Ss. Cyriaci, Largi et Smaragdi Martyrum ~ Semiduplex
Scriptura: Feria quarta infra Hebdomadam XI post Octavam Pentecostes II. Augusti

Ad Matutinum    08-08-2018

Ante Divinum officium
Incipit
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Ave María, grátia plena; Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui Jesus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen.
Credo in Deum, Patrem omnipoténtem, Creatórem cæli et terræ.
Et in Jesum Christum, Fílium ejus únicum, Dóminum nostrum: qui concéptus est de Spíritu Sancto, natus ex María Vírgine, passus sub Póntio Piláto, crucifíxus, mórtuus, et sepúltus: descéndit ad ínferos; tértia die resurréxit a mórtuis; ascéndit ad cælos; sedet ad déxteram Dei Patris omnipoténtis: inde ventúrus est judicáre vivos et mórtuos.
Credo in Spíritum Sanctum, sanctam Ecclésiam cathólicam, Sanctórum communiónem, remissiónem peccatórum, carnis resurrectiónem, vitam ætérnam. Amen.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il.
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli,
Est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,
Est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint Esprit,
A la sainte Eglise Catholique,
A la communion des Saints,
A la rémission de péchés,
A la resurrection de la chair,
A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte adorémus.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte adorémus.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte adorémus.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte adorémus.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Adorons le Seigneur Roi des Martyrs, * Venez, adorons-Le.
Ant. Adorons le Seigneur Roi des Martyrs, * Venez, adorons-Le.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Adorons le Seigneur Roi des Martyrs, * Venez, adorons-Le.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Venez, adorons-Le.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Adorons le Seigneur Roi des Martyrs, * Venez, adorons-Le.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Venez, adorons-Le.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Adorons le Seigneur Roi des Martyrs, * Venez, adorons-Le.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Venez, adorons-Le.
Ant. Adorons le Seigneur Roi des Martyrs, * Venez, adorons-Le.
Hymnus {ex Commune aut Festo}
Christo profúsum sánguinem,
Et Mártyrum victórias,
Dignámque cælo láuream
Lætis sequámur vócibus.

Terróre victo sǽculi,
Pœnísque spretis córporis,
Mortis sacræ compéndio
Vitam beátam póssident.

Tradúntur igni Mártyres,
Et bestiárum déntibus;
Armáta sævit úngulis
Tortóris insáni manus.

Nudáta pendent víscera,
Sanguis sacrátus fúnditur;
Sed pérmanent immóbiles,
Vitæ perénnis grátia.

Te nunc, Redémptor, quǽsumus,
Ut mártyrum consórtio
Jungas precántes sérvulos
In sempitérna sǽcula.
Amen.
Hymn {Du Commun ou de la Fête}
Chantons, chantons dans l'allégresse,
Le sang répandu pour le Christ
Chantons les victoires des Martyrs
Chantons leurs palmes fleuries dans le ciel.

Ils ont vaincu les terreurs du monde,
Ils ont compté pour rien les souffrances du corps,
Pour prix d'une mort sainte,
Ils reçoivent une vie de bonheur.

Martyrs du Christ, ils sont livrés au feu,
Aux dents des bêtes fauves ;
La main d'un bourreau furieux
S'arme d'ongles de fer et torture leur corps.

Leurs entrailles mises à nu s'échappent ;
Leur sang béni ruisselle.
Ils demeurent immobiles et fermes,
La grâce les soutient, ils attendent une vie éternelle.

Au nom de ces martyrs, ô Jésus
Rédempteur, associez pour toujours
Vos enfants qui vous prient,
Aux cantiques du ciel.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ et Psalmi ex Commune aut Festo}
Nocturn I.
Ant. Secus decúrsus aquárum
Psalmus 1 [1]
1:1 Beátus vir, qui non ábiit in consílio impiórum, et in via peccatórum non stetit, * et in cáthedra pestiléntiæ non sedit:
1:2 Sed in lege Dómini volúntas ejus, * et in lege ejus meditábitur die ac nocte.
1:3 Et erit tamquam lignum, quod plantátum est secus decúrsus aquárum, * quod fructum suum dabit in témpore suo:
1:3 Et fólium ejus non défluet: * et ómnia quæcúmque fáciet, prosperabúntur.
1:4 Non sic ímpii, non sic: * sed tamquam pulvis, quem proícit ventus a fácie terræ.
1:5 Ídeo non resúrgent ímpii in judício: * neque peccatóres in concílio justórum.
1:6 Quóniam novit Dóminus viam justórum: * et iter impiórum períbit.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Secus decúrsus aquárum plantávit víneam justórum, et in lege Dómini fuit volúntas eórum.
Psaumes avec lectures {Antiennes et psaumes Du Commun ou de la Fête}
Nocturn I.
Ant. Le long du cours des eaux, il a planté la vigne des justes, et dans la loi du Seigneur leur volonté s’est complue.
Psaume 1 [1]
1:1 Heureux l'homme qui n'a point marché dans le conseil des impies, qui ne s'est pas arrêté dans la voie des pécheurs, * et qui ne s'est point assis dans la chaire de pestilence ;
1:2 Mais qui a ses affections dans la loi du Seigneur, * et qui médite cette loi jour et nuit.
1:3 Il sera comme un arbre planté près d'un cours d'eau, * et qui donne son fruit en son temps,
1:3 Et son feuillage ne tombera pas ; * et tout ce qu'il fera réussira.
1:4 Il n'en est pas ainsi des impies, il n'en est pas ainsi ; * mais ils sont comme la poussière que le vent disperse de dessus la surface du sol.
1:5 C'est pourquoi les impies ne ressusciteront point dans le jugement, * ni les pécheurs dans l'assemblée des justes.
1:6 Car le Seigneur connaît la voie des justes, * et le chemin des impies périra.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le long du cours des eaux, il a planté la vigne des justes, et dans la loi du Seigneur leur volonté s’est complue.
Ant. Tamquam aurum
Psalmus 2 [2]
2:1 Quare fremuérunt gentes: * et pópuli meditáti sunt inánia?
2:2 Astitérunt reges terræ, et príncipes convenérunt in unum * advérsus Dóminum, et advérsus Christum ejus.
2:3 Dirumpámus víncula eórum: * et proiciámus a nobis jugum ipsórum.
2:4 Qui hábitat in cælis, irridébit eos: * et Dóminus subsannábit eos.
2:5 Tunc loquétur ad eos in ira sua, * et in furóre suo conturbábit eos.
2:6 Ego autem constitútus sum Rex ab eo super Sion montem sanctum ejus, * prǽdicans præcéptum ejus.
2:7 Dóminus dixit ad me: * Fílius meus es tu, ego hódie génui te.
2:8 Póstula a me, et dabo tibi gentes hereditátem tuam, * et possessiónem tuam términos terræ.
2:9 Reges eos in virga férrea, * et tamquam vas fíguli confrínges eos.
2:10 Et nunc, reges, intellégite: * erudímini, qui judicátis terram.
2:11 Servíte Dómino in timóre: * et exsultáte ei cum tremóre.
2:12 Apprehéndite disciplínam, nequándo irascátur Dóminus, * et pereátis de via justa.
2:13 Cum exárserit in brevi ira ejus: * beáti omnes qui confídunt in eo.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Tamquam aurum in fornáce probávit eléctos Dóminus: et quasi holocáusta accépit eos in ætérnum.
Ant. Comme l’or, dans la fournaise, les élus ont été éprouvés par le Seigneur et comme des holocaustes, il les a pour toujours agréés.
Psaume 2 [2]
2:1 Pourquoi les nations ont-elles frémi, * et les peuples ont-ils formé de vains desseins ?
2:2 Les rois de la terre se sont levés, et les princes se sont assemblés * contre le Seigneur et contre Son Christ.
2:3 Rompons leurs liens, * et jetons loin de nous leur joug.
2:4 Celui qui habite dans les cieux Se rira d'eux, * et le Seigneur Se moquera d'eux.
2:5 Alors Il leur parlera dans Sa colère, * et Il les épouvantera dans Sa fureur.
2:6 Pour Moi, J'ai été établi Roi par Lui sur Sion, Sa montagne sainte, * afin d'annoncer Son décret.
2:7 Le Seigneur M'a dit : * Tu es Mon Fils ; Je T'ai engendré aujourd'hui.
2:8 Demande-Moi et Je Te donnerai les nations pour Ton héritage, * et pour Ton domaine les extrémités de la terre.
2:9 Tu les gouverneras avec une verge de fer, * et Tu les briseras comme le vase du potier.
2:10 Et maintenant, ô rois, comprenez ; * instruisez-vous, juges de la terre.
2:11 Servez le Seigneur avec crainte, * et réjouissez-vous en Lui avec tremblement.
2:12 Attachez-vous à la doctrine, de peur que le Seigneur ne S'irrite, * et que vous ne périssiez hors de la voie droite.
2:13 Lorsque bientôt s'enflammera Sa colère, * heureux tous ceux qui ont confiance en Lui.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Comme l’or, dans la fournaise, les élus ont été éprouvés par le Seigneur et comme des holocaustes, il les a pour toujours agréés.
Ant. Si coram homínibus
Psalmus 3 [3]
3:2 Dómine, quid multiplicáti sunt qui tríbulant me? * multi insúrgunt advérsum me.
3:3 Multi dicunt ánimæ meæ: * Non est salus ipsi in Deo ejus.
3:4 Tu autem, Dómine, suscéptor meus es, * glória mea, et exáltans caput meum.
3:5 Voce mea ad Dóminum clamávi: * et exaudívit me de monte sancto suo.
3:6 Ego dormívi, et soporátus sum: * et exsurréxi, quia Dóminus suscépit me.
3:7 Non timébo míllia pópuli circumdántis me: * exsúrge, Dómine, salvum me fac, Deus meus.
3:8 Quóniam tu percussísti omnes adversántes mihi sine causa: * dentes peccatórum contrivísti.
3:9 Dómini est salus: * et super pópulum tuum benedíctio tua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Si coram homínibus torménta passi sunt, spes electórum est immortális in ætérnum.
Ant. Si devant les hommes ils ont souffert des tourments, les élus ont leur espérance à jamais immortelle.
Psaume 3 [3]
3:2 Seigneur, pourquoi ceux qui me persécutent se sont-ils multipliés ? * Une multitude s'élève contre moi.
3:3 Beaucoup disent à mon âme : * Il n'y a pas de salut pour elle dans son Dieu.
3:4 Mais Vous, Seigneur, Vous êtes mon protecteur et ma gloire, * et Vous relevez ma tête.
3:5 De ma voix j'ai crié vers le Seigneur, * et Il m'a exaucé du haut de Sa montagne sainte.
3:6 Je me suis endormi, et j'ai été assoupi ; * et je me suis levé, parce que le Seigneur a été mon soutien.
3:7 Je ne craindrai point les milliers d'hommes du peuple qui m'environnent. * Levez-Vous, Seigneur ; sauvez-moi, mon Dieu.
3:8 Car Vous avez frappé tous ceux qui s'opposaient à moi sans raison ; * Vous avez brisé les dents des pécheurs.
3:9 Le salut vient du Seigneur ; * et c'est Vous qui bénissez Votre peuple.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Si devant les hommes ils ont souffert des tourments, les élus ont leur espérance à jamais immortelle.
V. Lætámini in Dómino, et exsultáte justi.
R. Et gloriámini omnes recti corde.
V. Réjouissez-vous dans le Seigneur et exultez, ô justes.
R. Et soyez glorifiés vous tous qui avez le coeur droit.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De libro Ecclesiástæ
Eccl 4:1-4
1 Verti me ad ália, et vidi calúmnias, quæ sub sole gerúntur, et lácrimas innocéntium, et néminem consolatórem, nec posse resístere eórum violéntiæ cunctórum auxílio destitútos.
2 Et laudávi magis mórtuos quam vivéntes;
3 Et feliciórem utróque judicávi qui necdum natus est nec vidit mala quæ sub sole fiunt.
4 Rursum contemplátus sum omnes labóres hóminum, et indústrias animadvérti patére invídiæ próximi; et in hoc ergo vánitas et cura supérflua est.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Dómine, Pater et Deus vitæ meæ, ne derelínquas me in cogitátu malígno: extolléntiam oculórum meórum ne déderis mihi, et desidérium malígnum avérte a me, Dómine; aufer a me concupiscéntiam,
* Et ánimo irreverénti et infruníto ne tradas me, Dómine.
V. Ne derelínquas me, Dómine, ne accréscant ignorántiæ meæ, nec multiplicéntur delícta mea.
R. Et ánimo irreverénti et infruníto ne tradas me, Dómine.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Lecture du livre de l'Ecclésiaste
Eccl 4:1-4
1 Je me suis tourné et j'ai vu toutes les oppressions qui se commettent sous le soleil : et voici que les opprimés sont dans les larmes, et personne ne les console ; Ils sont en bute à la violence de leurs oppresseurs, et personne ne les console !
2 Et j'ai proclamé les morts qui sont déjà morts plus heureux que les vivants qui sont encore vivants, et plus heureux que les uns et les autres,
3 Celui qui n'est pas encore arrivé à l'existence, qui n'a pas vu les mauvaises actions qui se commettent sous le soleil.
4 J'ai vu que tout travail et que toute habileté dans un ouvrage n'est que jalousie contre un homme de la part de son prochain : cela encore est vanité et poursuite du vent.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. O Lord, Father and God of my life, leave me not to evil counsels; give me not a proud look, but turn away from me an haughty mind, O Lord turn away from me concupiscence,
* And give me not over unto an impudent and froward mind, O Lord!
V. Leave me not, O Lord, lest mine ignorance increase, and my sins abound.
R. And give me not over unto an impudent and froward mind, O Lord.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
Eccl 4:5-8
5 Stultus cómplicat manus suas et cómedit carnes suas, dicens:
6 Mélior est pugíllus cum réquie, quam plena útraque manus cum labóre et afflictióne ánimi.
7 Consíderans, réperi et áliam vanitátem sub sole.
8 Unus est, et secúndum non habet, non fílium, non fratrem, et tamen laboráre non cessat, nec satiántur óculi ejus divítiis, nec recógitat, dicens: Cui labóro, et fraudo ánimam meam bonis? In hoc quoque vánitas est et afflíctio péssima.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Magna enim sunt judícia tua, Dómine, et inenarrabília verba tua:
* Magnificásti pópulum tuum et honorásti.
V. Transtulísti illos per Mare Rubrum et transvexísti eos per aquam nímiam.
R. Magnificásti pópulum tuum et honorásti.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Eccl 4:5-8
5 L'insensé se croise les mains, et mange sa propre chair.
6 Mieux vaut une main pleine de repos, que les deux mains pleines de labeur et de poursuite du vent.
7 Je me suis tourné et j'ai vu une autre vanité sous le soleil.
8 Tel homme est seul et n'a pas de second, il n'a ni fils ni frère, et pourtant il n'y a pas de fin à tout son travail, et ses yeux ne sont jamais rassasiés de richesses : « Pour qui donc est-ce que je travaille, et que je prive mon âme de jouissance ? » Cela encore est vanité, et mauvaise occupation.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Great are thy judgments, O Lord, and thy words cannot be expressed.
* Thou didst make thy people mighty and honourable.
V. Thou broughtest them through the Red Sea, and leddest them through much water.
R. Thou didst make thy people mighty and honourable.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
Eccl 4:9-13
9 Mélius est ergo duos esse simul quam unum; habent enim emoluméntum societátis suæ.
10 Si unus cecíderit, ab áltero fulciétur. Væ soli, quia, cum cecíderit, non habet sublevántem se.
11 Et si dormíerint duo, fovebúntur mútuo: unus quómodo calefíet?
12 Et, si quíspiam prævalúerit contra unum, duo resístunt ei; funículus triplex diffícile rúmpitur.
13 Mélior est puer pauper et sápiens, rege sene et stulto, qui nescit prævidére in pósterum.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Quæ sunt in corde hóminum, óculi tui vident, Dómine, et in libro tuo ómnia scribéntur:
* Homo videt in fácie, Deus autem in corde.
V. Omnia enim corda scrutátur, et univérsas méntium cogitatiónes intéllegit.
R. Homo videt in fácie, Deus autem in corde.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Homo videt in fácie, Deus autem in corde.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Eccl 4:9-13
9 Mieux vaut vivre à deux que solitaire ; il y a pour les deux un bon salaire dans leur travail ;
10 Car s'ils tombent, l'un peut relever son compagnon. Mais malheur à celui qui est seul, et qui tombe sans avoir un second pour le relever !
11 De même, si deux couchent ensemble, ils se réchauffent ; mais un homme seul, comment aurait-il chaud !
12 Et si quelqu'un maîtrise celui qui est seul, les deux pourront lui résister, et le fil triplé ne rompt pas facilement.
13 Mieux vaut un jeune homme pauvre et sage qu'un roi vieux et insensé qui ne sait plus écouter les avis ;
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Lord, thine eyes behold all that is in the heart of man, and in thy book are they all written.
* Man looketh on the outward appearance, but God looketh on the heart.
V. For He searcheth all hearts, and understandeth all the imaginations of the thoughts.
R. Man looketh on the outward appearance, but God looketh on the heart.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Man looketh on the outward appearance, but God looketh on the heart.
Nocturn II.
Ant. Dabo Sanctis meis
Psalmus 14 [4]
14:1 Dómine, quis habitábit in tabernáculo tuo? * aut quis requiéscet in monte sancto tuo?
14:2 Qui ingréditur sine mácula, * et operátur justítiam:
14:3 Qui lóquitur veritátem in corde suo, * qui non egit dolum in lingua sua:
14:3 Nec fecit próximo suo malum, * et oppróbrium non accépit advérsus próximos suos.
14:4 Ad níhilum dedúctus est in conspéctu ejus malígnus: * timéntes autem Dóminum gloríficat:
14:5 Qui jurat próximo suo, et non décipit, * qui pecúniam suam non dedit ad usúram, et múnera super innocéntem non accépit.
14:5 Qui facit hæc: * non movébitur in ætérnum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Dabo Sanctis meis locum nominátum in regno Patris mei, dicit Dóminus.
Nocturn II.
Ant. Je donnerai à mes Saints une place honorée dans le royaume de mon Père.
Psaume 14 [4]
14:1 Seigneur, qui habitera dans Votre tabernacle ? * ou qui reposera sur Votre montagne sainte ?
14:2 Celui qui vit sans tache, * et qui pratique la justice ;
14:3 Qui dit la vérité dans son cœur ; * qui n'a point usé de tromperie dans ses paroles;
14:3 Qui n'a pas fait de mal à son prochain, * et qui n'a point accueilli de calomnie contre ses frères.
14:4 Le méchant est compté pour rien à ses yeux ; * mais il honore ceux qui craignent le Seigneur.
14:5 Il fait serment à son prochain et ne le trompe pas ; * il ne donne point son argent à usure, et ne reçoit pas de présents contre l'innocent.
14:5 Celui qui se conduit ainsi * ne sera jamais ébranlé.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Je donnerai à mes Saints une place honorée dans le royaume de mon Père.
Ant. Sanctis, qui in terra sunt ejus,
Psalmus 15 [5]
15:1 Consérva me, Dómine, quóniam sperávi in te. * Dixi Dómino: Deus meus es tu, quóniam bonórum meórum non eges.
15:3 Sanctis, qui sunt in terra ejus, * mirificávit omnes voluntátes meas in eis.
15:4 Multiplicátæ sunt infirmitátes eórum: * póstea acceleravérunt.
15:4 Non congregábo conventícula eórum de sanguínibus, * nec memor ero nóminum eórum per lábia mea.
15:5 Dóminus pars hereditátis meæ, et cálicis mei: * tu es, qui restítues hereditátem meam mihi.
15:6 Funes cecidérunt mihi in præcláris: * étenim heréditas mea præclára est mihi.
15:7 Benedícam Dóminum, qui tríbuit mihi intelléctum: * ínsuper et usque ad noctem increpuérunt me renes mei.
15:8 Providébam Dóminum in conspéctu meo semper: * quóniam a dextris est mihi, ne commóvear.
15:9 Propter hoc lætátum est cor meum, et exsultávit lingua mea: * ínsuper et caro mea requiéscet in spe.
15:10 Quóniam non derelínques ánimam meam in inférno: * nec dabis sanctum tuum vidére corruptiónem.
15:10 Notas mihi fecísti vias vitæ, adimplébis me lætítia cum vultu tuo: * delectatiónes in déxtera tua usque in finem.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Sanctis, qui in terra sunt ejus, mirificávit omnes voluntátes meas inter illos.
Ant. Aux Saints qui sont dans sa terre, il a fait voir merveilleuses toutes mes volontés au milieu d’eux.
Psaume 15 [5]
15:1 Conservez-moi, Seigneur, car j'ai espéré en Vous. * J'ai dit au Seigneur : Vous êtes mon Dieu, et Vous n'avez nul besoin de mes biens.
15:3 Il a fait éclater toutes mes dispositions bienveillantes envers les Saints * qui sont sur Sa terre.
15:4 Leurs infirmités se sont multipliées, * et ensuite ils ont couru avec vitesse.
15:4 Je ne les réunirai point dans des assemblées de sang, * et je ne me souviendrai plus de leurs noms pour les prononcer.
15:5 Le Seigneur est la part de mon héritage et de ma coupe ; * c'est Vous, Seigneur, qui me rendrez mon héritage.
15:6 Le cordeau est tombé pour moi en des lieux magnifiques, * car mon héritage est excellent.
15:7 Je bénirai le Seigneur qui m'a donné l'intelligence ; * de plus, jusque dans la nuit même mes reins m'y ont excité.
15:8 Je prenais soin d'avoir toujours le Seigneur devant mes yeux ; * car Il est à ma droite, pour que je ne sois pas ébranlé.
15:9 C'est pourquoi mon cœur s'est réjoui, et ma langue a tressailli d'allégresse ; * de plus, ma chair même se reposera dans l'espérance.
15:10 Car Vous n'abandonnerez pas mon âme dans l'enfer, * et Vous ne souffrirez pas que Votre Saint voie la corruption.
15:11 Vous m'avez fait connaître les voies de la vie ; Vous me comblerez de joie par Votre visage : * il y a des délices sans fin à Votre droite.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Aux Saints qui sont dans sa terre, il a fait voir merveilleuses toutes mes volontés au milieu d’eux.
Ant. Sancti qui sperant in Dómino,
Psalmus 23 [6]
23:1 Dómini est terra, et plenitúdo ejus: * orbis terrárum, et univérsi qui hábitant in eo.
23:2 Quia ipse super mária fundávit eum: * et super flúmina præparávit eum.
23:3 Quis ascéndet in montem Dómini? * aut quis stabit in loco sancto ejus?
23:4 Ínnocens mánibus et mundo corde, * qui non accépit in vano ánimam suam, nec jurávit in dolo próximo suo.
23:5 Hic accípiet benedictiónem a Dómino: * et misericórdiam a Deo, salutári suo.
23:6 Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Jacob.
23:7 Attóllite portas, príncipes, vestras, et elevámini, portæ æternáles: * et introíbit Rex glóriæ.
23:8 Quis est iste Rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens: Dóminus potens in prǽlio.
23:9 Attóllite portas, príncipes, vestras, et elevámini, portæ æternáles: * et introíbit Rex glóriæ.
23:10 Quis est iste Rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est Rex glóriæ.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Sancti qui sperant in Dómino, habébunt fortitúdinem, assúment pennas ut áquilæ, volábunt, et non defícient.
Ant. Les Saints qui espèrent dans le Seigneur seront forts, prendront des ailes comme des aigles, voleront et seront sans défaillance.
Psaume 23 [6]
23:1 Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, * le monde et tous ceux qui l'habitent.
23:2 Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, * et qui l'a établi sur les fleuves.
23:3 Qui montera sur la montagne du Seigneur ? * ou qui se tiendra dans Son lieu saint ?
23:4 Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur, * qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur.
23:5 Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, * et la miséricorde de Dieu, son Sauveur.
23:6 Telle est la race de ceux qui Le cherchent, * de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
23:7 Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, * et le roi de gloire entrera.
23:8 Qui est ce roi de gloire ? * C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
23:9 Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, * et le roi de gloire entrera.
23:10 Quel est ce roi de gloire ? * Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Les Saints qui espèrent dans le Seigneur seront forts, prendront des ailes comme des aigles, voleront et seront sans défaillance.
V. Exsúltent justi in conspéctu Dei.
R. Et delecténtur in lætítia.
V. Que les justes exultent dans la vue de Dieu.
R. Et qu’ils se délectent dans la joie.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Cyríacus diaconus, cum Sisinio, Largo et Smaragdo diutius inclusus in carcere, multa édidit miracula, in quibus Arthémiam Diocletiáni filiam precibus a dæmone liberávit; missusque ad Saporem Persárum regem, Jobíam étiam ejus filiam a nefario spíritu erípuit. Rege vero ejus patre cum quadringentis ac trigínta aliis baptizatis, Romam rediit; ubi, Maximiáni imperatóris jussu comprehénsus, catenis vinctus ante rhedam suam tráhitur; et post dies quatuor e carcere edúctus, pice liquáta perfusus et in catasta exténsus, demum cum Largo et Smaragdo aliisque viginti secúri percússus est via Salaria, ad hortos Sallustiános. Quorum córpora in eádem via décimo septimo Kalendas Aprilis sepúlta a Joánne presbytero, póstea sexto Idus Augusti a Marcello Pontifice et Lucina nobili femina lineis velis involuta et pretiósis unguentis condíta, in ipsíus Lucinæ prædium via Ostiénsi, septimo ab Urbe lápide transláta sunt.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Sancti tui, Dómine, mirábile consecúti sunt iter, serviéntes præcéptis tuis, ut inveniréntur illǽsi in aquis válidis:
* Terra appáruit árida: et in Mari Rubro via sine impediménto.
V. Quóniam percússit petram, et fluxérunt aquæ, et torréntes inundavérunt.
R. Terra appáruit árida: et in Mari Rubro via sine impediménto.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Le Diacre Cyriaque, longtemps emprisonné avec Sisinius, Large et Smaragde, opéra de nombreux miracles ; l’un de ces miracles fut de délivrer, par ses prières, Arthémia, fille de Dioclétien, qui était possédée du démon. Envoyé à Sapor, roi des Perses, il délivra également sa fille Jobia d’un esprit mauvais. Quant au roi, son père, il le baptisa, et avec lui quatre-cent trente de ses sujets ; après quoi, il revint à Rome. L’empereur Maximien l’ayant fait arrêter et charger de chaînes, le fit traîner devant son char. Quatre jours après, on le tira de prison, on répandit sur son corps de la poix fondue et on l’étendit sur un lit de fer ; enfin on le frappa de la hache, ainsi que Large, Smaragde et vingt autres, sur la voie Salaria, auprès des jardins de Saluste. Ensevelis sur la même voie par le Prêtre Jean, le dix-sept des calendes d’avril, leurs corps furent enveloppés de tissus de lin et embaumés par le Pontife Marcel et par Lucine, le six des ides d’août, et transférés plus tard sur les terres de cette noble femme, sur la voie d’Ostie, à sept milles de la Ville.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Vos Saints, Seigneur, ont suivi une admirable voie, observant vos préceptes, pour être trouvés sans atteinte, aux grandes eaux.
* La terre ferme est apparue et, au sein de la Mer Rouge, un cnemin sans obstacle
V. Il a frappé la pierre et voici : des eaux ont jailli, des torrents ont débordé.
R. La terre ferme est apparue et, au sein de la Mer Rouge, un cnemin sans obstacle
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Sermo sancti Joánnis Chrysóstomi
Sermo 1 de Martyribus, tom. 3.
Nemo est, qui nesciat, Mártyrum glorias ad hoc divino consílio a Dei pópulis frequentári, ut et illis débitus honor dicétur, et nobis virtútis exémpla, favénte Christo, monstréntur; ut, dum hæc ita celebrári perspícimus, cognoscámus quanta eos glória máneat in cælis, quorum natalítia táliter celebrántur in terris; quo possímus, étiam ipsi, tálibus provocári exémplis, virtúte pari, devotióne consímili ac fide; ut, Christo præstánte, dimicáre et víncere hostem possímus, ut, parta victória, cum iísdem Sanctis in regnis cæléstibus triumphémus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Vérbera carníficum non timuérunt Sancti Dei, moriéntes pro Christi nómine:
* Ut herédes fíerent in domo Dómini.
V. Tradidérunt córpora sua propter Deum ad supplícia.
R. Ut herédes fíerent in domo Dómini.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Sermon de saint Jean Chrysostome.
Sermo 1 de Martyribus, tom. 3.
Il n’est personne qui ne le sache : Dieu veut que les peuples célèbrent la gloire des Martyrs, pour leur rendre l’honneur qui leur est dû, et pour avoir sous les yeux, par la grâce de Jésus-Christ, les exemples de leurs vertus. Car, en voyant l’honneur que l’on rend aux vertus de .ces Martyrs, nous apprenons combien grande est la gloire qui appartient dans le Ciel à ceux dont on célèbre solennellement la fête ici-bas ; leurs exemples nous excitent à montrer le même courage, la même dévotion, la même foi, afin qu’avec le secours de Jésus-Christ, nous arrivions à combattre et à vaincre l’ennemi, et qu’après avoir remporté la victoire, nous triomphions comme ces Saints dans le royaume céleste.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Vérbera carníficum non timuérunt Sancti Dei, moriéntes pro Christi nómine :
* Ut herédes fíerent in domo Dómini.
V. Tradidérunt córpora sua propter Deum ad supplícia.
R. Ut herédes fíerent in domo Dómini.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Quis est enim, qui eórum volens mérito copulári, nisi prius constántiam eórum téneat, sectétur fidem, imitétur virtútem passiónis; eórum glóriam páribus vitæ lineaméntis aut invéniat aut exquírat? Qui, etsi martýrio par esse non possit, tamen múneris tanti dignitáte se quisque bonis áctibus dignum præbeat. Adest enim clementíssimus Deus, qui desiderántibus suis aut martýrium præbeat, aut, sine martýrio, cum Sanctis præmia divína retríbuat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Tamquam aurum in fornáce probávit eléctos Dóminus, et quasi holocáusti hóstiam accépit illos: et in témpore erit respéctus illórum:
* Quóniam donum et pax est eléctis Dei.
V. Qui confídunt in illum, intélligent veritátem, et fidéles in dilectióne acquiéscent illi.
R. Quóniam donum et pax est eléctis Dei.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Quóniam donum et pax est eléctis Dei.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Quel est celui qui prétendrait être associée leur mérite sans avoir montré la même fermeté, professé leur foi, imité leur courage dans les souffrances ; sans avoir cherché ou trouvé une gloire semblable en conformant sa conduite aux exemples de leur vie ? Et, bien que tous ne puissent arriver au même degré de gloire par le martyre, que chacun du moins par ses bonnes œuvres, se montre digne d’un si grand honneur. Le Dieu plein de bonté est toujours là pour accorder le martyre à ses serviteurs qui le désirent, ou, sans le martyre, leur faire partager les récompenses qu’il donne aux saints Martyrs.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Les verges des bourreaux n’ont pas effrayé ceux qui meurent pour le nom du Christ
* Afin d’entrer dans l’héritage de la maison du Seigneur.
V. A cause de Dieu ils ont livré leur corps aux supplices.
R. Afin d’entrer dans l’héritage de la maison du Seigneur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Afin d’entrer dans l’héritage de la maison du Seigneur.
Nocturn III.
Ant. Justi autem
Psalmus 32 [7]
32:1 Exsultáte, justi, in Dómino: * rectos decet collaudátio.
32:2 Confitémini Dómino in cíthara: * in psaltério decem chordárum psállite illi.
32:3 Cantáte ei cánticum novum: * bene psállite ei in vociferatióne.
32:4 Quia rectum est verbum Dómini, * et ómnia ópera ejus in fide.
32:5 Díligit misericórdiam et judícium: * misericórdia Dómini plena est terra.
32:6 Verbo Dómini cæli firmáti sunt: * et spíritu oris ejus omnis virtus eórum.
32:7 Cóngregans sicut in utre aquas maris: * ponens in thesáuris abýssos.
32:8 Tímeat Dóminum omnis terra: * ab eo autem commoveántur omnes inhabitántes orbem.
32:9 Quóniam ipse dixit, et facta sunt: * ipse mandávit, et creáta sunt.
32:10 Dóminus díssipat consília géntium: * réprobat autem cogitatiónes populórum, et réprobat consília príncipum.
32:11 Consílium autem Dómini in ætérnum manet: * cogitatiónes cordis ejus in generatióne et generatiónem.
32:12 Beáta gens, cujus est Dóminus, Deus ejus: * pópulus, quem elégit in hereditátem sibi.
32:13 De cælo respéxit Dóminus: * vidit omnes fílios hóminum.
32:14 De præparáto habitáculo suo * respéxit super omnes, qui hábitant terram.
32:15 Qui finxit sigillátim corda eórum: * qui intéllegit ómnia ópera eórum.
32:16 Non salvátur rex per multam virtútem: * et gigas non salvábitur in multitúdine virtútis suæ.
32:17 Fallax equus ad salútem: * in abundántia autem virtútis suæ non salvábitur.
32:18 Ecce, óculi Dómini super metuéntes eum: * et in eis, qui sperant super misericórdia ejus:
32:19 Ut éruat a morte ánimas eórum: * et alat eos in fame.
32:20 Ánima nostra sústinet Dóminum: * quóniam adjútor et protéctor noster est.
32:21 Quia in eo lætábitur cor nostrum: * et in nómine sancto ejus sperávimus.
32:22 Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos: * quemádmodum sperávimus in te.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Justi autem in perpétuum vivent, et apud Dóminum est merces eórum.
Nocturn III.
Ant. Quant aux justes, ils vivront éternellement et auprès du Seigneur est leur récompense.
Psaume 32 [7]
32:1 Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur ; * c'est aux hommes droits que sied la louange.
32:2 Célébrez le Seigneur avec la harpe ; * chantez Sa gloire sur la lyre à dix cordes.
32:3 Chantez-Lui un cantique nouveau ; * louez-Le avec art par vos instruments et vos acclamations.
32:4 Car la parole du Seigneur est droite, * et dans toutes Ses œuvres éclate Sa fidélité.
32:5 Il aime la miséricorde et la justice ; * la terre est remplie de la miséricorde du Seigneur.
32:6 Les cieux ont été affermis par la parole du Seigneur, * et toute leur armée par le souffle de Sa bouche.
32:7 Il rassemble les eaux de la mer comme dans une outre ; * Il renferme les océans dans Ses trésors.
32:8 Que toute la terre craigne le Seigneur ; * et que tous ceux qui habitent l'univers tremblent devant Lui.
32:9 Car Il a dit, et tout a été fait ; * Il a commandé, et tout a été créé.
32:10 Le Seigneur dissipe les desseins des nations ; * Il renverse les pensées des peuples, et Il renverse les conseils des princes.
32:11 Mais le conseil du Seigneur demeure éternellement, * et les pensées de Son cœur subsistent de race en race.
32:12 Heureuse la nation qui a le Seigneur pour son Dieu ; * heureux le peuple qu'Il a choisi pour Son héritage.
32:13 Le Seigneur a regardé du haut du Ciel ; * Il a vu tous les enfants des hommes.
32:14 De la demeure qu'Il S'est préparée * Il a jeté les yeux sur tous ceux qui habitent la terre ;
32:15 Lui qui a formé le cœur de chacun d'eux, * et qui connaît toutes leurs œuvres.
32:16 Ce n'est point dans Sa grande puissance qu'un roi trouve le salut, * et le géant ne se sauvera point par sa force extraordinaire.
32:17 Le cheval trompe celui qui attend de lui son salut ; * et sa force, quelque grande qu'elle soit, ne le sauvera pas.
32:18 Voici ! les yeux du Seigneur sont sur ceux qui Le craignent, * et sur ceux qui espèrent en Sa miséricorde :
32:19 Pour délivrer leurs âmes de la mort, * et les nourrir dans la famine.
32:20 Notre âme attend le Seigneur ; * car Il est notre secours et notre protecteur.
32:21 Car c'est en Lui que notre cœur se réjouira, * et c'est en Son saint Nom que nous avons espéré.
32:22 Faites paraître Votre miséricorde sur nous, Seigneur, * selon l'espérance que nous avons eue en Vous.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Quant aux justes, ils vivront éternellement et auprès du Seigneur est leur récompense.
Ant. Tradidérunt
Psalmus 33 [8]
33:2 Benedícam Dóminum in omni témpore: * semper laus ejus in ore meo.
33:3 In Dómino laudábitur ánima mea: * áudiant mansuéti, et læténtur.
33:4 Magnificáte Dóminum mecum: * et exaltémus nomen ejus in idípsum.
33:5 Exquisívi Dóminum, et exaudívit me: * et ex ómnibus tribulatiónibus meis erípuit me.
33:6 Accédite ad eum, et illuminámini: * et fácies vestræ non confundéntur.
33:7 Iste pauper clamávit, et Dóminus exaudívit eum: * et de ómnibus tribulatiónibus ejus salvávit eum.
33:8 Immíttet Ángelus Dómini in circúitu timéntium eum: * et erípiet eos.
33:9 Gustáte, et vidéte quóniam suávis est Dóminus: * beátus vir, qui sperat in eo.
33:10 Timéte Dóminum, omnes sancti ejus: * quóniam non est inópia timéntibus eum.
33:11 Dívites eguérunt et esuriérunt: * inquiréntes autem Dóminum non minuéntur omni bono.
33:12 Veníte, fílii, audíte me: * timórem Dómini docébo vos.
33:13 Quis est homo qui vult vitam: * díligit dies vidére bonos?
33:14 Próhibe linguam tuam a malo: * et lábia tua ne loquántur dolum.
33:15 Divérte a malo, et fac bonum: * inquíre pacem, et perséquere eam.
33:16 Óculi Dómini super justos: * et aures ejus in preces eórum.
33:17 Vultus autem Dómini super faciéntes mala: * ut perdat de terra memóriam eórum.
33:18 Clamavérunt justi, et Dóminus exaudívit eos: * et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos.
33:19 Juxta est Dóminus iis, qui tribuláto sunt corde: * et húmiles spíritu salvábit.
33:20 Multæ tribulatiónes justórum: * et de ómnibus his liberábit eos Dóminus.
33:21 Custódit Dóminus ómnia ossa eórum: * unum ex his non conterétur.
33:22 Mors peccatórum péssima: * et qui odérunt justum, delínquent.
33:23 Rédimet Dóminus ánimas servórum suórum: * et non delínquent omnes qui sperant in eo.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Tradidérunt córpora sua in mortem, ne servírent idólis: ídeo coronáti póssident palmam.
Ant. Ils ont livré leurs corps à la mort, pour ne point servir les idoles ; c’est pourquoi, couronnés, ils possèdent la palme.
Psaume 33 [8]
33:2 Je bénirai le Seigneur en tout temps ; * toujours Sa louange sera dans ma bouche.
33:3 Mon âme mettra sa gloire dans le Seigneur. * Que ceux qui sont doux entendent et se réjouissent.
33:4 Célébrez le Seigneur avec moi, * et exaltons tous ensemble Son Nom.
33:5 J'ai cherché le Seigneur, et Il m'a exaucé ; * et Il m'a tiré de toutes mes tribulations.
33:6 Approchez-vous de Lui, et vous serez éclairés ; * et vos visages ne seront pas couverts de confusion.
33:7 Ce pauvre a crié, et le Seigneur l'a exaucé ; * et Il l'a sauvé de toutes ses tribulations.
33:8 L'Ange du Seigneur environnera ceux qui Le craignent, * et Il les délivrera.
33:9 Goûtez et voyez combien le Seigneur est doux. * Heureux est l'homme qui espère en Lui.
33:10 Craignez le Seigneur, vous tous ses saints, * car Il n'y a pas d'indigence pour ceux qui Le craignent.
33:11 Les riches ont été dans le besoin, et ont eu faim ; * mais ceux qui cherchent le Seigneur ne seront privés d'aucun bien.
33:12 Venez, mes fils, écoutez-moi ; * je vous enseignerai la crainte du Seigneur.
33:13 Quel est l'homme qui désire la vie, * et qui aime à voir d'heureux jours ?
33:14 Préservez votre langue du mal, * et que vos lèvres ne profèrent pas la tromperie.
33:15 Détournez-vous du mal, et faites le bien ; * recherchez la paix et poursuivez-la.
33:16 Les yeux du Seigneur sont sur les justes, * et Ses oreilles sont ouvertes à leurs prières.
33:17 Mais le visage du Seigneur est sur ceux qui font le mal, * pour exterminer leur mémoire de dessus la terre.
33:18 Les justes ont crié, et le Seigneur les a exaucés ; * et Il les a délivrés de toutes leurs tribulations.
33:19 Le Seigneur est près de ceux qui ont le cœur affligé, * et Il sauvera les humbles d'esprit.
33:20 Les tribulations des justes sont nombreuses, * et le Seigneur les délivrera de toutes ces peines.
33:21 Le Seigneur préserve tous leurs os ; * il n'y en aura pas un seul de brisé.
33:22 La mort des pécheurs est affreuse, * et ceux qui haïssent le juste sont coupables.
33:23 Le Seigneur rachètera les âmes de Ses serviteurs, * et tous ceux qui mettent leur espérance en Lui ne seront point frustrés.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ils ont livré leurs corps à la mort, pour ne point servir les idoles ; c’est pourquoi, couronnés, ils possèdent la palme.
Ant. Ecce merces
Psalmus 45 [9]
45:2 Deus noster refúgium, et virtus: * adjútor in tribulatiónibus, quæ invenérunt nos nimis.
45:3 Proptérea non timébimus dum turbábitur terra: * et transferéntur montes in cor maris.
45:4 Sonuérunt, et turbátæ sunt aquæ eórum: * conturbáti sunt montes in fortitúdine ejus.
45:5 Flúminis ímpetus lætíficat civitátem Dei: * sanctificávit tabernáculum suum Altíssimus.
45:6 Deus in médio ejus, non commovébitur: * adjuvábit eam Deus mane dilúculo.
45:7 Conturbátæ sunt gentes, et inclináta sunt regna: * dedit vocem suam, mota est terra.
45:8 Dóminus virtútum nobíscum: * suscéptor noster Deus Jacob.
45:9 Veníte, et vidéte ópera Dómini, quæ pósuit prodígia super terram: * áuferens bella usque ad finem terræ.
45:10 Arcum cónteret, et confrínget arma: * et scuta combúret igni.
45:11 Vacáte, et vidéte quóniam ego sum Deus: * exaltábor in géntibus, et exaltábor in terra.
45:12 Dóminus virtútum nobíscum: * suscéptor noster Deus Jacob.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ecce merces Sanctórum copiósa est apud Deum: ipsi vero mórtui sunt pro Christo, et vivent in ætérnum.
Ant. Voyez : la récompense des Saints est copieuse auprès du Seigneur ; eux qui sont morts pour le Christ, vivront éternellement.
Psaume 45 [9]
45:2 Dieu est notre refuge et notre force ; * notre secours dans les tribulations qui nous ont enveloppés de toutes parts.
45:3 C'est pourquoi nous ne craindrons point quand la terre sera ébranlée, * et que les montagnes seront transportées au cœur de la mer.
45:4 Ses eaux ont fait un grand bruit, et ont été agitées ; * les montagnes ont été ébranlées par Sa puissance.
45:5 Un fleuve réjouit la cité de Dieu par ses flots abondants ; * le Très-Haut a sanctifié Son tabernacle.
45:6 Dieu est au milieu d'elle, elle ne sera pas ébranlée ; * Dieu la protégera le matin dès l'aurore.
45:7 Les nations ont été troublées, et les royaumes se sont affaissés ; * Il a fait entendre Sa voix, la terre a été ébranleé.
45:8 Le Seigneur des armées est avec nous ; * le Dieu de Jacob est notre défenseur.
45:9 Venez, et voyez les œuvres du Seigneur, les prodiges qu'Il a opérés sur la terre, * en faisant cesser la guerre jusqu'à l'extrémité du monde.
45:10 Il brisera l'arc, et mettra les armes en pièces, * et Il brûlera les boucliers par le feu.
45:11 Arrêtez, et considérez que c'est Moi qui suis Dieu. * Je serai exalté parmi les nations, et Je serai exalté sur la terre.
45:12 Le Seigneur des armées est avec nous ; * le Dieu de Jacob est notre défenseur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Voyez : la récompense des Saints est copieuse auprès du Seigneur ; eux qui sont morts pour le Christ, vivront éternellement.
V. Justi autem in perpétuum vivent.
R. Et apud Dóminum est merces eórum.
V. Quant aux justes, ils vivront éternellement.
R. Et auprès du Seigneur est leur récompense.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum
Marc 16:15-18
In illo témpore: Dixit Jesus discípulis suis: Euntes in mundum univérsum prædicate Evangélium omni creaturæ. Et réliqua.

Homilía sancti Gregórii Papæ
Homilia 29 in Evangelia, post initium
Potest omnis creaturæ nómine omnis natio Géntium designari. Ante enim dictum fuerat: In viam Géntium ne abieritis; nunc autem dícitur: Prædicate omni creaturæ: ut scilicet prius a Judǽa Apostolórum repulsa prædicátio tunc nobis in adjutórium fieret, cum hanc illa ad damnatiónis suæ testimónium superba repulísset. Sed cum discipulos ad prædicándum Véritas mittit, quid aliud in mundo facit, nisi grana séminis spargit? Et pauca grana mittit in semine, ut multárum messium fruges recipiat ex nostra fide.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Propter testaméntum Dómini, et leges patérnas, Sancti Dei perstitérunt in amóre fraternitátis:
* Quia unus fuit semper spíritus in eis, et una fides.
V. Ecce quam bonum et quam jucúndum habitáre fratres in unum.
R. Quia unus fuit semper spíritus in eis, et una fides.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du saint Évangile selon saint Marc
Marc 16:15-18
En ce temps-là : Allez par tout le monde et prêchez l’Évangile à toute créature. Et le reste.

Homélie de saint Grégoire, Pape
Homilia 29 in Evangelia, post initium
Ces mots « toute créature », peuvent désigner ici toute la race des Gentils. Car, après avoir dit aux Apôtres : « N’allez point vers les Gentils », s’il leur dit maintenant : « Prêchez à toute créature », c’est évidemment que la prédication évangélique, repoussée d’abord par la Judée, doit tourner à notre profit, quand cette nation orgueilleuse en aura fait par son refus le témoignage de sa condamnation. Mais lorsque la Vérité envoie ses disciples en prédication, que fait-elle autre chose dans le monde, que répandre les grains d’une semence ? Et c’est un petit nombre de grains qu’elle jette en semence, afin de recueillir de notre foi des moissons abondantes.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. A cause de l’alliance du Seigneur et des lois de leurs pères, les Saints de Dieu ont persévéré dans l’amour fraternel
* Parce qu’entre eux il y eut toujours un seul esprit et une seule foi.
V. Voyez, combien il est doux, combien agréable pour des frères de demeurer en l’unité !
R. Parce qu’entre eux il y eut toujours un seul esprit et une seule foi.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Quorum festum cólimus, ipsi intercédant pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
Neque étenim in universo mundo tanta fidelium messis exsúrgeret, si de manu Dómini super rationalem terram illa electa grana prædicántium non venissent. Sequitur: Qui crediderit et baptizátus fúerit, salvus erit: qui vero non credíderit, condemnábitur. Fortasse unusquísque apud semetípsum dicat: Ego jam credidi, salvus ero. Verum dicit, si fidem opéribus tenet. Vera étenim fides est, quæ in hoc, quod verbis dicit, móribus non contradicit. Hinc est enim quod de quibusdam falsis fidelibus Paulus dicit: Qui confiténtur se nosse Deum, factis autem negant.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Sancti mei, qui in carne pósiti, certámen habuístis:
* Mercédem labóris ego reddam vobis.
V. Veníte benedícti Patris mei, percípite regnum.
R. Mercédem labóris ego reddam vobis.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Mercédem labóris ego reddam vobis.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que ceux dont nous célébrons la fête intercèdent pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
En effet une aussi grande moisson de fidèles ne couvrirait pas le monde entier, si ces grains choisis des prédicateurs n’étaient tombés de la main du Seigneur sur le terrain des âmes. Il est dit aussitôt après : « Celui qui aura été baptisé sera sauvé, mais celui qui n’aura pas cru sera condamné ». Peut-être chacun dira-t-il en soi-même : Pour moi, j’ai déjà cru, donc, je serai sauvé. Il dit vrai, pourvu qu’il confirme sa foi par ses œuvres, car la véritable foi est celle qui ne dément point en actions, ce qu’elle professe en paroles. De là ce que dit saint Paul, au sujet de certains faux croyants : « Ils déclarent connaître Dieu, et ils le nient par leurs œuvres ».
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Mes Saints, vivant dans la chair, vous avez soutenu le combat.
* Moi, je vous rendrai la récompense de votre labeur.
V. Venez, les bénis de mon Père, recevez le royaume.
R. Moi, je vous rendrai la récompense de votre labeur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Moi, je vous rendrai la récompense de votre labeur.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Signa autem eos qui credituri sunt, hæc sequéntur: In nómine meo dæmónia ejícient, linguis loquéntur novis, serpéntes tollent: et si mortíferum quid bíberint, non eis nocébit: super ægros manus impónent, et bene habébunt. Numquidnam, fratres mei, quia ista signa non fácitis, minime creditis? Sed hæc necessaria in exordio Ecclésiæ fuérunt. Ut enim ad fidem crésceret multitúdo credéntium, miraculis fuerat nutriénda: quia et nos, cum arbústa plantamus, tamdiu eis aquam infúndimus, quoúsque ea in terra jam coaluisse videámus: et si semel radícem fíxerint, irrigátio cessabit. Hinc est enim quod Paulus dicit: Linguæ in signum sunt non fidelibus, sed infidelibus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
« Or, voici les prodiges qui accompagneront ceux qui auront cru : ils chasseront les démons en mon nom ; ils parleront des langues nouvelles ; ils prendront les serpents, et s’ils boivent quelque poison mortel, il ne leur nuira point ; ils imposeront les mains sur les malades et ceux-ci seront guéris ». De ce que vous n’opérez point ces miracles, est-ce à dire, mes frères, que vous ne croyez pas ? Non ; mais ces choses ont été nécessaires dans les commencements de l’Église : pour faire croître la multitude des croyants, il fallait les fortifier par des miracles, comme nous-mêmes nous versons de l’eau au pied des arbustes que nous plantons, jusqu’à ce que nous les voyions déjà affermis en terre ; mais une fois qu’ils ont pris racine, alors cesse l’arrosement. C’est de là que saint Paul prend occasion .de dire : « Les langues sont un signe, non pour les fidèles, mais pour les infidèles ».
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Deus, qui nos annua sanctórum Mártyrum tuórum Cyríaci, Largi et Smarágdi solemnitáte lætíficas: concede propítius; ut, quorum natalícia colimus, virtútem quoque passiónis imitémur.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
Dieu, vous nous réjouissez par la fête annuelle de vos saints Martyrs Cyriaque, Large et Smaragde : accordez-nous, dans votre miséricorde, qu’honorant leur naissance au ciel, nous imitions aussi le courage qu’ils ont montré dans leur martyre.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Post Divinum officium

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Monastic
Ordo Praedicatorum
Language 2
Latin
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Magyar
Polski
Português
Latin-Bea
Polski-Newer
Votives
Hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help