In Vigilia Assumptionis B.M.V. ~ II. classis
Tempora: Feria Tertia infra Hebdomadam XII post Octavam Pentecostes II. Augusti

Divinum Officium  Rubrics 1960

08-14-2018

Ad Matutinum

Incipit
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adiutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adiuvándum me festína.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúia.
Début
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Psalterio secundum diem}
Ant. Iubilémus Deo, * Salutári nostro.
Ant. Iubilémus Deo, * Salutári nostro.
Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem eius in confessióne, et in psalmis iubilémus ei.
Ant. Iubilémus Deo, * Salutári nostro.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu eius sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Salutári nostro.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus eius (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus eius, et oves páscuæ eius.
Ant. Iubilémus Deo, * Salutári nostro.
Hódie, si vocem eius audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Salutári nostro.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus iurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Iubilémus Deo, * Salutári nostro.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Salutári nostro.
Ant. Iubilémus Deo, * Salutári nostro.
Invitatoire {Antienne Du psautier du jour}
Ant. Jubilons devant Dieu, * notre Sauveur.
Ant. Jubilons devant Dieu, * notre Sauveur.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Jubilons devant Dieu, * notre Sauveur.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. notre Sauveur.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Jubilons devant Dieu, * notre Sauveur.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. notre Sauveur.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Jubilons devant Dieu, * notre Sauveur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. notre Sauveur.
Ant. Jubilons devant Dieu, * notre Sauveur.
Hymnus {ex Psalterio secundum tempora}
Consors patérni lúminis,
Lux ipse lucis, et dies,
Noctem canéndo rúmpimus:
Assíste postulántibus.

Aufer ténebras méntium,
Fuga catérvas dǽmonum,
Expélle somnoléntiam,
Ne pigritántes óbruat.

Sic, Christe, nobis ómnibus
Indúlgeas credéntibus,
Ut prosit exorántibus,
Quod præcinéntes psállimus.

Præsta, Pater piíssime,
Patríque compar Únice,
Cum Spíritu Paráclito
Regnans per omne sǽculum.
Amen.
Hymn {Du psautier du temps}
Verbe divin, associé aux splendeurs mêmes du Père,
Lumière formée de la lumière vraie !
Jour éclatant, Notre chant vient briser le repos de la nuit
Soyez propice à nos prières.

Dissipez les ténèbres des âmes,
Chassez loin de nous les légions infernales ;
Délivrez-nous de la somnolence,
De peur qu'elle n'accable notre nature paresseuse.

O Christ, pardonnez, pardonnez à nous tous
Qui vivons dans la foi.
Donnez-nous les biens que nous vous demandons
En chantant nos cantiques.

Exaucez-nous, Père très miséricordieux,
Fils unique égal au Père,
Et vous, Esprit consolateur,
Qui régnez dans tous les siècles.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I
Ant. Expúgna, Dómine, * impugnántes me.
Psalmus 34(1-10) [1]
34:1 Iúdica, Dómine, nocéntes me, * expúgna impugnántes me.
34:2 Apprehénde arma et scutum: * et exsúrge in adiutórium mihi.
34:3 Effúnde frámeam, et conclúde advérsus eos, qui persequúntur me: * dic ánimæ meæ: Salus tua ego sum.
34:4 Confundántur et revereántur, * quæréntes ánimam meam.
34:4 Avertántur retrórsum, et confundántur * cogitántes mihi mala.
34:5 Fiant tamquam pulvis ante fáciem venti: * et Ángelus Dómini coárctans eos.
34:6 Fiat via illórum ténebræ et lúbricum: * et Ángelus Dómini pérsequens eos.
34:7 Quóniam gratis abscondérunt mihi intéritum láquei sui: * supervácue exprobravérunt ánimam meam.
34:8 Véniat illi láqueus, quem ignórat: et cáptio, quam abscóndit, apprehéndat eum: * et in láqueum cadat in ipsum.
34:9 Ánima autem mea exsultábit in Dómino: * et delectábitur super salutári suo.
34:10 Ómnia ossa mea dicent: * Dómine, quis símilis tibi?
34:10 Erípiens ínopem de manu fortiórum eius: * egénum et páuperem a diripiéntibus eum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Expúgna, Dómine, impugnántes me.
Ant. Combattez, Seigneur, * ceux qui me combattent.
Psaume 34(1-10) [1]
34:1 Jugez, Seigneur, ceux qui me font du mal ; * combattez ceux qui me combattent.
34:2 Prenez Vos armes et Votre bouclier, * et levez-Vous pour me secourir.
34:3 Tirez Votre épée et barrez le passage à ceux qui me persécutent ; * dites à mon âme : Je suis ton salut.
34:4 Qu'ils soient couverts de honte et de confusion, * ceux qui en veulent à ma vie.
34:4 Qu'il reculent et soient confondus, * ceux qui méditent le mal contre moi.
34:5 Qu'ils deviennent comme la poussière emportée par le vent, * et que l'Ange du Seigneur les serre de près.
34:6 Que leur chemin soit ténébreux et glissant, * et que l'ange du Seigneur les poursuive.
34:7 Car sans raison ils ont caché un piège pour me perdre ; * ils ont sans motif outragé mon âme.
34:8 Qu'un piège dont il ne se doute pas tombe sur lui ; que le rets qu'il a caché le saisisse, * et qu'il tombe dans son propre filet.
34:9 Mais mon âme se réjouira dans le Seigneur, * et mettra ses délices dans son Sauveur.
34:10 Tous mes os diront : * Seigneur, qui Vous est semblable, à Vous,
34:10 Qui arrachez le pauvre des mains de ceux qui sont plus forts que lui ; * l'indigent et le pauvre à ceux qui le dépouillent ?
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Combattez, Seigneur, ceux qui me combattent.
Ant. Restítue ánimam meam * a malefáctis eórum, Dómine.
Psalmus 34(11-17) [2]
34:11 Surgéntes testes iníqui, * quæ ignorábam interrogábant me.
34:12 Retribuébant mihi mala pro bonis: * sterilitátem ánimæ meæ.
34:13 Ego autem cum mihi molésti essent, * induébar cilício.
34:13 Humiliábam in ieiúnio ánimam meam: * et orátio mea in sinu meo convertétur.
34:14 Quasi próximum, et quasi fratrem nostrum, sic complacébam: * quasi lugens et contristátus, sic humiliábar.
34:15 Et advérsum me lætáti sunt, et convenérunt: * congregáta sunt super me flagélla, et ignorávi.
34:16 Dissipáti sunt, nec compúncti, tentavérunt me, subsannavérunt me subsannatióne: * frenduérunt super me déntibus suis.
34:17 Dómine, quando respícies? * restítue ánimam meam a malignitáte eórum, a leónibus únicam meam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Restítue ánimam meam a malefáctis eórum, Dómine.
Ant. Guérissez mon âme * des coups qu'ils m'ont portés, Seigneur.
Psaume 34(11-17) [2]
34:11 Des témoins iniques se sont élevés ; * ils m'ont interrogé sur ce que j'ignorais.
34:12 Ils n'ont rendu le mal pour le bien ; * c'était la stérilité pour mon âme.
34:13 Mais moi, quand ils me tourmentaient, * je me revêtais d'un cilice.
34:13 J'humiliais mon âme par le jeûne, * et ma prière retournait dans mon sein.
34:14 J'avais pour eux la même compassion que pour un proche ou un frère ; * je me courbais comme dans le deuil et la tristesse.
34:15 Et ils se sont réjouis, et se sont assemblés contre moi ; * les malheurs se sont réunis sur moi, sans que j'en connusse la raison. Ils ont été dispersés;
34:16 Mais, sans componction, ils m'ont de nouveau mis à l'épreuve ; ils m'ont accablé d'insultes; * ils ont grincé des dents contre moi.
34:17 Seigneur, quand regarderez-Vous ? * Sauvez mon âme de leur malignité ; arrachez mon unique à ces lions.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Guérissez mon âme des coups qu'ils m'ont portés, Seigneur.
Ant. Exsúrge, Dómine, * et inténde iudício meo.
Psalmus 34(18-28) [3]
34:18 Confitébor tibi in ecclésia magna, * in pópulo gravi laudábo te.
34:19 Non supergáudeant mihi qui adversántur mihi iníque: * qui odérunt me gratis et ánnuunt óculis.
34:20 Quóniam mihi quidem pacífice loquebántur: * et in iracúndia terræ loquéntes, dolos cogitábant.
34:21 Et dilatavérunt super me os suum: * dixérunt: Euge, euge, vidérunt óculi nostri.
34:22 Vidísti, Dómine, ne síleas: * Dómine, ne discédas a me.
34:23 Exsúrge et inténde iudício meo: * Deus meus, et Dóminus meus in causam meam.
34:24 Iúdica me secúndum iustítiam tuam, Dómine, Deus meus, * et non supergáudeant mihi.
34:25 Non dicant in córdibus suis: Euge, euge, ánimæ nostræ: * nec dicant: Devorávimus eum.
34:26 Erubéscant et revereántur simul, * qui gratulántur malis meis.
34:26 Induántur confusióne et reveréntia * qui magna loquúntur super me.
34:27 Exsúltent et læténtur qui volunt iustítiam meam: * et dicant semper: Magnificétur Dóminus qui volunt pacem servi eius.
34:28 Et lingua mea meditábitur iustítiam tuam, * tota die laudem tuam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Exsúrge, Dómine, et inténde iudício meo.
Ant. Levez-vous, Seigneur, * et veillez à mon jugement.
Psaume 34(18-28) [3]
34:18 Je Vous célébrerai dans une grande assemblée ; * je Vous louerai au milieu d'un peuple nombreux.
34:19 Qu'ils ne se réjouissent point à mon sujet, ceux qui m'attaquent injustement, * qui me haïssent sans raison et qui clignent des yeux.
34:20 Car ils me disaient des paroles de paix ; * mais, parlant dans le pays avec colère, ils méditaient des tromperies.
34:21 Et ils ont ouvert au grand large leur bouche contre moi, * et ils ont dit : Courage, courage ! nos yeux ont vu.
34:22 Vous avez vu, Seigneur ; ne restez pas en silence; * Seigneur, ne Vous éloignez pas de moi.
34:23 Levez-Vous et prenez soin de mon droit ; * mon Dieu et mon Seigneur, défendez ma cause.
34:24 Jugez-moi selon Votre justice, Seigneur mon Dieu, * et qu'ils ne se réjouissent pas à mon sujet.
34:25 Qu'ils ne disent pas dans leur cœurs : Courage, courage ! réjouissons-nous. * Qu'ils ne disent pas : Nous l'avons dévoré.
34:26 Qu'ils rougissent et soient confondus, * ceux qui se félicitent de mes maux.
34:26 Qu'ils soient couverts de confusion et de honte, * ceux qui parlent avec orgueil contre moi.
34:27 Qu'il soient dans l'allégresse et la joie, ceux qui veulent ma justification ; * et qu'ils disent sans cesse : Gloire au Seigneur, ceux qui désirent la paix de Son serviteur.
34:28 Et ma langue célébrera Votre justice, * et Votre louange tout le jour.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Levez-vous, Seigneur, et veillez à mon jugement.
Ant. Noli æmulári * in eo qui prosperátur et facit iniquitátem.
Psalmus 36(1-15) [4]
36:1 Noli æmulári in malignántibus: * neque zeláveris faciéntes iniquitátem.
36:2 Quóniam tamquam fænum velóciter aréscent: * et quemádmodum ólera herbárum cito décident.
36:3 Spera in Dómino, et fac bonitátem: * et inhábita terram, et pascéris in divítiis eius.
36:4 Delectáre in Dómino: * et dabit tibi petitiónes cordis tui.
36:5 Revéla Dómino viam tuam, et spera in eo: * et ipse fáciet.
36:6 Et edúcet quasi lumen iustítiam tuam: et iudícium tuum tamquam merídiem: * súbditus esto Dómino, et ora eum.
36:7 Noli æmulári in eo, qui prosperátur in via sua: * in hómine faciénte iniustítias.
36:8 Désine ab ira, et derelínque furórem: * noli æmulári ut malignéris.
36:9 Quóniam qui malignántur, exterminabúntur: * sustinéntes autem Dóminum, ipsi hereditábunt terram.
36:10 Et adhuc pusíllum, et non erit peccátor: * et quǽres locum eius et non invénies.
36:11 Mansuéti autem hereditábunt terram: * et delectabúntur in multitúdine pacis.
36:12 Observábit peccátor iustum: * et stridébit super eum déntibus suis.
36:13 Dóminus autem irridébit eum: * quóniam próspicit quod véniet dies eius.
36:14 Gládium evaginavérunt peccatóres: * intendérunt arcum suum,
36:14 Ut deíciant páuperem et ínopem: * ut trucídent rectos corde.
36:15 Gládius eórum intret in corda ipsórum: * et arcus eórum confringátur.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Noli æmulári in eo qui prosperátur et facit iniquitátem.
Ant. N'envie point * la postérité de celui qui commet l'iniquité.
Psaume 36(1-15) [4]
36:1 Ne porte pas envie aux méchants, * et ne sois pas jaloux de ceux qui commettent l'iniquité ;
36:2 Car ils se dessécheront aussi vite que l'herbe, * et, comme les tiges des plantes, ils se faneront promptement.
36:3 Espère au Seigneur, et fais le bien ; * alors tu habiteras la terre, et tu te nourriras de ses richesses.
36:4 Mets tes délices dans le Seigneur, * et il t'accordera ce que ton cœur demande.
36:5 Découvre au Seigneur ta voie, et espère en Lui, * et Lui-même Il agira.
36:6 Et Il fera éclater ta justice comme la lumière, et ton droit comme le soleil à son midi. * Sois soumis au Seigneur, et prie-Le.
36:7 Ne porte pas envie à celui qui réussit dans sa voie, * à l'homme qui commet des injustices.
36:8 Laisse la colère, et abandonne la fureur ; * n'aie pas d'envie, ce serait mal faire.
36:9 Car les méchants seront exterminés ; * mais ceux qui attendent patiemment le Seigneur auront la terre en héritage.
36:10 Encore un peu de temps, et le pécheur ne sera plus ; * et tu chercheras sa place, et tu ne la trouveras pas.
36:11 Mais les doux posséderont la terre, * et ils se délecteront dans l'abondance de la paix.
36:12 Le pécheur observera le juste, * et il grincera des dents contre lui.
36:13 Mais le Seigneur Se rira de lui, * parce qu'il voit que Son jour viendra.
36:14 Les pécheurs ont tiré le glaive, * ils ont tendu leur arc,
36:14 Pour renverser le pauvre et l'indigent, * pour égorger ceux qui ont le cœur droit.
36:15 Que leur glaive perce leur propre cœur, * et que leur arc soit brisé.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. N'envie point la postérité de celui qui commet l'iniquité.
Ant. Brácchia peccatórum * conteréntur, confírmat autem iustos Dóminus.
Psalmus 36(16-29) [5]
36:16 Mélius est módicum iusto, * super divítias peccatórum multas.
36:17 Quóniam brácchia peccatórum conteréntur: * confírmat autem iustos Dóminus.
36:18 Novit Dóminus dies immaculatórum: * et heréditas eórum in ætérnum erit.
36:19 Non confundéntur in témpore malo, et in diébus famis saturabúntur: * quia peccatóres períbunt.
36:20 Inimíci vero Dómini mox ut honorificáti fúerint et exaltáti: * deficiéntes, quemádmodum fumus defícient.
36:21 Mutuábitur peccátor, et non solvet: * iustus autem miserétur et tríbuet.
36:22 Quia benedicéntes ei hereditábunt terram: * maledicéntes autem ei disperíbunt.
36:23 Apud Dóminum gressus hóminis dirigéntur: * et viam eius volet.
36:24 Cum cecíderit non collidétur: * quia Dóminus suppónit manum suam.
36:25 Iúnior fui, étenim sénui: * et non vidi iustum derelíctum, nec semen eius quǽrens panem.
36:26 Tota die miserétur et cómmodat: * et semen illíus in benedictióne erit.
36:27 Declína a malo, et fac bonum: * et inhábita in sǽculum sǽculi.
36:28 Quia Dóminus amat iudícium, et non derelínquet sanctos suos: * in ætérnum conservabúntur.
36:28 Iniústi puniéntur: * et semen impiórum períbit.
36:29 Iusti autem hereditábunt terram: * et inhabitábunt in sǽculum sǽculi super eam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Brácchia peccatórum conteréntur, confírmat autem iustos Dóminus.
Ant. Les bras des pécheurs * seront brisés, tandis que le Seigneur soutient les justes.
Psaume 36(16-29) [5]
36:16 Mieux vaut le peu du juste * que les grandes richesses des pécheurs ;
36:17 Car les bras des pécheurs seront brisés, * mais le Seigneur affermit les justes.
36:18 Le Seigneur connaît les jours des hommes sans tache, * et leur héritage sera éternel.
36:19 Ils ne seront pas confondus au temps du malheur, et aux jours de famine ils seront rassasiés, * parce que les pécheurs périront.
36:20 Mais les ennemis du Seigneur n'auront pas plus tôt été honorés et élevés, * qu'ils tomberont et s'évanouiront comme la fumée.
36:21 Le pécheur empruntera et ne payera point ; * mais le juste est compatissant et il donne.
36:22 Car ceux qui bénissent Dieu posséderont la terre ; * mais ceux qui Le maudissent périront.
36:23 Les pas de l'homme seront dirigés par le Seigneur, * et il prendra plaisir à sa voie.
36:24 Lorsqu'il tombera, il ne se brisera pas, * car le Seigneur le soutient de Sa main.
36:25 J'ai été jeune, et j'ai vieilli ; * mais je n'ai pas vu le juste abandonné, ni sa race mendiant du pain.
36:26 Tout le jour il est compatissant et il prête, * et sa race sera en bénédiction.
36:27 Détourne-toi du mal et fais le bien, * et possède une demeure éternelle.
36:28 Car le Seigneur aime l'équité, et Il n'abandonnera pas Ses saints ; * ils seront gardés éternellement.
36:28 Les méchants seront punis, * et la race des impies périra.
36:29 Mais les justes posséderont la terre, * et ils y habiteront à jamais.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Les bras des pécheurs seront brisés, tandis que le Seigneur soutient les justes.
Ant. Custódi innocéntiam * et vide æquitátem.
Psalmus 36(30-40) [6]
36:30 Os iusti meditábitur sapiéntiam, * et lingua eius loquétur iudícium.
36:31 Lex Dei eius in corde ipsíus, * et non supplantabúntur gressus eius.
36:32 Consíderat peccátor iustum: * et quǽrit mortificáre eum.
36:33 Dóminus autem non derelínquet eum in mánibus eius: * nec damnábit eum, cum iudicábitur illi.
36:34 Exspécta Dóminum, et custódi viam eius: et exaltábit te ut hereditáte cápias terram: * cum períerint peccatóres vidébis.
36:35 Vidi ímpium superexaltátum, * et elevátum sicut cedros Líbani.
36:36 Et transívi, et ecce non erat: * et quæsívi eum, et non est invéntus locus eius.
36:37 Custódi innocéntiam, et vide æquitátem: * quóniam sunt relíquiæ hómini pacífico.
36:38 Iniústi autem disperíbunt simul: * relíquiæ impiórum interíbunt.
36:39 Salus autem iustórum a Dómino: * et protéctor eórum in témpore tribulatiónis.
36:40 Et adiuvábit eos Dóminus et liberábit eos: * et éruet eos a peccatóribus, et salvábit eos: quia speravérunt in eo.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Custódi innocéntiam et vide æquitátem.
Ant. Garde l'innocence * et considère l'équité.
Psaume 36(30-40) [6]
36:30 La bouche du juste méditera la sagesse, * et sa langue proférera l'équité.
36:31 La loi de son Dieu est dans son cœur, * et on ne le renversera point.
36:32 Le pécheur observe le juste, * et il cherche à le mettre à mort.
36:33 Mais le Seigneur ne l'abandonnera point entre ses mains, * et ne le condamnera pas lorsqu'il sera jugé.
36:34 Attends le Seigneur et garde Sa voie ; et Il t'élèvera, pour que tu possèdes la terre en héritage. * Quand les pécheurs périront, tu verras.
36:35 J'ai vu l'impie grandement exalté, * et élevé comme les cèdres du Liban.
36:36 Et j'ai passé, et déjà il n'était plus ; * et je l'ai cherché, mais on n'a pu trouver sa place.
36:37 Garde l'innocence, et n'aie en vue que l'équité, * car des biens resteront à l'homme pacifique.
36:38 Mais les injustes périront tous ensemble ; * ce que les impies auront laissé disparaîtra.
36:39 Mais le salut des justes vient du Seigneur, * et Il est leur protecteur au temps de la tribulation.
36:40 Le Seigneur les assistera, et les délivrera ; * Il les arrachera des mains des pécheurs, et Il les sauvera, parce qu'ils ont espéré en Lui.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Garde l'innocence et considère l'équité.
Ant. Ne in ira tua * corrípias me, Dómine.
Psalmus 37(2-11) [7]
37:2 Dómine, ne in furóre tuo árguas me, * neque in ira tua corrípias me.
37:3 Quóniam sagíttæ tuæ infíxæ sunt mihi: * et confirmásti super me manum tuam.
37:4 Non est sánitas in carne mea a fácie iræ tuæ: * non est pax óssibus meis a fácie peccatórum meórum.
37:5 Quóniam iniquitátes meæ supergréssæ sunt caput meum: * et sicut onus grave gravátæ sunt super me.
37:6 Putruérunt et corrúptæ sunt cicatríces meæ, * a fácie insipiéntiæ meæ.
37:7 Miser factus sum, et curvátus sum usque in finem: * tota die contristátus ingrediébar.
37:8 Quóniam lumbi mei impléti sunt illusiónibus: * et non est sánitas in carne mea.
37:9 Afflíctus sum, et humiliátus sum nimis: * rugiébam a gémitu cordis mei.
37:10 Dómine, ante te omne desidérium meum: * et gémitus meus a te non est abscónditus.
37:11 Cor meum conturbátum est, derelíquit me virtus mea: * et lumen oculórum meórum, et ipsum non est mecum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ne in ira tua corrípias me, Dómine.
Ant. Ne me corrigez pas * dans votre colère, Seigneur.
Psaume 37(2-11) [7]
37:2 Seigneur, ne me reprenez dans Votre fureur, * et ne me punissez pas dans Votre colère.
37:3 Car j'ai été percé de Vos flèches, * et Vous avez appesanti sur moi Votre main.
37:4 Il n'est rien resté de sain dans ma chair à la vue de Votre colère ; * il n'y a plus de paix dans mes os à la vue de mes péchés.
37:5 Car mes iniquités se sont élevées au-dessus de ma tête, * et comme un lourd fardeau elles se sont appesanties sur moi.
37:6 Mes plaies ont été remplies de corruption et de pourriture, * par l'effet de ma folie.
37:7 Je suis devenu misérable, et continuellement tout courbé ; * je marchais triste tout le jour.
37:8 Car mes reins ont été remplis d'illusions, * et il n'y a rien de sain dans ma chair.
37:9 J'ai été affligé et humilié outre mesure, * et le gémissement de mon cœur m'arrachait des rugissements.
37:10 Seigneur, tout mon désir est devant Vous, * et mon gémissement ne Vous est point caché.
37:11 Mon cœur est troublé, ma force m'a quitté, * et la lumière même de mes yeux n'est plus avec moi.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ne me corrigez pas dans votre colère, Seigneur.
Ant. Inténde in adiutórium meum, * Dómine, virtus salútis meæ.
Psalmus 37(12-23) [8]
37:12 Amíci mei, et próximi mei * advérsum me appropinquavérunt, et stetérunt.
37:12 Et qui iuxta me erant, de longe stetérunt: * et vim faciébant qui quærébant ánimam meam.
37:13 Et qui inquirébant mala mihi, locúti sunt vanitátes: * et dolos tota die meditabántur.
37:14 Ego autem tamquam surdus non audiébam: * et sicut mutus non apériens os suum.
37:15 Et factus sum sicut homo non áudiens: * et non habens in ore suo redargutiónes.
37:16 Quóniam in te, Dómine, sperávi: * tu exáudies me, Dómine, Deus meus.
37:17 Quia dixi: Nequándo supergáudeant mihi inimíci mei: * et dum commovéntur pedes mei, super me magna locúti sunt.
37:18 Quóniam ego in flagélla parátus sum: * et dolor meus in conspéctu meo semper.
37:19 Quóniam iniquitátem meam annuntiábo: * et cogitábo pro peccáto meo.
37:20 Inimíci autem mei vivunt, et confirmáti sunt super me: * et multiplicáti sunt qui odérunt me iníque.
37:21 Qui retríbuunt mala pro bonis, detrahébant mihi: * quóniam sequébar bonitátem.
37:22 Ne derelínquas me, Dómine, Deus meus: * ne discésseris a me.
37:23 Inténde in adiutórium meum, * Dómine, Deus, salútis meæ.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Inténde in adiutórium meum, Dómine, virtus salútis meæ.
Ant. Venez à mon aide, * Seigneur, force de mon salut.
Psaume 37(12-23) [8]
37:12 Mes amis et mes proches * se sont avancés jusqu'à moi, et se sont arrêtés.
37:12 Ceux qui étaient près de moi se sont arrêtés à distance. * Et ceux qui en voulaient à ma vie usaient de violence.
37:13 Ceux qui cherchaient à me faire du mal ont proféré des mensonges, * et tout le jour ils méditaient la tromperie.
37:14 Mais moi, comme si j'eusse été sourd, je n'entendais pas ; * et comme si j'eusse été muet, je n'ouvrais pas la bouche.
37:15 Je suis devenu comme un homme qui n'entend pas, * et qui n'a pas de répliques dans sa bouche.
37:16 Car c'est en Vous, Seigneur, que j'ai espéré ; * Vous m'exaucerez, Seigneur mon Dieu.
37:17 Car j'ai dit : Que mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet, * eux qui, ayant vu mes pieds ébranlés, ont parlé insolemment de moi.
37:18 Car je suis préparé aux châtiments, * et ma douleur est toujours devant mes yeux.
37:19 Car je proclamerai mon iniquité, * et je serai toujours occupé de la pensée de mon péché.
37:20 Cependant mes ennemis vivent, et sont devenus plus puissants que moi, * et ceux qui me haïssent injustement se sont multipliés.
37:21 Ceux qui rendent le mal pour le bien me décriaient, * parce que je m'attachais au bien.
37:22 Ne m'abandonnez pas, Seigneur mon Dieu ; * ne Vous éloignez pas de moi.
37:23 Hâtez-Vous de me secourir, * Seigneur, Dieu de mon salut.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Venez à mon aide, Seigneur, force de mon salut.
Ant. Ámove, Dómine, * a me plagas tuas.
Psalmus 38 [9]
38:2 Dixi: Custódiam vias meas: * ut non delínquam in lingua mea.
38:2 Pósui ori meo custódiam, * cum consísteret peccátor advérsum me.
38:3 Obmútui, et humiliátus sum, et sílui a bonis: * et dolor meus renovátus est.
38:4 Concáluit cor meum intra me: * et in meditatióne mea exardéscet ignis.
38:5 Locútus sum in lingua mea: * Notum fac mihi, Dómine, finem meum.
38:5 Et númerum diérum meórum quis est: * ut sciam quid desit mihi.
38:6 Ecce mensurábiles posuísti dies meos: * et substántia mea tamquam níhilum ante te.
38:6 Verúmtamen univérsa vánitas, * omnis homo vivens.
38:7 Verúmtamen in imágine pertránsit homo: * sed et frustra conturbátur.
38:7 Thesaurízat: * et ignórat cui congregábit ea.
38:8 Et nunc quæ est exspectátio mea? Nonne Dóminus? * Et substántia mea apud te est.
38:9 Ab ómnibus iniquitátibus meis érue me: * oppróbrium insipiénti dedísti me.
38:10 Obmútui, et non apérui os meum, quóniam tu fecísti: * ámove a me plagas tuas.
38:12 A fortitúdine manus tuæ ego deféci in increpatiónibus: * propter iniquitátem corripuísti hóminem.
38:12 Et tabéscere fecísti sicut aráneam ánimam eius: * verúmtamen vane conturbátur omnis homo.
38:13 Exáudi oratiónem meam, Dómine, et deprecatiónem meam: * áuribus pércipe lácrimas meas.
38:13 Ne síleas: quóniam ádvena ego sum apud te, et peregrínus, * sicut omnes patres mei.
38:14 Remítte mihi, ut refrígerer priúsquam ábeam, * et ámplius non ero.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ámove, Dómine, a me plagas tuas.
Ant. Détournez de moi, * vos coups, Seigneur.
Psaume 38 [9]
38:2 J'ai dit : je veillerai sur mes voies, * pour ne point pécher par ma langue.
38:2 J'ai mis une garde à ma bouche, * pendant que le pécheur s'élevait devant moi.
38:3 Je me suis tu, et je me suis humilié, et je me suis abstenu de dire même de bonnes choses ; * et ma douleur a été renouvelée.
38:4 Mon cœur s'est échauffé au dedans de moi, * et tandis que je méditais, un feu s'est embrasé.
38:5 La parole est venue sur ma langue : * Faites-moi connaître ma fin, Seigneur,
38:5 Et quel est le nombre de mes jours, * afin que je sache combien peu il m'en reste.
38:6 Voici que Vous avez soumis mes jours à une mesure bornée, * et mon être est comme un néant devant Vous.
38:6 Oui, tout homme vivant * n'est qu'entière vanité.
38:7 Oui, l'homme passe comme un fantôme, * et c'est en vain qu'il se tourmente.
38:7 Il amasse des trésors, * et il ignore pour qui il les aura entassés.
38:8 Et maintenant quelle est mon attente ? N'est-ce pas le Seigneur ? * Tous mes biens sont en Vous.
38:9 Délivrez-moi de toutes mes iniquités. * Vous m'avez rendu l'opprobre de l'insensé.
38:10 Je me suis tu, et je n'ai pas ouvert la bouche, parce que c'est Vous qui l'avez fait. * Détournez de moi Vos coups.
38:12 Sous la puissance de Votre main, j'ai défailli, quand Vous m'avez repris. * Vous avez puni l'homme à cause de son iniquité.
38:12 Et Vous avez fait dessécher son âme comme l'araignée. * Oui, c'est en vain que tout homme s'inquiète.
38:13 Exaucez, Seigneur, ma prière et ma supplication ; * soyez attentif à mes larmes.
38:13 Ne gardez pas le silence, car je suis auprès de Vous un étranger et un voyageur, * comme tous mes pères.
38:14 Accordez-moi quelque relâche, afin que je sois rafraîchi * avant de partir et de disparaître.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Détournez de moi, vos coups, Seigneur.
V. Deus, ne síleas a me, remítte mihi.
R. Quóniam íncola ego sum apud te et peregrínus.
V. Ô Dieu,ne soyez pas muet, épargnez-moi.
R. Car je ne suis qu'un étranger auprès de vous, Seigneur, et un passant.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádiuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 1
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam
Luc 11:27-28
In illo témpore: Loquénte Iesu ad turbas, extóllens vocem quædam múlier de turba dixit illi: Beátus venter qui te portávit. Et réliqua.

Homilía sancti Ioánnis Chrysóstomi
In Ioann. c. 2 Homilia 20, circa finem
Cum audíeris mulíerem illam dicéntem: Beátus venter qui te portávit, et úbera quæ tu suxísti; deínde Dóminum respondéntem: Quinímmo beáti qui áudiunt verbum Dei et custódiunt illud; ea senténtia dictum exístima, non quod Matrem neglégeret, sed nihil ei utilitátis matris nomen allatúrum osténderet, nisi bonitáte et fide præstáret. Quod si Maríæ nihil, sine virtúte, matérna cáritas erat profutúra; longe minus nobis patris, fratris, matris, fílii bónitas, nisi áliquid nostrum afferámus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Præbe, fili, cor mihi, et óculi tui vias meas custódiant:
* Ut addátur grátia cápiti tuo.
V. Atténde, fili mi, sapiéntiam meam et ad elóquium meum inclína aurem tuam.
R. Ut addátur grátia cápiti tuo.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Lecture du saint Évangile selon saint Luc.
Luc 11:27-28
En ce temps-là : Pendant que Jésus parlait au peuple, une femme éleva la voix et dit : Heureux le sein qui vous a porté. Et le reste.

Homélie de saint Jean Chrysostome.
In Joann. c. 2 Homilia 20, circa finem
Lorsque vous entendrez une femme s’écrier : « Bienheureux le sein qui vous a porté, bienheureuses les mamelles que vous avez sucées » et Jésus lui répondre : « Bienheureux plutôt ceux qui font la volonté de mon Père » attribuez ces diverses paroles au même sentiment. Ici Jésus ne prétend pas rebuter sa mère, il prétend seulement établir que sa maternité ne lui servirait de rien sans la foi et sans la vertu. Mais, s’il n’eût servi de rien à Marie, sans la vertu, d’avoir mis au monde le Christ, il ne nous servira de rien à nous également d’avoir un père, un frère, une mère, un enfant remarquables par leur vertu, si nous-mêmes ne les imitons pas.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Donne-moi ton cœur, ô mon fils, et que tes yeux observent mes voies.
* Pour que la grâce s’accumule sur ta tête.
V. Sois attentif, mon fils, à ma sagesse, et tends l’oreille à ma parole.
R. Pour que la grâce s’accumule sur ta tête.
V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Divínum auxílium máneat semper nobíscum. Amen.

Lectio 2
In nullo namque álio, nisi in solis sui ipsíus virtútibus, post divínam grátiam, de salúte cuípiam sperándum est. Nam, si id profutúrum erat per se Maríæ, profuísset étiam Iudǽis, quorum consanguíneus Christus secúndum carnem; profuísset civitáti, in qua natus est; profuísset frátribus. Atqui, dum fratres rerum suárum curam habuérunt, nihil eis propinquitátis nomen prófuit, sed cum réliquo mundo damnáti erant.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Inítium sapiéntiæ timor Dómini:
* Intelléctus bonus ómnibus faciéntibus eum: laudátio eius manet in sǽculum sǽculi.
V. Diléctio illíus custódia legum est: quia omnis sapiéntia timor Dómini.
R. Intelléctus bonus ómnibus faciéntibus eum: laudátio eius manet in sǽculum sǽculi.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le secours divin demeure toujours avec nous. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Après la grâce de Dieu, vous ne devez mettre votre confiance que dans vos bonnes œuvres. Si la maternité de Marie eût été pour elle un titre suffisant de salut, les Juifs qui étaient parents du Christ par le sang auraient joui d’un titre semblable ainsi que les habitants de la ville dans laquelle il était né, ainsi que ses frères. Or, tant que ses frères vécurent avec négligence, ils ne tirèrent aucun avantage de leur parenté ; cette condamnation qui pesait sur le monde les enveloppait eux-mêmes.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le commencement de la sagesse est la crainte du Seigneur :
* Bien avisés sont tous ceux qui la pratiquent; sa gloire subsiste à jamais,
V. L ’amour de cette sagesse est la gardienne des lois : car toute sagesse a la crainte du Seigneur.
R. Bien avisés sont tous ceux qui la pratiquent; sa gloire subsiste à jamais.
V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 3
Tunc autem admiratióni esse cœpérunt, quando própria claruérunt virtúte. Pátria vero nihil inde consecúta cécidit, et incéndio absúmpta est; concíves mísere interémpti periére; consanguínei secúndum carnem nil ad salútem lucráti sunt, deficiénte virtútis patrocínio. Verum Apóstoli ante omnes claríssimi evasérunt, cum se ad veram et expeténdam eius familiaritátem consuetudinémque per obediéntiam contulérunt. Hinc intellégimus, fide semper nobis opus esse, et vita quæ virtútibus lúceat: hæc dumtáxat salvos nos fácere póterit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Verbum iníquum et dolósum longe fac a me, Dómine:
* Divítias et paupertátem ne déderis mihi, sed tantum víctui meo tríbue necessária.
V. Duo rogávi te, ne déneges mihi ántequam móriar.
R. Divítias et paupertátem ne déderis mihi, sed tantum víctui meo tríbue necessária.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Divítias et paupertátem ne déderis mihi, sed tantum víctui meo tríbue necessária.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Ils ne devinrent un sujet d’admiration que lorsqu’ils empruntèrent à la vertu leur éclat. La patrie du Sauveur fut ruinée et livrée aux flammes sans que ce titre ait pu la sauver ; ceux qui lui étaient unis par le sang périrent misérablement égorgés ; leur parenté devenant impuissante à les sauver dès lors qu’ils n’étaient point sous le patronage de la vertu. Ceux qui brillèrent de l’éclat le plus vif furent les apôtres parce qu’ils recherchèrent les liens les plus propres à les unir étroitement au Christ, les liens de l’obéissance. C’est là une preuve que la foi, les vertus, les bonnes œuvres nous sont indispensables ; cette voie est la seule qui puisse nous conduire au salut.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. La parole d’iniquité et de ruse, éloignez-la de moi, Seigneur.
* Ne me donnez ni richesses ni pauvreté, mais seulement ce qui est nécessaire à ma vie.
V. Je vous ai demandé deux choses : ne me les refusezpas avant que je meure.
R. Ne me donnez ni richesses ni pauvreté, mais seulement ce qui est nécessaire à ma vie.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Ne me donnez ni richesses ni pauvreté, mais seulement ce qui est nécessaire à ma vie.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Deus, qui virginálem aulam beátæ Maríæ, in qua habitáres, elígere dignátus es: da, quǽsumus; ut, sua nos defensióne munítos, iucúndos fácias suæ interésse festivitáti:
Qui vivis et regnas cum Deo Patre, in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
Dieu, Vous avez daigné choisir le palais virginal de la bienheureuse Vierge Marie pour y habiter : faites, nous Vous en prions, qu’à l’abri de sa protection, nous puissions avec joie prendre part à sa fête.
Vous qui étant Dieu, vivez et régnez dans l'unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium
Omnia    Plures

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Monastic
Ordo Praedicatorum
Language 2
Latin
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Magyar
Polski
Português
Latin-Bea
Polski-Newer
Votives
Hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help