In Vigilia S. Laurentii Martyris ~ III. classis
Tempora: Feria quinta infra Hebdomadam XI post Octavam Pentecostes I. Augusti

Ad Matutinum    08-09-2018

Incipit
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adiutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adiuvándum me festína.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúia.
Début
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Psalterio secundum diem}
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem eius in confessióne, et in psalmis iubilémus ei.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu eius sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte, adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus eius (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus eius, et oves páscuæ eius.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Hódie, si vocem eius audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte, adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus iurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte, adorémus.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Invitatoire {Antienne Du psautier du jour}
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Veníte, adorémus.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu,: et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes oeuvres.
Ant. Veníte, adorémus.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit: Toujours ils errent de coeur; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entrerons dans Mon repos.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Veníte, adorémus.
Ant. Regem magnum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Hymnus {ex Psalterio secundum tempora}
Nox atra rerum cóntegit
Terræ colóres ómnium:
Nos confiténtes póscimus
Te, iuste iudex córdium.

Ut áuferas piácula,
Sordésque mentis ábluas:
Donésque, Christe, grátiam,
Ut arceántur crímina.

Mens ecce torpet ímpia,
Quam culpa mordet nóxia:
Obscúra gestit tóllere,
Et te, Redémptor, quǽrere.

Repélle tu calíginem
Intrínsecus quam máxime,
Ut in beáto gáudeat
Se collocári lúmine.

* Præsta, Pater piíssime,
Patríque compar Unice,
Cum Spíritu Paráclito
Regnans per omne sǽculum.
Amen.
Hymn {Du psautier du temps}
La Bombre nuit nous voile encore
Les couleurs de toute la nature,
Et déjà nous venons, juste juge des cœurs,
Vous prier à genoux et confesser nos fautes.

Allégez le fardeau de nos iniquités,
Purifiez notre âme de ses souillures.
Donnez-nous, 6 Jésus, votre grâce,
Et chassez loin de nous le péché.

Elle languit, cette âme coupable,
Que tourmentent les remords déchirants,
Elle veut enfin sortir de ses aveuglements,
Et vous chercher vous seul, ô Jésus Rédempteur.

Venez donc, ô Jésus, dissipez nos ténèbres,
Ces ténèbres qui chargent le cœur.
Venez lui donner les saintes allégresses
De la vision des cieux.

* Exaucez-nous, Père très miséricordieux,
Fils unique égal au Père,
Et vous, Esprit consolateur,
Qui régnez dans tous les siècles.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I
Ant. In Deo salutáre meum * et glória mea: et spes mea in Deo est.
Psalmus 61 [1]
61:2 Nonne Deo subiécta erit ánima mea? * ab ipso enim salutáre meum.
61:3 Nam et ipse Deus meus, et salutáris meus: * suscéptor meus, non movébor ámplius.
61:4 Quoúsque irrúitis in hóminem? * interfícitis univérsi vos: tamquam paríeti inclináto et macériæ depúlsæ?
61:5 Verúmtamen prétium meum cogitavérunt repéllere, cucúrri in siti: * ore suo benedicébant, et corde suo maledicébant.
61:6 Verúmtamen Deo subiécta esto, ánima mea: * quóniam ab ipso patiéntia mea.
61:7 Quia ipse Deus meus, et salvátor meus: * adiútor meus, non emigrábo.
61:8 In Deo salutáre meum, et glória mea: * Deus auxílii mei, et spes mea in Deo est.
61:9 Speráte in eo omnis congregátio pópuli, effúndite coram illo corda vestra: * Deus adiútor noster in ætérnum.
61:10 Verúmtamen vani fílii hóminum, mendáces fílii hóminum in statéris: * ut decípiant ipsi de vanitáte in idípsum.
61:11 Nolíte speráre in iniquitáte, et rapínas nolíte concupíscere: * divítiæ si áffluant, nolíte cor appónere.
61:12 Semel locútus est Deus, duo hæc audívi, quia potéstas Dei est, et tibi, Dómine, misericórdia: * quia tu reddes unicuíque iuxta ópera sua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In Deo salutáre meum et glória mea: et spes mea in Deo est.
Ant. In Deo salutáre meum * et glória mea: et spes mea in Deo est.
Psaume 61 [1]
61:2 Mon âme ne sera-t-elle pas soumise à Dieu? * car c'est de Lui que vient mon salut.
61:3 Car c'est Lui qui est mon Dieu et mon sauveur; * Il est mon protecteur, je ne serai plus ébranlé.
61:4 Jusques à quand vous jetterez-vous sur un homme? * Vous le tuez tous ensemble, comme une muraille qui penche, et une masure tout ébranlée.
61:5 Cependant ils ont entrepris de me dépouiller de ma dignité; j'ai couru altéré; * de leur bouche ils bénissaient, et dans leur cœur ils maudissaient.
61:6 Cependant sois soumise à Dieu, mon âme, * car c'est de Lui que vient ma patience.
61:7 Car c'est Lui qui est mon Dieu et mon sauveur; * Il est mon protecteur, et je ne fuirai point.
61:8 En Dieu est mon salut et ma gloire; * il est le Dieu qui me secourt, et mon espérance est en Dieu.
61:9 Espérez en Lui, Vous tous qui composez le peuple; répandez devant Lui vos cœurs; * Dieu est notre défenseur à jamais.
61:10 Mais les fils des hommes sont vains; * les fils des hommes sont des menteurs dans leurs balances, afin de tromper ensemble pour des choses vaines.
61:11 Ne mettez pas votre espérance dans l'iniquité, et ne désirez point les rapines. * Si les richesses affluent, n'y attachez pas votre cœur.
61:12 Dieu a parlé une fois; j'ai entendu ces deux choses: la puissance est à Dieu, et à Vous, Seigneur, la miséricorde; * car Vous rendrez à chacun selon ses œuvres.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. In Deo salutáre meum et glória mea: et spes mea in Deo est.
Ant. Vidéte ópera Dómini, * et audítam fácite vocem laudis eius.
Psalmus 65(1-12) [2]
65:1 Iubiláte Deo, omnis terra, psalmum dícite nómini eius: * date glóriam laudi eius.
65:3 Dícite Deo: Quam terribília sunt ópera tua, Dómine! * in multitúdine virtútis tuæ mentiéntur tibi inimíci tui.
65:4 Omnis terra adóret te, et psallat tibi: * psalmum dicat nómini tuo.
65:5 Veníte, et vidéte ópera Dei: * terríbilis in consíliis super fílios hóminum.
65:6 Qui convértit mare in áridam, in flúmine pertransíbunt pede: * ibi lætábimur in ipso.
65:7 Qui dominátur in virtúte sua in ætérnum, óculi eius super gentes respíciunt: * qui exásperant non exalténtur in semetípsis.
65:8 Benedícite, gentes, Deum nostrum: * et audítam fácite vocem laudis eius,
65:9 Qui pósuit ánimam meam ad vitam: * et non dedit in commotiónem pedes meos.
65:10 Quóniam probásti nos, Deus: * igne nos examinásti, sicut examinátur argéntum.
65:11 Induxísti nos in láqueum, posuísti tribulatiónes in dorso nostro: * imposuísti hómines super cápita nostra.
65:12 Transívimus per ignem et aquam: * et eduxísti nos in refrigérium.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Vidéte ópera Dómini, et audítam fácite vocem laudis eius.
Ant. Vidéte ópera Dómini, * et audítam fácite vocem laudis ejus.
Psaume 65(1-12) [2]
65:1 Poussez vers Dieu des cris de joie, ô terre entière; chantez un hymne à Son Nom; * rendez glorieuse Sa louange.
65:3 Dites à Dieu: Que Vos œuvres sont terribles, Seigneur! * A cause de la grandeur de Votre puissance, Vos ennemis Vous adressent des hommages menteurs.
65:4 Que la terre Vous adore et chante en Votre honneur, * qu'elle dise un hymne à Votre nom.
65:5 Venez et voyez les œuvres de Dieu; * Il est terrible dans Ses desseins sur les enfants des hommes.
65:6 Il a changé la mer en une terre sèche; ils ont passé le fleuve à pied, * c'est là que nous nous réjouirons en Lui.
65:7 Il règne à jamais par Sa puissance, Ses yeux contemplent les nations; * que ceux-là qui l'irritent ne s'élèvent point en eux-mêmes.
65:8 Nations, bénissez notre Dieu, * et faites entendre les accents de Sa louange.
65:9 C'est Lui qui a conservé la vie à mon âme, * et qui n'a point permis que mes pieds soient ébranlés.
65:10 Car Vous nous avez éprouvés, ô Dieu; * Vous nous avez fait passer par le feu, comme on y fait passer l'argent.
65:11 Vous nous avez fait tomber dans le piège; Vous avez chargé nos épaules de tribulations; * Vous avez mis des hommes sur nos têtes.
65:12 Nous avons passé par le feu et par l'eau; * et Vous nous en avez tirés pour nous mettre en un lieu de rafraîchissement.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vidéte ópera Dómini, et audítam fácite vocem laudis ejus.
Ant. Audíte, omnes * qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Psalmus 65(13-20) [3]
65:13 Introíbo in domum tuam in holocáustis: * reddam tibi vota mea, quæ distinxérunt lábia mea.
65:14 Et locútum est os meum, * in tribulatióne mea.
65:15 Holocáusta medulláta ófferam tibi cum incénso aríetum: * ófferam tibi boves cum hircis.
65:16 Veníte, audíte, et narrábo, omnes, qui timétis Deum: * quanta fecit ánimæ meæ.
65:17 Ad ipsum ore meo clamávi, * et exaltávi sub lingua mea.
65:18 Iniquitátem si aspéxi in corde meo, * non exáudiet Dóminus.
65:19 Proptérea exaudívit Deus, * et atténdit voci deprecatiónis meæ.
65:20 Benedíctus Deus, * qui non amóvit oratiónem meam, et misericórdiam suam a me.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Audíte, omnes qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Ant. Audíte, omnes * qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Psaume 65(13-20) [3]
65:13 J'entrerai dans Votre maison avec des holocaustes; * je m'acquitterai envers Vous de mes vœux
65:14 Que mes lèvres ont proférés, et que ma bouche a prononcés * pendant ma tribulation.
65:15 Je Vous offrirai de gras holocaustes, avec la fumée des béliers; * je Vous offrirai des boeufs avec des boucs.
65:16 Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, * et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme.
65:17 Ma bouche a crié vers Lui, * et ma langue L'a exalté.
65:18 Si j'avais vu l'iniquité dans mon cœur, * le Seigneur ne m'aurait pas exaucé.
65:19 C'est pourquoi Dieu m'a exaucé, * et a été attentif à la voix de ma supplication.
65:20 Béni soit Dieu, * qui n'a pas rejeté ma prière, ni éloigné de moi Sa miséricorde.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Audíte, omnes qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Ant. Exsúrgat Deus, * et dissipéntur inimíci eius.
Psalmus 67(2-11) [4]
67:2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius, * et fúgiant qui odérunt eum, a fácie eius.
67:3 Sicut déficit fumus, defíciant: * sicut fluit cera a fácie ignis, sic péreant peccatóres a fácie Dei.
67:4 Et iusti epuléntur, et exsúltent in conspéctu Dei: * et delecténtur in lætítia.
67:5 Cantáte Deo, psalmum dícite nómini eius: * iter fácite ei, qui ascéndit super occásum: (fit reverentia) Dóminus nomen illi.
67:5 Exsultáte in conspéctu eius: * turbabúntur a fácie eius, patris orphanórum et iúdicis viduárum.
67:6 Deus in loco sancto suo: * Deus, qui inhabitáre facit uníus moris in domo:
67:7 Qui edúcit vinctos in fortitúdine, * simíliter eos qui exásperant, qui hábitant in sepúlcris.
67:8 Deus, cum egrederéris in conspéctu pópuli tui, * cum pertransíres in desérto:
67:9 Terra mota est, étenim cæli distillavérunt a fácie Dei Sínai, * a fácie Dei Israël.
67:10 Plúviam voluntáriam segregábis, Deus, hereditáti tuæ: * et infirmáta est, tu vero perfecísti eam.
67:11 Animália tua habitábunt in ea: * parásti in dulcédine tua páuperi, Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius.
Ant. Exsúrgat Deus, * et dissipéntur inimíci ejus.
Psaume 67(2-11) [4]
67:2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés: * et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
67:3 Comme la fumée disparaît, qu'ils disparaissent; * comme la cire se fond devant le feu, qu'ainsi périssent les pécheurs devant la face de Dieu.
67:4 Mais que les justes soient comme dans un festin, et qu'ils tressaillent en la présence de Dieu, * et qu'ils soient dans des transports de joie.
67:5 Chantez à Dieu, célébrez Son Nom par un cantique; * frayez le chemin à Celui qui monte vers le couchant. Le Seigneur est Son Nom.
67:5 Tressaillez de joie en Sa présence. On tremblera devant Lui. * Il est le père des orphelins et le juge des veuves.
67:6 Dieu est dans Son lieu saint. * C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit;
67:7 Qui délivre les captifs par Sa puissance, * aussi bien que ceux qui L'irritent, qui habitent dans les sépulcres.
67:8 O Dieu, quand Vous marchiez à la tête de Votre peuple, * quand Vous traversiez le désert,
67:9 La terre fut ébranlée, les cieux eux-mêmes se fondirent devant le Dieu du Sinaï, * devant le Dieu d'Israël.
67:10 Vous avez mis en réserve une pluie toute volontaire, ô Dieu, pour Votre héritage; * et lorsqu'il a été affaibli, Vous l'avez réconforté.
67:11 Vos animaux y habiteront: * Vous avez dans Votre bonté, ô Dieu, préparé de la nourriture pour le pauvre.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci ejus.
Ant. Deus noster, * Deus salvos faciéndi: et Dómini sunt éxitus mortis.
Psalmus 67(12-24) [5]
67:12 Dóminus dabit verbum evangelizántibus, * virtúte multa.
67:13 Rex virtútum dilécti dilécti: * et speciéi domus divídere spólia.
67:14 Si dormiátis inter médios cleros, pennæ colúmbæ deargentátæ, * et posterióra dorsi eius in pallóre auri.
67:15 Dum discérnit cæléstis reges super eam, nive dealbabúntur in Selmon: * mons Dei, mons pinguis.
67:16 Mons coagulátus, mons pinguis: * ut quid suspicámini montes coagulátos?
67:17 Mons, in quo beneplácitum est Deo habitáre in eo: * étenim Dóminus habitábit in finem.
67:18 Currus Dei decem míllibus múltiplex, míllia lætántium: * Dóminus in eis in Sina in sancto.
67:19 Ascendísti in altum, cepísti captivitátem: * accepísti dona in homínibus.
67:19 Étenim non credéntes, * inhabitáre Dóminum Deum.
67:20 Benedíctus Dóminus die cotídie: * prósperum iter fáciet nobis Deus salutárium nostrórum.
67:21 Deus noster, Deus salvos faciéndi: * et Dómini Dómini éxitus mortis.
67:22 Verúmtamen Deus confrínget cápita inimicórum suórum: * vérticem capílli perambulántium in delíctis suis.
67:23 Dixit Dóminus: Ex Basan convértam, * convértam in profúndum maris:
67:24 Ut intingátur pes tuus in sánguine: * lingua canum tuórum ex inimícis, ab ipso.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Deus noster, Deus salvos faciéndi: et Dómini sunt éxitus mortis.
Ant. Deus noster, * Deus salvos faciéndi: et Dómini sunt éxitus mortis.
Psaume 67(12-24) [5]
67:12 Le Seigneur donne Ses ordres à Ses messagers * avec une grande puissance.
67:13 Le roi des armées est au pouvoir du bien-aimé, du bien-aimé; * et celle qui est l'ornement de la maison partage les dépouilles.
67:14 Quand Vous dormez au milieu de Vos héritages, les ailes de la colombe sont argentées, * et l'extrémité de son dos a le pâle éclat de l'or.
67:15 Lorsque le Très-Haut disperse les rois dans le pays, tout est blanchi par les neiges sur le Selmon. * La montagne de Dieu est une grasse montagne.
67:16 C'est une montagne massive, une grasse montagne. * Pourquoi regardez-vous avec admiration les montagnes massives?
67:17 Il est une montagne où il a plu à Dieu d'habiter; * et le Seigneur y habitera à jamais.
67:18 Le char de Dieu est environné de plus de dix mille; ce sont des milliers d'Anges qui se réjouissent; * le Seigneur est au milieu d'eux dans Son sanctuaire, comme au Sinaï.
67:19 Vous êtes monté en haut; Vous avez emmené des captifs; * Vous avez reçu des présents parmi les hommes,
67:19 Et même de ceux qui ne croient pas * que le Seigneur Dieu habite avec nous.
67:20 Que le Seigneur soit béni chaque jour! * Le Dieu qui nous a si souvent sauvés rendra notre voie prospère.
67:21 Notre Dieu est le Dieu qui a la vertu de sauver; * au Seigneur, au Seigneur appartiennent les issues de la mort.
67:22 Mais Dieu brisera la tête de Ses ennemis, * le front superbe de ceux qui marchent dans leurs iniquités.
67:23 Le Seigneur a dit: Je les ramènerai de Basan, * et Je les ramènerai du fond de la mer;
67:24 Afin que ton pied trempe dans le sang, * et que la langue de tes chiens ait aussi sa part des ennemis.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Deus noster, Deus salvos faciéndi: et Dómini sunt éxitus mortis.
Ant. In ecclésiis * benedícite Dómino Deo.
Psalmus 67(25-36) [6]
67:25 Vidérunt ingréssus tuos, Deus: * ingréssus Dei mei: regis mei qui est in sancto.
67:26 Prævenérunt príncipes coniúncti psalléntibus: * in médio iuvenculárum tympanistriárum.
67:27 In ecclésiis benedícite Deo Dómino, * de fóntibus Israël.
67:28 Ibi Béniamin adolescéntulus: * in mentis excéssu.
67:28 Príncipes Iuda, duces eórum: * príncipes Zábulon, príncipes Néphtali.
67:29 Manda, Deus, virtúti tuæ: * confírma hoc, Deus, quod operátus es in nobis.
67:30 A templo tuo in Ierúsalem, * tibi ófferent reges múnera.
67:31 Íncrepa feras arúndinis, congregátio taurórum in vaccis populórum: * ut exclúdant eos, qui probáti sunt argénto.
67:32 Díssipa gentes, quæ bella volunt: vénient legáti ex Ægýpto: * Æthiópia prævéniet manus eius Deo.
67:33 Regna terræ, cantáte Deo: * psállite Dómino.
67:34 Psállite Deo, qui ascéndit super cælum cæli, * ad Oriéntem.
67:35 Ecce dabit voci suæ vocem virtútis, date glóriam Deo super Israël, * magnificéntia eius, et virtus eius in núbibus.
67:36 Mirábilis Deus in sanctis suis, Deus Israël ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suæ, * benedíctus Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In ecclésiis benedícite Dómino Deo.
Ant. In ecclésiis * benedícite Dómino Deo.
Psaume 67(25-36) [6]
67:25 Ils ont vu Votre entrée, ô Dieu, * l'entrée de mon Dieu, de mon Roi, qui réside dans le sanctuaire.
67:26 En avant marchaient les princes, associés aux chanteurs, * au milieu des jeunes filles qui jouaient du tambourin.
67:27 Bénissez le Seigneur Dieu dans les assemblées, * vous qui sortez des sources d'Israël.
67:28 Là est Benjamin, le plus jeune, * en de saints transports;
67:28 Là sont les princes de Juda, leurs chefs; * les princes de Zabulon, les princes de Nephthali.
67:29 O Dieu, commandez à Votre puissance; * affermissez, ô Dieu, ce que Vous avez fait parmi nous.
67:30 Dans Votre temple de Jérusalem, * les rois Vous offriront des présents.
67:31 Réprimez les bêtes sauvages des roseaux, la troupe des tauraux et les troupeaux des peuples, * pour chasser ceux qui ont été éprouvés comme l'argent.
67:32 Dissipez les nations qui veulent la guerre. Des ambassadeurs viendront de l'Egypte; * l'Ethiopie s'empressera de tendre ses mains vers Dieu.
67:33 Royaumes de la terre, chantez à Dieu; * célébrez le Seigneur, célébrez Dieu,
67:34 Qui S'élève au plus haut des cieux, * vers l'orient. Voici qu'Il va donner à Sa voix un puissant éclat.
67:35 Rendez gloire à Dieu au sujet d'Israël. * Sa magnificence et Sa force paraissent dans les nuées.
67:36 Dieu est admirable dans Ses saints; le Dieu d'Israël donnera Lui-même à Son peuple la puissance et la force. * Dieu soit béni!
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. In ecclésiis benedícite Dómino Deo.
Ant. Salvum me fac, * Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Psalmus 68(2-13) [7]
68:2 Salvum me fac, Deus: quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
68:3 Infíxus sum in limo profúndi: * et non est substántia.
68:3 Veni in altitúdinem maris: * et tempéstas demérsit me.
68:4 Laborávi clamans, raucæ factæ sunt fauces meæ: * defecérunt óculi mei, dum spero in Deum meum.
68:5 Multiplicáti sunt super capíllos cápitis mei, * qui odérunt me gratis.
68:5 Confortáti sunt qui persecúti sunt me inimíci mei iniúste: * quæ non rápui, tunc exsolvébam.
68:6 Deus, tu scis insipiéntiam meam: * et delícta mea a te non sunt abscóndita.
68:7 Non erubéscant in me qui exspéctant te, Dómine, * Dómine virtútum.
68:7 Non confundántur super me * qui quǽrunt te, Deus Israël.
68:8 Quóniam propter te sustínui oppróbrium: * opéruit confúsio fáciem meam.
68:9 Extráneus factus sum frátribus meis, * et peregrínus fíliis matris meæ.
68:10 Quóniam zelus domus tuæ comédit me: * et oppróbria exprobrántium tibi cecidérunt super me.
68:11 Et opérui in ieiúnio ánimam meam: * et factum est in oppróbrium mihi.
68:12 Et pósui vestiméntum meum cilícium: * et factus sum illis in parábolam.
68:13 Advérsum me loquebántur, qui sedébant in porta: * et in me psallébant qui bibébant vinum.
68:13 Ego vero oratiónem meam ad te, Dómine: * tempus benepláciti, Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Salvum me fac, Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Ant. Salvum me fac, * Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Psaume 68(2-13) [7]
68:2 Sauvez-moi, ô Dieu, * car les eaux sont entrées jusqu'à mon âme.
68:3 Je suis enfoncé dans une boue profonde, * où il n'y a pas de consistance.
68:3 Je suis descendu au fond de la mer, * et la tempête m'a submergé.
68:4 Je me suis fatigué à crier, ma gorge en a été enrouée; * mes yeux se sont épuisés, tandis que j'attends mon Dieu.
68:5 Ils sont devenus plus nombreux que les cheveux de ma tête, * ceux qui me haïssent sans cause.
68:5 Ils sont devenus forts, mes ennemis qui me persécutent injustement; * j'ai dû payer ce que je n'avais pas pris.
68:6 O Dieu, Vous connaissez ma folie, * et mes péchés ne Vous sont point cachés.
68:7 Que ceux qui espèrent en Vous ne rougissent pas à cause de moi, Seigneur, * Seigneur des armées.
68:7 Qu'ils ne soient pas confondus à mon sujet, * ceux qui Vous cherchent, Dieu d'Israël.
68:8 Car c'est à cause de Vous que j'ai souffert l'opprobre, * et que la confusion a couvert mon visage.
68:9 Je suis devenu un étranger pour mes frères, * et un inconnu pour les fils de ma mère.
68:10 Car le zèle de Votre maison m'a dévoré, * et les outrages de ceux qui Vous insultaient sont tombés sur moi.
68:11 J'ai affligé mon âme par le jeûne, * et l'on m'en a fait un sujet d'opprobre.
68:12 J'ai pris pour vêtement un cilice, * et je suis devenu leur fable.
68:13 Ceux qui étaient assis à la porte parlaient contre moi, * et ceux qui buvaient du vin me raillaient par leurs chansons.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Salvum me fac, Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Ant. Propter inimícos meos * éripe me, Dómine.
Psalmus 68(14-29) [8]
68:14 In multitúdine misericórdiæ tuæ exáudi me, * in veritáte salútis tuæ:
68:15 Éripe me de luto, ut non infígar: * líbera me ab iis, qui odérunt me, et de profúndis aquárum.
68:16 Non me demérgat tempéstas aquæ, neque absórbeat me profúndum: * neque úrgeat super me púteus os suum.
68:17 Exáudi me, Dómine, quóniam benígna est misericórdia tua: * secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum réspice in me.
68:18 Et ne avértas fáciem tuam a púero tuo: * quóniam tríbulor, velóciter exáudi me.
68:19 Inténde ánimæ meæ, et líbera eam: * propter inimícos meos éripe me.
68:20 Tu scis impropérium meum, et confusiónem meam, * et reveréntiam meam.
68:21 In conspéctu tuo sunt omnes qui tríbulant me: * impropérium exspectávit cor meum, et misériam.
68:21 Et sustínui qui simul contristarétur, et non fuit: * et qui consolarétur, et non invéni.
68:22 Et dedérunt in escam meam fel: * et in siti mea potavérunt me acéto.
68:23 Fiat mensa eórum coram ipsis in láqueum, * et in retributiónes, et in scándalum.
68:24 Obscuréntur óculi eórum ne vídeant: * et dorsum eórum semper incúrva.
68:25 Effúnde super eos iram tuam: * et furor iræ tuæ comprehéndat eos.
68:26 Fiat habitátio eórum desérta: * et in tabernáculis eórum non sit qui inhábitet.
68:27 Quóniam quem tu percussísti, persecúti sunt: * et super dolórem vúlnerum meórum addidérunt.
68:28 Appóne iniquitátem super iniquitátem eórum: * et non intrent in iustítiam tuam.
68:29 Deleántur de libro vivéntium: * et cum iustis non scribántur.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Propter inimícos meos éripe me, Dómine.
Ant. Propter inimícos meos * éripe me, Dómine.
Psaume 68(14-29) [8]
68:14 Mais moi je Vous adresse, Seigneur, ma prière. * Voici le temps favorable, ô Dieu.
68:14 Selon la grandeur de Votre miséricorde exaucez-moi, * selon la vérité de Vos promesses de salut.
68:15 Retirez-moi de la boue, afin que je n'y enfonce pas; * délivrez-moi de ceux qui me haïssent et des eaux profondes.
68:16 Que les flots en fureur ne me submergent point; que l'abîme ne m'engloutisse pas, * et que le puits ne ferme pas sa bouche sur moi.
68:17 Exaucez-moi, Seigneur, car Votre miséricorde est toute suave; * regardez- moi selon l'abondance de Vos bontés.
68:18 Et ne détournez pas Votre visage de Votre serviteur; * parce que je suis dans l'angoisse, exaucez-moi promptement.
68:19 Soyez attentif sur mon âme, et délivrez-la * à cause de mes ennemis.
68:20 Vous connaissez mon opprobre, et ma confusion, * et ma honte.
68:21 Tous ceux qui me persécutent sont devant Vous; * mon cœur s'attend à l'insulte et à la misère.
68:21 Et j'ai attendu que quelqu'un s'attristât avec moi, mais nul ne l'a fait; * et que quelqu'un me consolât, mais je n'ai trouvé personne.
68:22 Et ils m'ont donné du fiel pour nourriture, * et dans ma soif ils m'ont abreuvé de vinaigre.
68:23 Que leur table soit devant eux comme un filet, * un juste châtiment et une pierre de scandale.
68:24 Que leurs yeux soient obscurcis, pour qu'ils cessent de voir, * et courbez à jamais leur dos.
68:25 Déversez sur eux Votre colère, * et que la fureur de Votre courroux les saisisse.
68:26 Que leur demeure devienne déserte, * et qu'il n'y ait personne qui habite dans leurs tentes.
68:27 Parce qu'ils ont persécuté celui que Vous avez frappé, * et qu'ils ont ajouté à la douleur de mes blessures.
68:28 Ajoutez l'iniquité à leur iniquité, * et qu'ils n'entrent pas dans Votre justice.
68:29 Qu'ils soient effacés du livre des vivants, * et qu'ils ne soient point inscrits avec les justes.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Propter inimícos meos éripe me, Dómine.
Ant. Quǽrite Dóminum, * et vivet ánima vestra.
Psalmus 68(30-37) [9]
68:30 Ego sum pauper et dolens: * salus tua, Deus, suscépit me.
68:31 Laudábo nomen Dei cum cántico: * et magnificábo eum in laude:
68:32 Et placébit Deo super vítulum novéllum: * córnua producéntem et úngulas.
68:33 Vídeant páuperes et læténtur: * quǽrite Deum, et vivet ánima vestra.
68:34 Quóniam exaudívit páuperes Dóminus: * et vinctos suos non despéxit.
68:35 Laudent illum cæli et terra, * mare et ómnia reptília in eis.
68:36 Quóniam Deus salvam fáciet Sion: * et ædificabúntur civitátes Iuda.
68:36 Et inhabitábunt ibi, * et hereditáte acquírent eam.
68:37 Et semen servórum eius possidébit eam: * et qui díligunt nomen eius, habitábunt in ea.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Quǽrite Dóminum, et vivet ánima vestra.
Ant. Quǽrite Dóminum, * et vivet ánima vestra.
Psaume 68(30-37) [9]
68:30 Pour moi, je suis pauvre et dans la douleur; * Votre salut, ô Dieu, m'a relevé.
68:31 Je louerai le Nom de Dieu par des cantiques, * et je le glorifierai par des louanges;
68:32 Et ce sera plus agréable à Dieu que le jeune veau, * à qui poussent les cornes et les ongles.
68:33 Que les pauvres le voient et se réjouissent. * Cherchez Dieu, et votre âme vivra;
68:34 Car le Seigneur a exaucé les pauvres, * et Il n'a pas méprisé Ses captifs.
68:35 Que les cieux et la terre Le louent; * la mer, et tout ce qui s'y meut.
68:36 Car Dieu sauvera Sion, * et les villes de Juda seront bâties.
68:36 Ils y habiteront, * et ils l'acquerront en héritage.
68:37 Et la race de Ses serviteurs la possédera, * et ceux qui aiment Son Nom y habiteront.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Quǽrite Dóminum, et vivet ánima vestra.
V. Laudábo nomen Dei cum cántico.
R. Et magnificábo eum in laude.
V. Laudábo nomen Dei cum cántico.
R. Et magnificábo eum in laude.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Iesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés:
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 1
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 16:24-27
In illo témpore: Dixit Iesus discípulis suis: Si quis vult post me veníre, ábneget semetípsum, et tollat crucem suam, et sequátur me. Et réliqua.

Homilía sancti Gregórii Papæ
Homilia 32 in Evangelia
Quia Dóminus ac Redémptor noster novus homo veni in mundum, nova præcépta dedit mundo. Vitæ étenim nostræ véteri, in vítiis enutrítæ, contrarietátem oppósuit novitátis suæ. Quid enim vetus, quid carnális homo nóverat, nisi sua retinére, aliéna rápere, si posset; concupíscere, si non posset? Sed cæléstis médicus síngulis quibúsque vítiis obviántia ádhibet medicaménta. Nam, sicut arte medicínæ cálida frígidis, frígida cálidis curántur; ita Dóminus noster contrária oppósuit medicaménta peccátis, ut lúbricis continéntiam, tenácibus largitátem, iracúndis mansuetúdinem, elátis præcíperet humilitátem.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. In princípio Deus ántequam terram fáceret, priúsquam abýssos constitúeret, priúsquam prodúceret fontes aquárum,
* Antequam montes collocaréntur, ante omnes colles generávit me Dóminus.
V. Quando præparábat cælos, áderam, cum eo cuncta compónens.
R. Antequam montes collocaréntur, ante omnes colles generávit me Dóminus.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Lecture du saint Évangile selon saint Matthieu
Matt 16:24-27
En ce temps-là : Jésus-Christ dit à ses disciples : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il porte sa croix et me suive. Et le reste.

Homélie de Saint Grégoire, Pape
Homilia 32 in Evangelia
Notre Seigneur et Rédempteur, l’homme nouveau, étant venu en ce monde, a donné au monde des commandements nouveaux. A notre ancienne vie, toute alimentée de vices, il a imposé le devoir de se transformer en une vie nouvelle. Le vieil homme, l’homme charnel, savait-il faire autre chose que garder pour lui-même ses biens ; s’emparer, s’il le pouvait, de ceux d’autrui ou les convoiter s’il ne pouvait les prendre ? Mais le médecin céleste oppose à chacun de nos vices les remèdes qui lui conviennent. De même que l’art de la médecine guérit le froid par le chaud et le chaud par le froid, ainsi notre Seigneur oppose-t-il à nos péchés des médicaments contraires : par exemple aux impudiques, il prescrit la continence ; aux avares, la libéralité ; aux hommes colères, la douceur ; aux orgueilleux, l’humilité.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. God possessed me in the beginning, before He made the earth, before He created the depths, before He caused the fountains of water to spring.
* Before the mountains were settled, before there were any hills, did the Lord beget me.
V. When He prepared the heavens, I was there with Him, ordering all things.
R. Before the mountains were settled, before there were any hills, did the Lord beget me.
V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Divínum auxílium máneat semper nobíscum. Amen.

Lectio 2
Certe, cum se sequéntibus nova mandáta propóneret, dixit: Nisi quis renuntiáverit ómnibus quæ póssidet, non potest meus esse discípulus. Ac si apérte dicat: Qui per vitam véterem aliéna concupíscitis, per novæ conversatiónis stúdium et vestra largímini. Quid vero in hac lectióne dicat, audiámus: Qui vult post me veníre, ábneget semetípsum. Ibi dícitur ut abnegémus nostra: hic dícitur ut abnegémus nos. Et fortásse laboriósum non est hómini relínquere sua; sed valde laboriósum est relínquere semetípsum. Minus quippe est abnegáre quod habet; valde autem multum est abnegáre quod est.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Gyrum cæli circuívi sola, et in flúctibus maris ambulávi, in omni gente et in omni pópulo primátum ténui:
* Superbórum et sublímium colla própria virtúte calcávi.
V. Ego in altíssimis hábito, et thronus meus in colúmna nubis.
R. Superbórum et sublímium colla própria virtúte calcávi.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le secours divin demeure toujours avec nous. Ainsi soit-il.

Leçon 2
II est certain qu’en proposant à ceux qui le suivent de nouveaux préceptes, Jésus-Christ a dit : « Quiconque d’entre vous ne renonce point à tout ce qu’il possède, ne peut être mon disciple. » Comme s’il eût dit : Vous qui, durant votre vie passée, convoitiez les biens d’autrui ; si vous avez à cœur de vivre d’une vie nouvelle, donnez vos propres biens. Mais écoutons ce qu’il nous enseigne dans le passage de l’Évangile que nous avons lu aujourd’hui : « Que celui qui veut venir après moi renonce à lui-même. » Ailleurs il est prescrit que nous renoncions à nos biens, et ici que nous renoncions à nous-mêmes. Peut-être n’est-il pas difficile à un homme d’abandonner ses biens ; mais ce qui exige un bien grand travail, c’est de renoncer à soi-même. En effet, c’est peu de chose que de se détacher de ce qu’on possède ; mais c’est beaucoup de faire abnégation de ce que l’on est.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. I alone compassed the circuit of heaven, and walked on the waves of the sea. In every nation and in every people, I held the first place.
* In the greatness of my strength have I trodden under my feet the necks of such as be haughty and proud.
V. I dwell in the highest places, and my throne is in a cloudy pillar.
R. In the greatness of my strength have I trodden under my feet the necks of such as be haughty and proud.
V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 3
Ad se autem nobis veniéntibus Dóminus præcépit, ut renuntiémus nostris: quia, quicúmque ad fidei agónem venímus, luctámen contra malígnos spíritus súmimus. Nihil autem malígni spíritus in hoc mundo próprium póssident: nudi ergo cum nudis luctári debémus. Nam si vestítus quisque cum nudo luctátur, cítius ad terram deícitur, quia habet unde teneátur. Quid enim sunt terréna ómnia, nisi quædam córporis induménta? Qui ergo contra diábolum ad certámen próperat, vestiménta abíciat, ne succúmbat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Emítte, Dómine, sapiéntiam de sede magnitúdinis tuæ, ut mecum sit et mecum labóret:
* Ut sciam, quid accéptum sit coram te omni témpore.
V. Da mihi, Dómine, sédium tuárum assistrícem sapiéntiam.
R. Ut sciam quid accéptum sit coram te omni témpore.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Ut sciam quid accéptum sit coram te omni témpore.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Notre Seigneur nous commande, à nous qui venons à lui, de renoncer à ce que nous avons, parce que tous ceux qui entrent dans la lice de la foi chrétienne, entreprennent de combattre les malins esprits. Or, les malins esprits n’ont en ce monde rien qu’ils possèdent en propre : c’est donc dépouillés de tout, que nous devons lutter contre ceux qui sont dénués de tout. Si quelqu’un, sans ôter ses vêtements engage une lutte avec un ennemi qui n’en ait point, il est bientôt jeté à terre parce qu’il donne prise à son adversaire. Tous les biens terrestres ne sont-ils pas, en effet, comme une sorte de vêtements superflus de notre corps ? Que celui qui entreprend de combattre le diable, s’en dépouille donc pour ne point succomber.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. O send out wisdom from the throne of thy glory, O Lord, to be with me, and to labour with me,
* That I may know at all times what is pleasing unto thee.
V. Give me wisdom, O Lord, that sitteth by thy throne.
R. That I may know at all times what is pleasing unto thee.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. That I may know at all times what is pleasing unto thee.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus
Adésto, Dómine, supplicatiónibus nostris: et intercessióne beáti Lauréntii Mártyris tui, cuius prævenímus festivitátem; perpétuam nobis misericórdiam benígnus impénde.
Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.

Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous!
Prions
Exaucez nos supplications, Seigneur : et par l’intercession du bienheureux Laurent votre Martyr, dont nous devançons la fête, faites-nous ressentir avec bienveillance les effets de votre miséricorde.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.

Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous!
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Monastic
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Language 2
Latin
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help