Dóminus: * et vinctos suos non despéxit.
68:35 Laudent illum cæli et terra, * mare et ómnia reptília in eis.
68:36 Quóniam Deus salvam fáciet Sion: * et ædificabúntur civitátes Juda.
68:36 Et inhabitábunt ibi, * et hereditáte acquírent eam.
68:37 Et semen servórum ejus possidébit eam: * et qui díligunt nomen ejus, habitábunt in ea.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Quǽrite Dóminum, et vivet ánima vestra.
Ant. Quǽrite Dóminum, * et vivet ánima vestra.
Psaume 68(30-37) [9]
68:30 Pour moi, je suis pauvre et dans la douleur ; * Votre salut, ô Dieu, m'a relevé.
68:31 Je louerai le Nom de Dieu par des cantiques, * et je le glorifierai par des louanges ;
68:32 Et ce sera plus agréable à Dieu que le jeune veau, * à qui poussent les cornes et les ongles.
68:33 Que les pauvres le voient et se réjouissent. * Cherchez Dieu, et votre âme vivra ;
68:34 Car le Seigneur a exaucé les pauvres, * et Il n'a pas méprisé Ses captifs.
68:35 Que les cieux et la terre Le louent ; * la mer, et tout ce qui s'y meut.
68:36 Car Dieu sauvera Sion, * et les villes de Juda seront bâties.
68:36 Ils y habiteront, * et ils l'acquerront en héritage.
68:37 Et la race de Ses serviteurs la possédera, * et ceux qui aiment Son Nom y habiteront.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Quǽrite Dóminum, et vivet ánima vestra.
V. Laudábo nomen Dei cum cántico.
R. Et magnificábo eum in laude.
V. Laudábo nomen Dei cum cántico.
R. Et magnificábo eum in laude.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 25:14-23
In illo témpore: Dixit Jesus discípulis suis parábolam hanc: Homo péregre proficíscens, vocávit servos suos, et trádidit illis bona sua. Et réliqua.

Homilía sancti Gregórii Papæ
Homilía 9 in Evangelia
Léctio sancti Evangélii, fratres caríssimi, solícite consideráre nos ádmonet, ne nos, qui plus céteris in hoc mundo accepísse áliquid cérnimur, ab Auctóre mundi grávius inde judicémur. Cum enim augéntur dona, ratiónes étiam crescunt donórum. Tanto ergo esse humílior atque ad serviéndum Deo prómptior quisque debet ex múnere, quanto se obligatiórem esse cónspicit in reddénda ratióne. Ecce homo, qui péregre proficíscitur, servos suos vocat, eisque ad negótium talénta partítur. Post multum vero témporis positúrus ratiónem revértitur: bene operántes pro apportáto lucro remúnerat, servum vero a bono ópere torpéntem damnat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Amávit eum Dóminus, et ornávit eum: stolam glóriæ índuit eum,
* Et ad portas paradísi coronávit eum.
V. Induit eum Dóminus lorícam fídei, et ornávit eum.
R. Et ad portas paradísi coronávit eum.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du saint Évangile selon saint Matthieu
Matt 25:14-23
In illo témpore : Dixit Jesus discípulis suis parábolam hanc : Homo péregre proficíscens, vocávit servos suos, et trádidit illis bona sua. Et réliqua.

Homilía sancti Gregórii Papæ
Homilía 9 in Evangelia
Léctio sancti Evangélii, fratres caríssimi, solicite consideráre nos admonet, ne nos, qui plus ceteris in hoc mundo accepisse aliquid cernimur, ab Auctore mundi gravius inde judicemur. Cum enim augéntur dona, ratiónes étiam crescunt donórum. Tanto ergo esse humílior atque ad serviéndum Deo promptior quisque debet ex munere, quanto se obligatiórem esse conspicit in reddenda ratióne. Ecce homo, qui peregre proficiscitur, servos suos vocat, eisque ad negotium talénta partitur. Post multum vero témporis positurus ratiónem revértitur : bene operántes pro apportato lucro remúnerat, servum vero a bono opere torpéntem damnat.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur l’a aimé et l’a paré ; il l’a revêtu d’une robe de gloire :
* Et il l’a couronné aux portes du paradis.
V. Le Seigneur l’a revêtu de la cuirasse de la foi et il l’a paré.
R. Et il l’a couronné aux portes du paradis.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Cujus festum cólimus, ipse intercédat pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
Quis ítaque iste homo est qui péregre proficíscitur, nisi Redémptor noster, qui, in ea carne quam assúmpserat, ábiit in cælum? Carnis enim locus próprius terra est; quæ quasi ad peregrína dúcitur, dum per Redemptórem nostrum in cælo collocátur. Sed homo iste, péregre proficíscens, servis suis bona sua trádidit; quia fidélibus suis spirituália dona concéssit. Et uni quidem quinque talénta, álii duo, álii vero commísit unum. Quinque étenim sunt córporis sensus, vidélicet: visus, audítus, gustus, odorátus et tactus. Quinque ergo taléntis, donum quinque sénsuum, id est, exteriórum sciéntia, exprímitur. Duóbus vero, intelléctus et operátio designátur. Uníus autem talénti nómine, intelléctus tantúmmodo designátur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Sint lumbi vestri præcíncti, et lucérnæ ardéntes in mánibus vestris:
* Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Vigiláte ergo, quia nescítis qua hora Dóminus vester ventúrus sit.
R. Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que celui dont nous célébrons la fête intercède pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Quis itaque iste homo est qui péregre proficiscitur, nisi Redémptor noster, qui, in ea carne quam assumpserat, ábiit in cælum ? Carnis enim locus proprius terra est ; quæ quasi ad peregrina ducitur, dum per Redemptórem nostrum in cælo collocátur. Sed homo iste, péregre proficiscens, servis suis bona sua trádidit; quia fidelibus suis spiritualia dona concessit. Et uni quidem quinque talenta, alii duo, alii vero commisit unum. Quinque étenim sunt corporis sensus, videlicet : visus, audítus, gustus, odorátus et tactus. Quinque ergo talentis, donum quinque sensuum, id est, exteriórum sciéntia, exprimitur. Duobus vero, intelléctus et operátio designátur. Unius autem talénti nómine, intelléctus tantummodo designátur.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Ceignez vos reins, et ayez en vos mains des lampes allumées ;
* Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Veillez donc, parce que vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra.
R. Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Sed is, qui quinque talénta accéperat, ália quinque lucrátus est: quia sunt nonnúlli, qui, etsi intérna ac mýstica penetráre nésciunt, pro intentióne tamen supérnæ pátriæ docent recta quos possunt; de ipsis exterióribus, quæ accepérunt, duplum taléntum portant; dumque se a carnis petulántia et a terrenárum rerum ámbitu atque a visibílium voluptáte custódiunt, ab his étiam álios admonéndo compéscunt. Et sunt nonnúlli, qui, quasi duóbus taléntis ditáti, intelléctum atque operatiónem percípiunt, subtília de intérnis intélligunt, mira in exterióribus operántur; cumque et intelligéndo et operándo áliis prǽdicant, quasi duplicátum de negótio lucrum repórtant.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Sed is, qui quinque talénta acceperat, alia quinque lucrátus est : quia sunt nonnulli, qui, etsi interna ac mystica penetrare nesciunt, pro intentióne tamen supernæ pátriæ docent recta quos possunt ; de ipsis exterióribus, quæ accepérunt, duplum taléntum portant; dumque se a carnis petulántia et a terrenárum rerum ambitu atque a visibílium voluptate custódiunt, ab his étiam alios admonéndo compescunt. Et sunt nonnulli, qui, quasi duobus talentis ditati, intelléctum atque operatiónem percipiunt, subtília de internis intelligunt, mira in exterióribus operántur; cumque et intelligéndo et operando aliis prædicant, quasi duplicátum de negótio lucrum reportant.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Deus, qui beátum Nicoláum Pontíficem innúmeris decorásti miráculis: tríbue, quǽsumus; ut eius méritis et précibus a gehénnæ incéndiis liberémur.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
O Dieu, qui avez glorifié le bienheureux Pontife Nicolas par d’innombrables miracles : accordez ànotre demande que par ses mérites et ses prières, nous soyons préservés des feux de l’enfer.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Monastic
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
Ordo Praedicatorum
1960 Newcalendar
Language 2
Latin
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help