S. Francisci Xaverii Confessoris ~ Duplex majus
Scriptura: Feria II infra Hebdomadam I Adventus

Ad Matutinum    12-03-2018

Incipit
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte, adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte, adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Au Seigneur, Roi des confesseurs, * venez, offrons l’adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des confesseurs, * venez, offrons l’adoration.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Au Seigneur, Roi des confesseurs, * venez, offrons l’adoration.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. venez, offrons l’adoration.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Au Seigneur, Roi des confesseurs, * venez, offrons l’adoration.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. venez, offrons l’adoration.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Au Seigneur, Roi des confesseurs, * venez, offrons l’adoration.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. venez, offrons l’adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des confesseurs, * venez, offrons l’adoration.
Hymnus {ex Commune aut Festo}
Iste Conféssor Dómini sacrátus,
Festa plebs cujus celébrat per orbem,
Hódie lætus méruit secréta
Laudis honóres.

Qui pius, prudens, húmilis, pudícus,
Sóbrius, castus fuit et quiétus,
Vita dum præsens vegetávit ejus
Córporis artus.

Ad sacram cujus túmulum frequénter
Membra languéntem modo sanitáti,
Quólibet morbo fúerint graváta,
Restituúntur.

Unde nunc noster chorus in honórem
Ipsius, hymnum canit hunc libénter:
Ut piis ejus méritis iuvémur
Omne per ævum.

Sit salus illi, decus atque virtus,
Qui supra cæli résidens cacúmen,
Tótius mundi máchinam gubérnat
Trinus et unus.
Amen.
Hymn {Du Commun ou de la Fête}
Iste Conféssor Dómini sacrátus,
Festa plebs cujus celébrat per orbem,
Hódie lætus méruit secréta
Laudis honóres.

Qui pius, prudens, húmilis, pudícus,
Sóbrius, castus fuit et quiétus,
Vita dum præsens vegetávit ejus
Córporis artus.

Ad sacram cujus túmulum frequénter
Membra languéntem modo sanitáti,
Quólibet morbo fúerint graváta,
Restituúntur.

Unde nunc noster chorus in honórem
Ipsius, hymnum canit hunc libénter:
Ut piis ejus méritis iuvémur
Omne per ævum.

Sit salus illi, decus atque virtus,
Qui supra cæli résidens cacúmen,
Tótius mundi máchinam gubérnat
Trinus et unus.
Amen.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I.
Ant. Dóminus de cælo * prospéxit super fílios hóminum.
Psalmus 13 [1]
13:1 Dixit insípiens in corde suo: * non est Deus.
13:1 Corrúpti sunt, et abominábiles facti sunt in stúdiis suis: * non est qui fáciat bonum, non est usque ad unum.
13:2 Dóminus de cælo prospéxit super fílios hóminum, * ut vídeat si est intéllegens, aut requírens Deum.
13:3 Omnes declinavérunt, simul inútiles facti sunt: * non est qui fáciat bonum, non est usque ad unum.
13:3 Sepúlcrum patens est guttur eórum: linguis suis dolóse agébant * venénum áspidum sub lábiis eórum.
13:3 Quorum os maledictióne et amaritúdine plenum est: * velóces pedes eórum ad effundéndum sánguinem.
13:3 Contrítio et infelícitas in viis eórum, et viam pacis non cognovérunt: * non est timor Dei ante óculos eórum.
13:4 Nonne cognóscent omnes qui operántur iniquitátem, * qui dévorant plebem meam sicut escam panis?
13:5 Dóminum non invocavérunt, * illic trepidavérunt timóre, ubi non erat timor.
13:6 Quóniam Dóminus in generatióne justa est, consílium ínopis confudístis: * quóniam Dóminus spes ejus est.
13:7 Quis dabit ex Sion salutáre Israël? * cum avérterit Dóminus captivitátem plebis suæ, exsultábit Jacob, et lætábitur Israël.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Dóminus de cælo prospéxit super fílios hóminum.
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I.
Ant. Dóminus de cælo * prospéxit super fílios hóminum.
Psaume 13 [1]
13:1 L'insensé a dit dans son cœur : * Il n'y a point de Dieu.
13:1 Ils se sont corrompus, et sont devenus abominables dans leurs tendances. * Il n'y en a point qui fasse le bien, il n'y en a pas un seul.
13:2 Le Seigneur a regardé du haut du Ciel sur les enfants des hommes, * pour voir s'il y a quelqu'un qui soit intelligent ou qui cherche Dieu.
13:3 Tous se sont détournés, ils sont tous devenus inutiles. * Il n'y en a point qui fasse le bien, il n'y en a pas un seul.
13:3 Leur gosier est un sépulcre ouvert ; ils se servent de leurs langues pour tromper; * le venin des aspics est sous leurs lèvres.
13:3 Leur bouche est remplie de malédiction et d'amertume ; * leurs pieds sont agiles pour répandre le sang.
13:3 L'affliction et le malheur sont dans leurs voies, et ils n'ont pas connu la voie de la paix ; * la crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux.
13:4 Ne comprendront-ils pas, tous ces hommes qui commettent l'iniquité, * qui dévorent Mon peuple comme un morceau de pain ?
13:5 Ils n'ont pas invoqué le Seigneur ; * ils ont tremblé de frayeur là où il n'y avait rien à craindre.
13:6 Car le Seigneur est avec la race des justes ; vous vous êtes moqués du dessein du pauvre, * parce que le Seigneur est son espérance.
13:7 Qui procurera de Sion le salut d'Israël ? * Quand le Seigneur aura mis fin à la captivité de Son peuple, Jacob sera dans l'allégresse, et Israël dans la joie.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Dóminus de cælo prospéxit super fílios hóminum.
Ant. Qui operátur justítiam * requiéscet in monte sancto tuo, Dómine.
Psalmus 14 [2]
14:1 Dómine, quis habitábit in tabernáculo tuo? * aut quis requiéscet in monte sancto tuo?
14:2 Qui ingréditur sine mácula, * et operátur justítiam:
14:3 Qui lóquitur veritátem in corde suo, * qui non egit dolum in lingua sua:
14:3 Nec fecit próximo suo malum, * et oppróbrium non accépit advérsus próximos suos.
14:4 Ad níhilum dedúctus est in conspéctu ejus malígnus: * timéntes autem Dóminum gloríficat:
14:5 Qui jurat próximo suo, et non décipit, * qui pecúniam suam non dedit ad usúram, et múnera super innocéntem non accépit.
14:5 Qui facit hæc: * non movébitur in ætérnum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Qui operátur justítiam requiéscet in monte sancto tuo, Dómine.
Ant. Qui operátur justítiam * requiéscet in monte sancto tuo, Dómine.
Psaume 14 [2]
14:1 Seigneur, qui habitera dans Votre tabernacle ? * ou qui reposera sur Votre montagne sainte ?
14:2 Celui qui vit sans tache, * et qui pratique la justice ;
14:3 Qui dit la vérité dans son cœur ; * qui n'a point usé de tromperie dans ses paroles;
14:3 Qui n'a pas fait de mal à son prochain, * et qui n'a point accueilli de calomnie contre ses frères.
14:4 Le méchant est compté pour rien à ses yeux ; * mais il honore ceux qui craignent le Seigneur.
14:5 Il fait serment à son prochain et ne le trompe pas ; * il ne donne point son argent à usure, et ne reçoit pas de présents contre l'innocent.
14:5 Celui qui se conduit ainsi * ne sera jamais ébranlé.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Qui operátur justítiam requiéscet in monte sancto tuo, Dómine.
Ant. Inclína, Dómine, * aurem tuam mihi, et exáudi verba mea.
Psalmus 16 [3]
16:1 Exáudi, Dómine, justítiam meam: * inténde deprecatiónem meam.
16:1 Áuribus pércipe oratiónem meam, * non in lábiis dolósis.
16:2 De vultu tuo judícium meum pródeat: * óculi tui vídeant æquitátes.
16:3 Probásti cor meum, et visitásti nocte: * igne me examinásti, et non est invénta in me iníquitas.
16:4 Ut non loquátur os meum ópera hóminum: * propter verba labiórum tuórum ego custodívi vias duras.
16:5 Pérfice gressus meos in sémitis tuis: * ut non moveántur vestígia mea.
16:6 Ego clamávi, quóniam exaudísti me, Deus: * inclína aurem tuam mihi, et exáudi verba mea.
16:7 Mirífica misericórdias tuas, * qui salvos facis sperántes in te.
16:8 A resisténtibus déxteræ tuæ custódi me, * ut pupíllam óculi.
16:9 Sub umbra alárum tuárum prótege me: * a fácie impiórum qui me afflixérunt.
16:10 Inimíci mei ánimam meam circumdedérunt, ádipem suum conclusérunt: * os eórum locútum est supérbiam.
16:11 Proiciéntes me nunc circumdedérunt me: * óculos suos statuérunt declináre in terram.
16:12 Suscepérunt me sicut leo parátus ad prædam: * et sicut cátulus leónis hábitans in ábditis.
16:13 Exsúrge, Dómine, prǽveni eum, et supplánta eum: * éripe ánimam meam ab ímpio, frámeam tuam ab inimícis manus tuæ.
16:14 Dómine, a paucis de terra dívide eos in vita eórum: * de abscónditis tuis adimplétus est venter eórum.
16:14 Saturáti sunt fíliis: * et dimisérunt relíquias suas párvulis suis.
16:15 Ego autem in justítia apparébo conspéctui tuo: * satiábor cum apparúerit glória tua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Inclína, Dómine, aurem tuam mihi, et exáudi verba mea.
Ant. Inclína, Dómine, * aurem tuam mihi, et exáudi verba mea.
Psaume 16 [3]
16:1 Exaucez, Seigneur, ma justice ; * soyez attentif à ma supplication.
16:1 Prêtez l'oreille à ma prière, * qui ne part point de lèvres trompeuses.
16:2 Que mon jugement procède de Votre visage ; * que Vos yeux regardent l'équité.
16:3 Vous avez éprouvé mon cœur, et Vous l'avez visité durant la nuit ; * Vous m'avez éprouvé par le feu, et l'iniquité ne s'est point trouvée en moi.
16:4 Afin que ma bouche ne célèbre point les œuvres des hommes, * j'ai eu soin, à cause des paroles de Vos lèvres, de marcher par des voies rudes.
16:5 Affermissez mes pas dans Vos sentiers, * afin que mes pieds ne soient point ébranlés.
16:6 J'ai crié, mon Dieu, parce que Vous m'avez exaucé : * inclinez vers moi Votre oreille, et exaucez mes paroles.
16:7 Faites éclater Vos miséricordes, * Vous qui sauvez ceux qui espèrent en Vous.
16:8 Contre ceux qui résistent à Votre droite, défendez-moi * comme la prunelle de l'œil.
16:9 Protégez-moi à l'ombre de Vos ailes, * contre les impies qui m'affligent. Mes ennemis ont environné mon âme ;
16:10 Ils ont fermé leurs entrailles ; * leur bouche a parlé avec orgueil.
16:11 Après m'avoir repoussé, maintenant ils m'assaillent ; * ils fixent leurs yeux sur moi pour me renverser à terre.
16:12 Ils m'ont saisi comme un lion prêt à ravir sa proie, * et comme un lionceau qui habite dans les fourrés.
16:13 Levez-Vous, Seigneur ; prévenez-le, et faites-le tomber; * délivrez mon âme de l'impie, et arrachez Votre glaive
16:14 Aux ennemis de Votre main. Seigneur, séparez-les dès leur vie même du petit nombre de Vos fidèles qui sont sur la terre ; * leur ventre est rempli de Vos trésors.
16:14 Ils sont rassasiés d'enfants, * et ils laissent le reste de leurs biens à leurs petits enfants.
16:15 Pour moi, c'est par la justice que je serai admis en Votre présence ; * je serai rassasié lorsque apparaîtra Votre gloire.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Inclína, Dómine, aurem tuam mihi, et exáudi verba mea.
V. Mirífica Dómine misericórdias tuas.
R. Qui salvos facis sperántes in te.
V. Mirífica Dómine misericórdias tuas.
R. Qui salvos facis sperántes in te.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De Isaía Prophéta
Isa 1:16-18
16 Lavámini, mundi estóte, auférte malum cogitatiónum vestrárum ab óculis meis: quiéscite ágere pervérse,
17 Díscite benefácere: quǽrite judícium, subveníte opprésso, judicáte pupíllo, deféndite víduam.
18 Et veníte, et argúite me, dicit Dóminus: si fúerint peccáta vestra ut cóccinum, quasi nix dealbabúntur: et si fúerint rubra quasi vermículus, velut lana alba erunt.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Súscipe verbum, Virgo María, quod tibi a Dómino per Angelum transmíssum est: concípies et páries Deum páriter et hóminem,
* Ut benedícta dicáris inter omnes mulíeres.
V. Páries quidem fílium, et virginitátis non patiéris detriméntum: efficiéris grávida, et eris mater semper intácta.
R. Ut benedícta dicáris inter omnes mulíeres.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Du Prophète Isaïe.
Isa 1:16-18
16 Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de devant Mes yeux la malice de vos pensées, cessez de faire le mal,
17 Apprenez à faire le bien, recherchez la justice, assistez l'opprimé, faites droit à l'orphelin, défendez la veuve.
18 Et venez et attaquez-Moi, dit le Seigneur ; et si vos péchés sont comme l'écarlate, ils deviendront blancs comme la neige; et s'ils sont rouges comme le vermillon, ils seront blancs comme la laine.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Recevez, Vierge Marie, la parole du Seigneur, qui vous est transmise par un Ange : vous concevrez et enfanterez un Dieu et un homme tout ensemble.
* Et ainsi vous serez dite bénie entre toutes les femmes.
V. Vous enfanterez vraiment un fils, et votre virginité n’en souffrira point de détriment : vous-concevrez, et vous serez mère toujours sans tache.
R. Et ainsi vous serez dite bénie entre toutes les femmes.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
Isa 1:19-23
19 Si voluéritis, et audiéritis me, bona terræ comedétis.
20 Quod si noluéritis, et me ad iracúndiam provocavéritis, gládius devorábit vos, quia os Dómini locútum est.
21 Quómodo facta est méretrix cívitas fidélis, plena judícii? Justítia habitávit in ea, nunc autem homicídæ.
22 Argéntum tuum versum est in scóriam: vinum tuum mixtum est aqua.
23 Príncipes tui infidéles, sócii furum: omnes díligunt múnera, sequúntur retributiónes. Pupíllo non júdicant: et causa víduæ non ingréditur ad illos.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Læténtur cæli, et exsúltet terra, jubiláte, montes, laudem: quia Dóminus noster véniet,
* Et páuperum suórum miserébitur.
V. Oriétur in diébus ejus justítia, et abundántia pacis.
R. Et páuperum suórum miserébitur.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Isa 1:19-23
19 Si vous voulez et si vous M'écoutez, vous mangerez les biens de la terre.
20 Que si vous ne voulez pas, et si vous provoquez Ma colère, l'épée vous dévorera, car c'est la bouche du Seigneur qui a parlé.
21 Comment la cité fidèle, pleine d'équité, est-elle devenue une prostituée ? La justice habitait en elle, et maintenant il y a des meurtriers.
22 Ton argent s'est changé en scories, ton vin a été mêlé d'eau.
23 Tes princes sont infidèles, complices des voleurs. Tous ils aiment les présents, ils recherchent les récompenses. Ils ne font pas droit à l'orphelin, et la cause de la veuve n'a pas d'accès auprès d'eux.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Que les cieux se réjouissent et que la terre exulte ; montagnes, faites retentir la louange ; car notre Dieu viendra.
* Et il aura pitié de ses pauvres.
V. Dans ses jours s’élèvera la justice et une abondance de paix.
R. Et il aura pitié de ses pauvres.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
Isa 1:24-28
24 Propter hoc ait Dóminus Deus exercítuum fortis Israël: Heu! consolábor super hóstibus meis, et vindicábor de inimícis meis.
25 Et convértam manum meam ad te, et éxcoquam ad purum scóriam tuam, et áuferam omne stannum tuum.
26 Et restítuam júdices tuos ut fuérunt prius, et consiliários tuos sicut antíquitus: post hæc vocáberis cívitas justi, urbs fidélis.
27 Sion in judício redimétur, et redúcent eam in justítia:
28 Et cónteret sceléstos, et peccatóres simul: et qui dereliquérunt Dóminum, consuméntur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Aliéni non transíbunt per Jerúsalem ámplius:
* Nam in illa die stillábunt montes dulcédinem, et colles fluent lac et mel, dicit Dóminus.
V. Deus a Líbano véniet, et Sanctus de monte umbróso et condénso.
R. Nam in illa die stillábunt montes dulcédinem, et colles fluent lac et mel, dicit Dóminus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Nam in illa die stillábunt montes dulcédinem, et colles fluent lac et mel, dicit Dóminus.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Isa 1:24-28
24 C'est pourquoi voici ce que dit le Seigneur, le Dieu des armées, le fort d'Israël : Ah ! Je Me consolerai par la perte de Mes adversaires, et Je Me vengerai de Mes ennemis.
25 Et J'étendrai Ma main sur toi, et Je te purifierai par le feu de tes scories, et J'enlèverai tout l'étain qui est en toi.
26 Et Je rétablirai tes juges comme ils étaient autrefois, et tes conseillers comme ils étaient à l'origine ; après cela tu seras appelée cité du juste, ville fidèle.
27 Sion sera rachetée par le jugement, et on la rétablira par la justice.
28 Mais les scélérats et les pécheurs périront tous ensemble, et ceux qui auront abandonné le Seigneur seront consumés.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Les étrangers, ne traverseront plus Jérusalem ;
* Mais en ce jour-là, les montagnes distilleront la douceur, et les collines feront couler le lait et le miel, dit le Seigneur.
V. Dieu viendra du Liban, et le saint de la montagne ombreuse et couverte d’un bois épais.
R. Mais en ce jour-là, les montagnes distilleront la douceur, et les collines feront couler le lait et le miel, dit le Seigneur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Mais en ce jour-là, les montagnes distilleront la douceur, et les collines feront couler le lait et le miel, dit le Seigneur.
Nocturn II.
Ant. Díligam te, * Dómine, virtus mea.
Psalmus 17(2-16) [4]
17:2 Díligam te, Dómine, fortitúdo mea: * Dóminus firmaméntum meum, et refúgium meum, et liberátor meus.
17:3 Deus meus adjútor meus, * et sperábo in eum.
17:3 Protéctor meus, et cornu salútis meæ, * et suscéptor meus.
17:4 Laudans invocábo Dóminum: * et ab inimícis meis salvus ero.
17:5 Circumdedérunt me dolóres mortis: * et torréntes iniquitátis conturbavérunt me.
17:6 Dolóres inférni circumdedérunt me: * præoccupavérunt me láquei mortis.
17:7 In tribulatióne mea invocávi Dóminum, * et ad Deum meum clamávi.
17:7 Et exaudívit de templo sancto suo vocem meam: * et clamor meus in conspéctu ejus, introívit in aures ejus.
17:8 Commóta est, et contrémuit terra: * fundaménta móntium conturbáta sunt, et commóta sunt, quóniam irátus est eis.
17:9 Ascéndit fumus in ira ejus: et ignis a fácie ejus exársit: * carbónes succénsi sunt ab eo.
17:10 Inclinávit cælos, et descéndit: * et calígo sub pédibus ejus.
17:11 Et ascéndit super Chérubim, et volávit: * volávit super pennas ventórum.
17:12 Et pósuit ténebras latíbulum suum, in circúitu ejus tabernáculum ejus: * tenebrósa aqua in núbibus áëris.
17:13 Præ fulgóre in conspéctu ejus nubes transiérunt, * grando et carbónes ignis.
17:14 Et intónuit de cælo Dóminus, et Altíssimus dedit vocem suam: * grando et carbónes ignis.
17:15 Et misit sagíttas suas, et dissipávit eos: * fúlgura multiplicávit, et conturbávit eos.
17:16 Et apparuérunt fontes aquárum, * et reveláta sunt fundaménta orbis terrárum:
17:16 Ab increpatióne tua, Dómine, * ab inspiratióne spíritus iræ tuæ.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Díligam te, Dómine, virtus mea.
Nocturn II.
Ant. Díligam te, * Dómine, virtus mea.
Psaume 17(2-16) [4]
17:2 Je Vous aimerai, Seigneur, Vous qui êtes ma force. * Le Seigneur est mon ferme appui, mon refuge et mon libérateur.
17:3 Mon Dieu est mon secours, * et j'espérerai en Lui.
17:3 Il est mon protecteur, et la corne de mon salut, * et mon défenseur.
17:4 J'invoquerai le Seigneur en Le louant, * et je serai délivré de mes ennemis.
17:5 Les douleurs de la mort m'ont environné, * et les torrents de l'iniquité m'ont rempli de trouble.
17:6 Les douleurs de l'enfer m'ont entouré, * les filets de la mort m'ont saisi.
17:7 Dans mon affliction j'ai invoqué le Seigneur, * et j'ai crié vers mon Dieu.
17:7 Et de Son saint temple Il a entendu ma voix ; * et mon cri a pénétré en Sa présence jusqu'à Ses oreilles.
17:8 La terre a été ébranlée et a tremblé ; * les fondements des montagnes ont été secoués et agités, parce qu'Il S'est irrité contre elles.
17:9 La fumée a monté à cause de Sa colère, et le feu s'est allumé par Ses regards ; * des charbons en ont été embrasés.
17:10 Il a abaissé les cieux, et est descendu ; * un nuage obscur était sous Ses pieds.
17:11 Et Il est monté sur les chérubins, et Il S'est envolé ; * Il a volé sur les ailes des vents.
17:12 Et Il a fait des ténèbres le lieu de Sa retraite ; Sa tente était tout autour de Lui, * l'eau ténébreuse des nuées de l'air.
17:13 Devant l'éclat de Sa présence, les nuées se sont élancées ; * de la grêle et des charbons de feu.
17:14 Et le Seigneur a tonné du haut du Ciel, et le Très-Haut a fait entendre Sa voix ; * de la grêle et des charbons de feu.
17:15 Et Il a tiré Ses flèches, et Il les a dispersés ; * Il a multiplié les éclairs, et Il les a mis en déroute.
17:16 Alors les sources des eaux ont paru, * et les fondements de la terre ont été mis à nu,
17:16 à Votre menace, Seigneur, * et par le souffle impétueux de Votre colère.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Díligam te, Dómine, virtus mea.
Ant. Retríbuet mihi Dóminus * secúndum justítiam meam.
Psalmus 17(17-35) [5]
17:17 Misit de summo, et accépit me: * et assúmpsit me de aquis multis.
17:18 Erípuit me de inimícis meis fortíssimis, et ab his qui odérunt me: * quóniam confortáti sunt super me.
17:19 Prævenérunt me in die afflictiónis meæ: * et factus est Dóminus protéctor meus.
17:20 Et edúxit me in latitúdinem: * salvum me fecit, quóniam vóluit me.
17:21 Et retríbuet mihi Dóminus secúndum justítiam meam: * et secúndum puritátem mánuum meárum retríbuet mihi:
17:22 Quia custodívi vias Dómini, * nec ímpie gessi a Deo meo.
17:23 Quóniam ómnia judícia ejus in conspéctu meo: * et justítias ejus non répuli a me.
17:24 Et ero immaculátus cum eo: * et observábo me ab iniquitáte mea.
17:25 Et retríbuet mihi Dóminus secúndum justítiam meam: * et secúndum puritátem mánuum meárum in conspéctu oculórum ejus.
17:26 Cum sancto sanctus eris, * et cum viro innocénte ínnocens eris:
17:27 Et cum elécto eléctus eris: * et cum pervérso pervertéris.
17:28 Quóniam tu pópulum húmilem salvum fácies: * et óculos superbórum humiliábis.
17:29 Quóniam tu illúminas lucérnam meam, Dómine: * Deus meus, illúmina ténebras meas.
17:30 Quóniam in te erípiar a tentatióne, * et in Deo meo transgrédiar murum.
17:31 Deus meus, impollúta via ejus: elóquia Dómini igne examináta: * protéctor est ómnium sperántium in se.
17:32 Quóniam quis Deus præter Dóminum? * aut quis Deus præter Deum nostrum?
17:33 Deus, qui præcínxit me virtúte: * et pósuit immaculátam viam meam.
17:34 Qui perfécit pedes meos tamquam cervórum, * et super excélsa státuens me.
17:35 Qui docet manus meas ad prǽlium: * et posuísti, ut arcum ǽreum, brácchia mea.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Retríbuet mihi Dóminus secúndum justítiam meam.
Ant. Retríbuet mihi Dóminus * secúndum justítiam meam.
Psaume 17(17-35) [5]
17:17 Il a tendu d'en haut Sa main et Il m'a pris, * et Il m'a tiré de l'inondation des eaux.
17:18 Il m'a arraché à mes très puissants ennemis, et à ceux qui me haïssaient, * car ils étaient plus forts que moi.
17:19 Ils m'ont attaqué les premiers au jour de mon affliction, * et le Seigneur S'est fait mon protecteur.
17:20 Il m'a retiré et mis au large ; * Il m'a sauvé parce qu'Il m'aimait.
17:21 Et le Seigneur me rendra selon ma justice ; * Il me récompensera selon la pureté de mes mains.
17:22 Car j'ai gardé les voies du Seigneur, * et n'ai rien fait d'impie qui m'éloignât de mon Dieu.
17:23 Car tous Ses jugements sont présents devant moi, * et je n'ai point rejeté Ses préceptes loin de moi.
17:24 Et je serai sans tache envers Lui, * et je me garderai de mon iniquité.
17:25 Et le Seigneur me rendra selon ma justice, * et selon la pureté de mes mains qui est présente à Ses yeux.
17:26 Avec celui qui est saint Vous serez saint, * et avec l'homme qui est innocent Vous serez innocent.
17:27 Avec celui qui est pur Vous serez pur, * et avec le pervers vous agirez avec détours.
17:28 Car Vous sauverez le peuple qui est humble, * et Vous humilierez les yeux des superbes.
17:29 Car c'est Vous, Seigneur, qui allumez ma lampe ; * mon Dieu, éclairez mes ténèbres.
17:30 Car par Vous je serai arraché à la tentation, * et par mon Dieu je franchirai le mur.
17:31 La voie de mon Dieu est pure ; les paroles du Seigneur sont éprouvées au feu; * Il est le protecteur de tous ceux qui espèrent en Lui.
17:32 Car qui est Dieu, si ce n'est le Seigneur ? * et qui est Dieu, si ce n'est notre Dieu ?
17:33 Le Dieu qui m'a ceint de force, * et qui a rendu ma voie immaculée ;
17:34 Qui a fait mes pieds agiles comme ceux des cerfs, * et m'a établi sur les hauts lieux ;
17:35 Qui enseigne à mes mains le combat, * et c'est Vous qui avez fait de mes bras comme un arc d'airain ;
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Retríbuet mihi Dóminus secúndum justítiam meam.
Ant. Vivit Dóminus * et benedíctus Deus salútis meæ.
Psalmus 17(36-51) [6]
17:36 Et dedísti mihi protectiónem salútis tuæ: * et déxtera tua suscépit me:
17:36 Et disciplína tua corréxit me in finem: * et disciplína tua ipsa me docébit.
17:37 Dilatásti gressus meos subtus me: * et non sunt infirmáta vestígia mea:
17:38 Pérsequar inimícos meos et comprehéndam illos: * et non convértar, donec defíciant.
17:39 Confríngam illos, nec póterunt stare: * cadent subtus pedes meos.
17:40 Et præcinxísti me virtúte ad bellum: * et supplantásti insurgéntes in me subtus me.
17:41 Et inimícos meos dedísti mihi dorsum, * et odiéntes me disperdidísti.
17:42 Clamavérunt, nec erat qui salvos fáceret ad Dóminum: * nec exaudívit eos.
17:43 Et commínuam illos, ut púlverem ante fáciem venti: * ut lutum plateárum delébo eos.
17:44 Erípies me de contradictiónibus pópuli: * constítues me in caput géntium.
17:45 Pópulus quem non cognóvi servívit mihi: * in audítu auris obedívit mihi.
17:46 Fílii aliéni mentíti sunt mihi, * fílii aliéni inveteráti sunt, et claudicavérunt a sémitis suis.
17:47 Vivit Dóminus, et benedíctus Deus meus: * et exaltétur Deus salútis meæ.
17:48 Deus, qui das vindíctas mihi, et subdis pópulos sub me: * liberátor meus de inimícis meis iracúndis.
17:49 Et ab insurgéntibus in me exaltábis me: * a viro iníquo erípies me.
17:50 Proptérea confitébor tibi in natiónibus, Dómine: * et nómini tuo psalmum dicam.
17:51 Magníficans salútes Regis ejus, et fáciens misericórdiam Christo suo David: * et sémini ejus usque in sǽculum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Vivit Dóminus et benedíctus Deus salútis meæ.
Ant. Vivit Dóminus * et benedíctus Deus salútis meæ.
Psaume 17(36-51) [6]
17:36 Et Vous m'avez donné Votre protection pour me sauver, * et Votre droite m'a soutenu ;
17:36 Et Vos leçons m'ont corrigé jusqu'à la fin, * et ces leçons continuent de m'instruire.
17:37 Vous avez élargi la voie sous mes pas, * et mes pieds ne se sont point affaiblis.
17:38 Je poursuivrai mes ennemis, et je les atteindrai ; * et je ne m'en retournerai pas qu'ils ne soient anéantis.
17:39 Je les briserai, et ils ne pourront se tenir debout ; * ils tomberont sous mes pieds.
17:40 Car Vous m'avez ceint de force pour la guerre, * et Vous avez abattu sous moi ceux qui s'élevaient contre moi.
17:41 Et Vous avez fait tourner le dos à mes ennemis devant moi, * et Vous avez exterminé ceux qui me haïssaient.
17:42 Ils ont crié, et il n'y avait personne pour les sauver ; ils ont appelé le Seigneur, * et Il ne les a pas exaucés.
17:43 Et je les briserai comme la poussière que le vent emporte ; * je les écraserai comme la boue des rues.
17:44 Vous me délivrerez des dissensions du peuple ; * Vous m'établirez chef des nations.
17:45 Un peuple que je ne connaissais pas m'a été assujetti ; * il m'a obéi au premier ordre.
17:46 Les fils de l'étranger m'ont menti ; * les fils de l'étranger sont en défaillance, et ils sont sortis en chancelant de leurs sentiers.
17:47 Vive le Seigneur, et béni soit mon Dieu ! * et que le Dieu de mon salut soit exalté !
17:48 O Dieu, qui prenez soin de me venger, et qui me soumettez les peuples ; * Vous qui me délivrez de mes ennemis furieux.
17:49 Et Vous m'élèverez au-dessus de ceux qui se dressent contre moi ; * Vous m'arracherez des mains de l'homme inique.
17:50 C'est pourquoi je Vous louerai, Seigneur, parmi les nations, * et je chanterai un cantique à la gloire de Votre Nom ;
17:51 à la gloire d'un Dieu qui procure de merveilleuses délivrances à Son Roi, et qui fait miséricorde à David Son oint, * et à sa postérité jusqu'à la fin des siècles.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vivit Dóminus et benedíctus Deus salútis meæ.
V. Confitébor tibi in natiónibus, Dómine.
R. Et nómini tuo psalmum dicam.
V. Confitébor tibi in natiónibus, Dómine.
R. Et nómini tuo psalmum dicam.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Francíscus, in Xavério diœcésis Pampelonénsis nobílibus paréntibus natus, Parísiis sancto Ignátio sese cómitem et discípulum junxit. Ipso magistro eo brevi devénit, ut in rerum divinárum contemplatióne defíxus, a terra aliquándo sublímis elevarétur: quod illi sacrificánti coram pópuli multitúdine aliquóties evénit. Has ánimi delícias magnis sui córporis cruciátibus merebátur. Nam interdícto sibi, non carnis solum et vini, sed panis quoque tritícei usu, vílibus cibis vesci sólitus, per bíduum subínde triduúmque omni prorsus aliménto abstínuit. Férreis in se flagéllis ita sǽviit, ut sæpe copióso cruóre difflúeret; somnum brevíssimum humi jacens carpébat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Honéstum fecit illum Dóminus, et custodívit eum ab inimícis, et a seductóribus tutávit illum:
* Et dedit illi claritátem ætérnam.
V. Justum dedúxit Dóminus per vias rectas, et osténdit illi regnum Dei.
R. Et dedit illi claritátem ætérnam.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
François, né de parents nobles, à Xavier, diocèse de Pampelune, devint, à Paris, compagnon et disciple de saint Ignace. Sous ce maître, il en arriva bientôt à ce point que, plongé dans la contemplation des choses divines il fut élevé parfois au-dessus de terre, ce qui lui arriva quelques fois alors qu’il célébrait le divin sacrifice, en présence d’une foule d’assistants. Ces délices de l’âme, il les méritait par ses grandes mortifications de corps. Car, s’étant interdit l’usage, non seulement de la viande et du vin, mais aussi celui du pain de froment, habitué à se nourrir de vils aliments, il s’abstint, pendant deux et même trois jours de suite, de toute nourriture. Il se flagellait avec des disciplines de fer, de telle sorte que souvent le sang coulait en abondance ; il ne dormait que bien peu, étendu sur le sol.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur l’a ennobli, gardé contre ses ennemis et protégé contre les séducteurs :
* Et il lui a donné une gloire éternelle.
V. Le Seigneur a conduit le juste par des voies de droiture et lui a montré le royaume de Dieu.
R. Et il lui a donné une gloire éternelle.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Vitæ austeritáte ac sanctitáte apostólico múneri jam matúrus, cum Joánnes tértius Lusitániæ rex áliquot nascéntis societátis viros a Paulo tértio pro Indiis postulásset, sancti Ignátii hortátu, ab eódem Pontífice ad tantum opus cum apostólici núntii potestáte delígitur. Eo appúlsus, íllico variárum géntium difficíllimis et váriis linguis divínitus instrúctus appáruit. Quin eum quandóque único idiómate ad divérsas gentes concionántem, unaquǽque sua lingua loquéntem audívit. Províncias innúmeras pédibus semper, et sæpe nudis, peragrávit. Fidem Japóniæ et sex áliis regiónibus invéxit. Multa centéna hóminum mília ad Christum in Indiis convértit; magnósque príncipes, regésque complúres sacro fonte expiávit. Et cum tam magna pro Deo ágeret, ea erat humilitáte, ut sancto Ignátio, tunc præpósito suo, flexis génibus scríberet.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Amávit eum Dóminus, et ornávit eum: stolam glóriæ índuit eum,
* Et ad portas paradísi coronávit eum.
V. Índuit eum Dóminus lorícam fídei, et ornávit eum.
R. Et ad portas paradísi coronávit eum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Il était déjà mûr pour le ministère apostolique, par l’austérité et la sainteté de sa vie, quand Jean III, roi de Portugal, demanda pour les Indes, à Paul III, quelques membres de la société naissante. Ce Pontife, sur le conseil de saint Ignace, choisit François pour une si grande tâche, et lui donna les pouvoirs de nonce apostolique. Dès son arrivée, il parut aussitôt miraculeusement instruit dans les dialectes variés et très difficiles de ces différentes nations. Bien plus, il arriva même parfois que prêchant dans un même idiome à diverses peuplades, chacune l’entendait comme s’il parlait dans sa propre langue. Il parcourut des provinces innombrables, toujours à pied, et souvent pieds nus. Il porta la foi au Japon et à six autres contrées, convertit au Christ, dans les Indes, plusieurs centaines de milliers de personnes et purifia dans l’eau sainte, de grands princes et plusieurs rois. Pendant qu’il accomplissait de si grandes choses pour Dieu, son humilité était telle, qu’il n’écrivait qu’à genoux à saint Ignace, alors son Supérieur.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur l’a aimé et l’a paré : il l’a revêtu de la robe de gloire.
* Et aux portes du paradis, il l’a couronné.
V. Le Seigneur l’a revêtu de la cuirasse de la foi, et il l’a paré
R. Et aux portes du paradis, il l’a couronné.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Hunc dilatándi Evangélii ardórem multitúdine et excelléntia miraculórum Dóminus roborávit. Cæco visum réddidit. Tantum marínæ aquæ signo crucis convértit in dulcem, quantum quingéntis vectóribus, qui siti adigebántur ad mortem, diu suffécit: qua in várias quoque regiónes asportáta, ægri plúrimi súbito curáti sunt. Plures mórtuos revocávit ad vitam, inter quos prídie sepúltum érui jussum e túmulo suscitávit, duósque álios, dum efferréntur, apprehénsa eórum manu, paréntibus e féretro vivos restituit Prophetíæ spíritu passim afflátus, plúrima et loco et témpore remotíssima enuntiávit. Demum in Sanciáno, Sinárum ínsula, die secúnda Decémbris, óbiit plenus méritis, laboribúsque conféctus. Demórtui cadáver viva calce per multos menses bis óbrutum, sed pénitus incorrúptum, odóre et sánguine manávit; et ubi Málacam delátum est, pestem sævíssimam conféstim exstínxit. Dénique ubíque terrárum novis maximísque fulgéntem miráculis Gregórius décimus quintus Sanctis adscrípsit. Pius autem décimus ipsum sodalitáti et óperi Propagándæ Fídei cæléstem patrónum elégit atque constítuit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Iste homo perfécit ómnia quæ locútus est ei Deus, et dixit ad eum: Ingrédere in réquiem meam:
* Quia te vidi justum coram me ex ómnibus géntibus.
V. Iste est, qui contémpsit vitam mundi, et pervénit ad cæléstia regna.
R. Quia te vidi justum coram me ex ómnibus géntibus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Quia te vidi justum coram me ex ómnibus géntibus.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Cette ardeur à propager l’Évangile, le Seigneur l’affermit par le nombre et l’excellence de ses miracles. Il rendit la vue à un aveugle. Par un signe de croix, il changea en eau douce autant d’eau de mer qu’il en fallut pour suffire longtemps aux besoins de cinq cents passagers mourant de soif ; et par cette eau transportée en diverses régions, un grand nombre de malades furent subitement guéris. Il rappela plusieurs morts à la vie, entre autres un homme enterré la veille, qu’il ressuscita en ordonnant de l’extraire du tombeau. Il rendit aussi vivants à leurs parents, en les prenant par la main, deux autres personnes qu’on portait sur une civière. Favorisé à certains jours de l’esprit de prophétie, il révéla beaucoup d’événements très éloignés quant au lieu et au temps. Enfin il mourut dans l’île de Sancian, en Chine, le second jour de décembre, plein de mérites et épuisé de travaux. Après sa mort, son corps, recouvert deux fois de chaux vive, pendant plusieurs mois, et exempt de toute corruption, distilla des parfums et du sang, et transporté à Malacca, y arrêta tout aussitôt une peste très violente. Enfin devenu célèbre dans le monde entier, par de nouveaux et très nombreux miracles, il fut inscrit au nombre des Saints, par Grégoire XV, et Pie X le choisit et le donna pour céleste patron à la société et à l’œuvre de la Propagation de la Foi.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Cet homme a accompli tout ce que Dieu lui a commandé, et Dieu lui a dît : Entre dans mon repos :
* Car je t’ai trouvé juste devant moi parmi les gens de toute nation.
V. Voici celui qui a méprisé la vie du monde, et qui est parvenu au royaume céleste.
R. Car je t’ai trouvé juste devant moi parmi les gens de toute nation.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Car je t’ai trouvé juste devant moi parmi les gens de toute nation.
Nocturn III.
Ant. Exáudiat te * Dóminus in die tribulatiónis.
Psalmus 19 [7]
19:2 Exáudiat te Dóminus in die tribulatiónis: * prótegat te nomen Dei Jacob.
19:3 Mittat tibi auxílium de sancto: * et de Sion tueátur te.
19:4 Memor sit omnis sacrifícii tui: * et holocáustum tuum pingue fiat.
19:5 Tríbuat tibi secúndum cor tuum: * et omne consílium tuum confírmet.
19:6 Lætábimur in salutári tuo: * et in nómine Dei nostri magnificábimur.
19:7 Ímpleat Dóminus omnes petitiónes tuas: * nunc cognóvi quóniam salvum fecit Dóminus Christum suum.
19:7 Exáudiet illum de cælo sancto suo: * in potentátibus salus déxteræ ejus.
19:8 Hi in cúrribus, et hi in equis: * nos autem in nómine Dómini, Dei nostri invocábimus.
19:9 Ipsi obligáti sunt, et cecidérunt: * nos autem surréximus et erécti sumus.
19:10 Dómine, salvum fac regem: * et exáudi nos in die, qua invocavérimus te.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Exáudiat te Dóminus in die tribulatiónis.
Nocturn III.
Ant. Exáudiat te * Dóminus in die tribulatiónis.
Psaume 19 [7]
19:2 Que le Seigneur vous exauce au jour de l'affliction ; * que le Nom du Dieu de Jacob vous protège.
19:3 Qu'Il vous envoie du secours de Son sanctuaire, * et que de Sion Il vous défende.
19:4 Qu'Il Se souvienne de tous vos sacrifices, * et que votre holocauste Lui soit agréable.
19:5 Qu'Il vous donne ce que votre cœur désire, * et qu'Il accomplisse tous vos desseins.
19:6 Nous nous réjouirons de votre salut, * et nous nous glorifierons au Nom de notre Dieu.
19:7 Que le Seigneur exauce toutes vos demandes. * J'ai reconnu maintenant que le Seigneur a sauvé Son oint.
19:7 Il l'exaucera du Ciel, Sa sainte demeure ; * Sa droite toute-puissante produira le salut.
19:8 Ceux-là se confient dans leurs chars, et ceux-ci dans leurs chevaux ; * mais nous, nous invoquerons le Nom du Seigneur notre Dieu.
19:9 Eux ils ont été comme liés, et ils sont tombés ; * mais nous, nous nous sommes relevés, et nous restons debout.
19:10 Seigneur, sauvez le roi, * et exaucez-nous au jour où nous Vous invoquerons.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Exáudiat te Dóminus in die tribulatiónis.
Ant. Dómine, * in virtúte tua lætábitur rex.
Psalmus 20 [8]
20:2 Dómine, in virtúte tua lætábitur rex: * et super salutáre tuum exsultábit veheménter.
20:3 Desidérium cordis ejus tribuísti ei: * et voluntáte labiórum ejus non fraudásti eum.
20:4 Quóniam prævenísti eum in benedictiónibus dulcédinis: * posuísti in cápite ejus corónam de lápide pretióso.
20:5 Vitam pétiit a te: * et tribuísti ei longitúdinem diérum in sǽculum, et in sǽculum sǽculi.
20:6 Magna est glória ejus in salutári tuo: * glóriam et magnum decórem impónes super eum.
20:7 Quóniam dabis eum in benedictiónem in sǽculum sǽculi: * lætificábis eum in gáudio cum vultu tuo.
20:8 Quóniam rex sperat in Dómino: * et in misericórdia Altíssimi non commovébitur.
20:9 Inveniátur manus tua ómnibus inimícis tuis: * déxtera tua invéniat omnes, qui te odérunt.
20:10 Pones eos ut clíbanum ignis in témpore vultus tui: * Dóminus in ira sua conturbábit eos, et devorábit eos ignis.
20:11 Fructum eórum de terra perdes: * et semen eórum a fíliis hóminum.
20:12 Quóniam declinavérunt in te mala: * cogitavérunt consília, quæ non potuérunt stabilíre.
20:13 Quóniam pones eos dorsum: * in relíquiis tuis præparábis vultum eórum.
20:14 Exaltáre, Dómine, in virtúte tua: * cantábimus et psallémus virtútes tuas.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Dómine, in virtúte tua lætábitur rex.
Ant. Dómine, * in virtúte tua lætábitur rex.
Psaume 20 [8]
20:2 Seigneur, le roi se réjouira dans Votre force, * et il tressaillira d'une vive allégresse, parce que Vous l'aurez sauvé.
20:3 Vous lui avez accordé le désir de son cœur, * et Vous ne l'avez point frustré de la demande de ses lèvres.
20:4 Car Vous l'avez prévenu des plus douces bénédictions ; * Vous avez mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
20:5 Il vous a demandé la vie, * et Vous lui avez accordé des jours qui dureront dans les siècles des siècles.
20:6 Sa gloire est grande, grâce à Votre salut ; * Vous le couvrirez de gloire et d'un honneur immense.
20:7 Car Vous ferez de lui une source de bénédictions perpétuelles ; * Vous le comblerez de joie en lui montrant Votre visage.
20:8 Car le roi espère au Seigneur, * et la miséricorde du Très-Haut le rendra inébranlable.
20:9 Que votre main atteigne tous Vos ennemis ; * que votre droite trouve tous ceux qui vous haïssent.
20:10 Vous en ferez comme une fournaise ardente, au temps où vous montrerez votre visage irrité ; * le Seigneur dans Sa colère les remplira de trouble, et le feu les dévorera.
20:11 Vous exterminerez leur fruit de dessus la terre, * et leur race d'entre les enfants des hommes.
20:12 Car ils ont fait tomber des maux sur vous ; * ils ont formé des desseins qu'ils n'ont pu exécuter.
20:13 Car vous leur ferez tourner le dos ; * vous préparerez leur visage à recevoir les traits qui vous restent.
20:14 Levez-Vous, Seigneur, dans Votre force ; * nous chanterons et nous célébrerons Vos actions d'éclat.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Dómine, in virtúte tua lætábitur rex.
Ant. Exaltábo te, * Dómine, quóniam suscepísti me.
Psalmus 29 [9]
29:2 Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me: * nec delectásti inimícos meos super me.
29:3 Dómine, Deus meus, clamávi ad te, * et sanásti me.
29:4 Dómine, eduxísti ab inférno ánimam meam: * salvásti me a descendéntibus in lacum.
29:5 Psállite Dómino, sancti ejus: * et confitémini memóriæ sanctitátis ejus.
29:6 Quóniam ira in indignatióne ejus: * et vita in voluntáte ejus.
29:6 Ad vésperum demorábitur fletus: * et ad matutínum lætítia.
29:7 Ego autem dixi in abundántia mea: * Non movébor in ætérnum.
29:8 Dómine, in voluntáte tua, * præstitísti decóri meo virtútem.
29:8 Avertísti fáciem tuam a me, * et factus sum conturbátus.
29:9 Ad te, Dómine, clamábo: * et ad Deum meum deprecábor.
29:10 Quæ utílitas in sánguine meo, * dum descéndo in corruptiónem?
29:10 Numquid confitébitur tibi pulvis, * aut annuntiábit veritátem tuam?
29:11 Audívit Dóminus, et misértus est mei: * Dóminus factus est adjútor meus.
29:12 Convertísti planctum meum in gáudium mihi: * conscidísti saccum meum, et circumdedísti me lætítia:
29:13 Ut cantet tibi glória mea, et non compúngar: * Dómine, Deus meus, in ætérnum confitébor tibi.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me.
Ant. Exaltábo te, * Dómine, quóniam suscepísti me.
Psaume 29 [9]
29:2 Je Vous exalterai, Seigneur, parce que Vous m'avez relevé, * et que Vous n'avez pas réjoui mes ennemis à mon sujet.
29:3 Seigneur mon Dieu, j'ai crié vers Vous, * et Vous m'avez guéri.
29:4 Seigneur, Vous avez retiré mon âme du séjour des morts ; * Vous m'avez sauvé du milieu de ceux qui descendent dans la fosse.
29:5 Chantez au Seigneur, Vous qui êtes Ses saints, * et célébrez Sa sainte mémoire.
29:6 Car le châtiment provient de Son indignation, * et la vie de Sa bienveillance.
29:6 Les pleurs se répandent le soir, * et le matin viendra la joie.
29:7 Pour moi j'ai dit dans ma prospérité : * Je ne serai jamais ébranlé.
29:8 Seigneur, c'est par Votre volonté * que Vous m'avez affermi dans ma gloire.
29:8 Vous avez détourné de moi Votre visage, * et j'ai été tout troublé.
29:9 Je crierai vers Vous, Seigneur, * et j'implorerai mon Dieu.
29:10 Quelle utilité retirerez-Vous de ma mort, * lorsque je descendrai dans la pourriture ?
29:10 Est-ce que la poussière chantera Vos louanges ? * ou publiera-t-elle Votre vérité ?
29:11 Le Seigneur a entendu, et Il a eu pitié de moi ; * le Seigneur S'est fait mon protecteur.
29:12 Vous avez changé mes lamentations en allégresse ; * Vous avez déchiré mon sac, et Vous m'avez environné de joie,
29:13 Afin que mon âme Vous chante, et que je ne ressente plus la douleur. * Seigneur mon Dieu, je Vous louerai éternellement.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me.
V. Psállite Dómino sancti ejus.
R. Et confitémini memóriæ sanctitátis ejus.
V. Psállite Dómino sancti ejus.
R. Et confitémini memóriæ sanctitátis ejus.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum
Marc 16:15-18
In illo témpore: Dixit Jesus discípulis suis: Euntes in mundum univérsum prædicate Evangélium omni creaturæ. Et réliqua.

Homilía sancti Gregórii Papæ
Homilia 29 in Evangelia, post initium
Potest omnis creaturæ nómine omnis natio Géntium designari. Ante enim dictum fuerat: In viam Géntium ne abieritis; nunc autem dícitur: Prædicate omni creaturæ: ut scilicet prius a Judǽa Apostolórum repulsa prædicátio tunc nobis in adjutórium fieret, cum hanc illa ad damnatiónis suæ testimónium superba repulísset. Sed cum discipulos ad prædicándum Véritas mittit, quid aliud in mundo facit, nisi grana seminis spargit? Et pauca grana mittit in semine, ut multárum messium fruges recipiat ex nostra fide.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Iste est qui ante Deum magnas virtútes operátus est, et de omni corde suo laudávit Dóminum:
* Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Ecce homo sine queréla, verus Dei cultor, ábstinens se ab omni ópere malo, et pérmanens in innocéntia sua.
R. Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du saint Évangile selon saint Marc.
Marc 16:15-18
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Allez dans le monde entier, prêchez l’Évangile à toute créature. Et le reste.

Homélie de saint Grégoire, Pape.
Homilia 29 in Evangelia, post initium
Par ces mots, toute créature, on peut entendre toute nation des Gentils. Auparavant, en effet, il avait été dit : N'allez pas aux Gentils1 ; et maintenant on dit : Prêchez à toute créature2. C’est sans doute afin que, repoussée d’abord par la Judée, la prédication des Apôtres nous vint ensuite en aide, quand cette orgueilleuse nation l’aurait rejetée, en témoignage de sa damnation. Mais quand la Vérité envoie les disciples prêcher, que fait-elle d’autre dans le monde, sinon répandre des grains de semence ? Et elle jette peu de grains en semant, pour recevoir de notre foi la récolte d’abondantes moissons.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voici celui qui, devant Dieu, a pratiqué de grandes vertus et, de tout cœur, a loué le Seigneur :
* A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Voici l’homme sans reproche, adorateur de Dieu en vérité, s’abstenant de toute œuvre mauvaise et constant dans son innocence.
R. A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Cujus festum cólimus, ipse intercédat pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
Neque étenim in universo mundo tanta fidelium messis exsúrgeret, si de manu Dómini super rationalem terram illa electa grana prædicántium non venissent. Sequitur: Qui crediderit et baptizátus fúerit, salvus erit: qui vero non crediderit, condemnábitur. Fortasse unusquísque apud semetípsum dicat: Ego jam credidi, salvus ero. Verum dicit, si fidem opéribus tenet. Vera étenim fides est, quæ in hoc, quod verbis dicit, móribus non contradicit. Hinc est enim quod de quibusdam falsis fidelibus Paulus dicit: Qui confiténtur se nosse Deum, factis autem negant.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Sint lumbi vestri præcíncti, et lucérnæ ardéntes in mánibus vestris:
* Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Vigiláte ergo, quia nescítis qua hora Dóminus vester ventúrus sit.
R. Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que celui dont nous célébrons la fête intercède pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
En effet, dans le monde entier, une aussi grande moisson de fidèles ne lèverait pas, si de la main du Seigneur n’étaient venus sur la terre de la raison, ces grains choisis des prédicateurs. On lit ensuite : Celui qui aura cru et aura été baptisé, sera sauvé ; mais celui qui n'aura pas cru, sera condamné. Peut-être chacun dit-il en soi-même : « J’ai déjà cru, je serai sauvé. » Il dit vrai, s’il conserve sa foi par ses œuvres. Car la vraie foi est celle qui, à ses paroles, n’oppose pas sa pratique de la vie. De là, vient, en effet, que Paul dit de certains faux fidèles : Ils déclarent connaître Dieu, mais ils le nient par leurs actes.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Ceignez vos reins, et ayez en vos mains des lampes allumées ;
* Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Veillez donc, parce que vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra.
R. Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Signa autem eos qui credituri sunt, hæc sequéntur: In nómine meo dæmónia ejícient, linguis loquéntur novis, serpéntes tollent: et si mortiferum quid biberint, non eis nocébit: super ægros manus impónent, et bene habébunt. Numquidnam, fratres mei, quia ista signa non fácitis, minime creditis? Sed hæc necessaria in exordio Ecclésiæ fuérunt. Ut enim ad fidem cresceret multitúdo credéntium, miraculis fuerat nutriénda: quia et nos, cum arbústa plantamus, tamdiu eis aquam infúndimus, quoúsque ea in terra jam coaluisse videámus: et si semel radícem fixerint, irrigátio cessabit. Hinc est enim quod Paulus dicit: Linguæ in signum sunt non fidelibus, sed infidelibus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Or voici les prodiges qui accompagneront ceux qui croiront. En mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront des langues nouvelles; ils prendront les serpents et, s'ils boivent quelque poison mortel y il ne leur nuira point ; ils imposeront les mains aux malades et ceux-ci guériront. Est-ce que, mes frères, parce que vous n’opérez pas ces prodiges, vous ne croyez point du tout ? Mais ces choses ont été nécessaires au début de l’Église. Car, pour croître en la foi, la multitude des croyants a dû être nourrie par des miracles ; parce que, nous-mêmes, quand nous plantons des arbustes, nous les arrosons d’eau, jusqu’à ce que nous les voyions bien liés au sol, et une fois qu’ils ont pris racine, l’arrosage cesse. C’est pourquoi Paul dit : Les langues sont un signe, non pour les fidèles, mais pour les infidèles.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Deus, qui Indiárum gentes beáti Francísci prædicatióne et miráculis Ecclésiæ tuæ aggregáre voluísti: concéde propítius; ut cujus gloriósa mérita venerámur, virtútum quoque imitémur exémpla.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
O Dieu qui avez voulu réunir à votre Église les peuples des Indes, par la prédication et les miracles du bienheureux François, accordez-nous miséricordieusement, d’imiter aussi les exemples de celui dont nous vénérons les glorieux mérites.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Monastic
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
Ordo Praedicatorum
1960 Newcalendar
Language 2
Latin
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help