S. Antonii de Padua Confessoris ~ Duplex
Scriptura: Feria quarta infra Hebdomadam III post Octavam Pentecostes

Ad Matutinum    06-13-2018

Incipit
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adiutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adiuvándum me festína.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúia.
Début
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem eius in confessióne, et in psalmis iubilémus ei.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu eius sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte, adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus eius (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus eius, et oves páscuæ eius.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Hódie, si vocem eius audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte, adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus iurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Hymnus {ex Commune aut Festo}
Iste Conféssor Dómini sacrátus,
Festa plebs cuius celébrat per orbem,
Hódie lætus méruit secréta
Scándere cæli.

Qui pius, prudens, húmilis, pudícus,
Sóbrius, castus fuit et quiétus,
Vita dum præsens vegetávit eius
Córporis artus.

Ad sacram cuius túmulum frequénter
Membra languéntem modo sanitáti,
Quólibet morbo fúerint graváta,
Restituúntur.

Unde nunc noster chorus in honórem
Ipsius, hymnum canit hunc libénter:
Ut piis eius méritis iuvémur
Omne per ævum.

Sit salus illi, decus atque virtus,
Qui supra cæli résidens cacúmen,
Tótius mundi máchinam gubérnat
Trinus et unus.
Amen.
Hymn {Du Commun ou de la Fête}
Iste Conféssor Dómini sacrátus,
Festa plebs cujus celébrat per orbem,
Hódie lætus méruit secréta
Scándere cæli.

Qui pius, prudens, húmilis, pudícus,
Sóbrius, castus fuit et quiétus,
Vita dum præsens vegetávit ejus
Córporis artus.

Ad sacram cujus túmulum frequénter
Membra languéntem modo sanitáti,
Quólibet morbo fúerint graváta,
Restituúntur.

Unde nunc noster chorus in honórem
Ipsius, hymnum canit hunc libénter:
Ut piis ejus méritis juvémur
Omne per ævum.

Sit salus illi, decus atque virtus,
Qui supra cæli résidens cacúmen,
Tótius mundi máchinam gubérnat
Trinus et unus.
Amen.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I.
Ant. Speciósus forma * præ fíliis hóminum, diffúsa est grátia in lábiis tuis.
Psalmus 44(2-10) [1]
44:2 Eructávit cor meum verbum bonum: * dico ego ópera mea Regi.
44:2 Lingua mea cálamus scribæ: * velóciter scribéntis.
44:3 Speciósus forma præ fíliis hóminum, diffúsa est grátia in lábiis tuis: * proptérea benedíxit te Deus in ætérnum.
44:4 Accíngere gládio tuo super femur tuum, * potentíssime.
44:5 Spécie tua et pulchritúdine tua: * inténde, próspere procéde, et regna.
44:5 Propter veritátem, et mansuetúdinem, et iustítiam: * et dedúcet te mirabíliter déxtera tua.
44:6 Sagíttæ tuæ acútæ, pópuli sub te cadent: * in corda inimicórum Regis.
44:7 Sedes tua, Deus, in sǽculum sǽculi: * virga directiónis virga regni tui.
44:8 Dilexísti iustítiam, et odísti iniquitátem: * proptérea unxit te Deus, Deus tuus, óleo lætítiæ præ consórtibus tuis.
44:9 Myrrha, et gutta, et cásia a vestiméntis tuis, a dómibus ebúrneis: * ex quibus delectavérunt te fíliæ regum in honóre tuo.
44:10 Ástitit regína a dextris tuis in vestítu deauráto: * circúmdata varietáte.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Speciósus forma præ fíliis hóminum, diffúsa est grátia in lábiis tuis.
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I.
Ant. Vous êtes beau * plus que les fils des hommes, la grâce est répendue sur vos lèvres.
Psaume 44(2-10) [1]
44:2 De mon cœur a jailli une excellent parole ; * c'est que j'adresse mes œuvres à un Roi.
44:2 Ma langue est comme le roseau du scribe * qui écrit rapidement.
44:3 Vous surpassez en beauté les enfants des hommes ; la grâce est répandue sur Vos lèvres; * c'est pourquoi Dieu Vous a béni à jamais.
44:4 Ceignez-Vous de Votre glaive sur Votre hanche, * ô très puissant.
44:5 Avec Votre gloire et Votre majesté, * avancez, marchez victorieusement,
44:5 Et régnez, pour la vérité, la douceur et la justice ; * et Votre droite Vous conduira merveilleusement.
44:6 Vos flèches sont aiguës ; les peuples tomberont sous Vous; * elles perceront le cœur des ennemis du Roi.
44:7 Votre trône, ô Dieu, est éternel ; * le sceptre de Votre règne est un sceptre d'équité.
44:8 Vous avez aimé la justice, et haï l'iniquité ; * c'est pourquoi, ô Dieu, Votre Dieu Vous a oint d'une huile d'allégresse d'une manière plus excellente que tous Vos compagnons.
44:9 La myrrhe, l'aloès et la casse s'exhalent de Vos vêtements, des palais d'ivoire ; * de là Vous réjouissent
44:10 Les filles des rois dans Votre gloire. La reine se tient à Votre droite, en vêtements tissus d'or, * couverte de broderies.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vous êtes beau plus que les fils des hommes, la grâce est répendue sur vos lèvres.
Ant. Confitebúntur tibi * pópuli Deus in ætérnum.
Psalmus 44(11-18) [2]
44:11 Audi fília, et vide, et inclína aurem tuam: * et oblivíscere pópulum tuum et domum patris tui.
44:12 Et concupíscet Rex decórem tuum: * quóniam ipse est Dóminus Deus tuus, et adorábunt eum.
44:13 Et fíliæ Tyri in munéribus * vultum tuum deprecabúntur: omnes dívites plebis.
44:14 Omnis glória eius fíliæ Regis ab intus, * in fímbriis áureis circumamícta varietátibus.
44:15 Adducéntur Regi vírgines post eam: * próximæ eius afferéntur tibi.
44:16 Afferéntur in lætítia et exsultatióne: * adducéntur in templum Regis.
44:17 Pro pátribus tuis nati sunt tibi fílii: * constítues eos príncipes super omnem terram.
44:18 Mémores erunt nóminis tui: * in omni generatióne et generatiónem.
44:18 Proptérea pópuli confitebúntur tibi in ætérnum: * et in sǽculum sǽculi.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Confitebúntur tibi pópuli Deus in ætérnum.
Ant. Les peuples vous loueront * ô Dieu, éternellement.
Psaume 44(11-18) [2]
44:11 Ecoutez, ma fille, voyez, et prêtez l'oreille, * et oubliez votre peuple et la maison de votre père.
44:12 Et le Roi sera épris de votre beauté ; * car Il est le Seigneur votre Dieu, et on L'adorera.
44:13 Et les filles de Tyr, avec des présents, * vous offriront leurs humbles prières, ainsi que tous les riches d'entre le peuple.
44:14 Toute la gloire de la fille du Roi est au dedans, * quand elle est ornée de franges d'or,
44:15 Couverte de broderies. Des vierges seront amenées au Roi après elle ; * ses compagnes Vous seront présentées.
44:16 Elles seront présentées au milieu de la joie et de l'allégresse ; * on les conduira au temple du Roi.
44:17 A la place de Vos pères, des fils Vous sont nés ; * Vous les établirez princes sur toute la terre.
44:18 Ils se souviendront de Votre Nom * de génération en génération.
44:18 C'est pourquoi les peuples Vous loueront éternellement, * et dans les siècles des siècles.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Les peuples vous loueront ô Dieu, éternellement.
Ant. Adiútor in tribulatiónibus * Deus noster.
Psalmus 45 [3]
45:2 Deus noster refúgium, et virtus: * adiútor in tribulatiónibus, quæ invenérunt nos nimis.
45:3 Proptérea non timébimus dum turbábitur terra: * et transferéntur montes in cor maris.
45:4 Sonuérunt, et turbátæ sunt aquæ eórum: * conturbáti sunt montes in fortitúdine eius.
45:5 Flúminis ímpetus lætíficat civitátem Dei: * sanctificávit tabernáculum suum Altíssimus.
45:6 Deus in médio eius, non commovébitur: * adiuvábit eam Deus mane dilúculo.
45:7 Conturbátæ sunt gentes, et inclináta sunt regna: * dedit vocem suam, mota est terra.
45:8 Dóminus virtútum nobíscum: * suscéptor noster Deus Iacob.
45:9 Veníte, et vidéte ópera Dómini, quæ pósuit prodígia super terram: * áuferens bella usque ad finem terræ.
45:10 Arcum cónteret, et confrínget arma: * et scuta combúret igni.
45:11 Vacáte, et vidéte quóniam ego sum Deus: * exaltábor in géntibus, et exaltábor in terra.
45:12 Dóminus virtútum nobíscum: * suscéptor noster Deus Iacob.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Adiútor in tribulatiónibus Deus noster.
Ant. Secours dans les détresses * est notre Dieu.
Psaume 45 [3]
45:2 Dieu est notre refuge et notre force ; * notre secours dans les tribulations qui nous ont enveloppés de toutes parts.
45:3 C'est pourquoi nous ne craindrons point quand la terre sera ébranlée, * et que les montagnes seront transportées au cœur de la mer.
45:4 Ses eaux ont fait un grand bruit, et ont été agitées ; * les montagnes ont été ébranlées par Sa puissance.
45:5 Un fleuve réjouit la cité de Dieu par ses flots abondants ; * le Très-Haut a sanctifié Son tabernacle.
45:6 Dieu est au milieu d'elle, elle ne sera pas ébranlée ; * Dieu la protégera le matin dès l'aurore.
45:7 Les nations ont été troublées, et les royaumes se sont affaissés ; * Il a fait entendre Sa voix, la terre a été ébranleé.
45:8 Le Seigneur des armées est avec nous ; * le Dieu de Jacob est notre défenseur.
45:9 Venez, et voyez les œuvres du Seigneur, les prodiges qu'Il a opérés sur la terre, * en faisant cesser la guerre jusqu'à l'extrémité du monde.
45:10 Il brisera l'arc, et mettra les armes en pièces, * et Il brûlera les boucliers par le feu.
45:11 Arrêtez, et considérez que c'est Moi qui suis Dieu. * Je serai exalté parmi les nations, et Je serai exalté sur la terre.
45:12 Le Seigneur des armées est avec nous ; * le Dieu de Jacob est notre défenseur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Secours dans les détresses est notre Dieu.
V. Dóminus virtútum nobíscum.
R. Suscéptor noster, Deus Iacob.
V. Le Seigneur des vertus est avec nous.
R. Notre soutien, c’est le Dieu de Jacob.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Iesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De libro primo Regum
1 Reg 13:1-4
1 Fílius uníus anni erat Saul, cum regnáre cœpísset; duóbus autem annis regnávit super Israël.
2 Et elégit sibi Saul tria míllia de Israël. Et erant cum Saul duo míllia in Machmas et in monte Bethel, mille autem cum Iónatha in Gábaa Béniamin. Porro céterum pópulum remísit unumquémque in tabernácula sua.
3 Et percússit Iónathas statiónem Philisthinórum, quæ erat in Gábaa. Quod cum audíssent Philísthiim Saul cécinit búccina in omni terra dicens: Audiant Hebrǽi.
4 Et univérsus Israël audívit huiuscémodi famam: Percússit Saul statiónem Philisthinórum, et eréxit se Israël advérsus Philísthiim; clamávit ergo pópulus post Saul in Gálgala.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Peccávi super númerum arénæ maris, et multiplicáta sunt peccáta mea: et non sum dignus vidére altitúdinem cæli præ multitúdine iniquitátis meæ: quóniam irritávi iram tuam,
* Et malum coram te feci.
V. Quóniam iniquitátem meam ego cognósco: et delíctum meum contra me est semper, quia tibi soli peccávi.
R. Et malum coram te feci.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Du premier livre de Samuel
1 Sam 13:1-4
01 On ignore l’âge de Saül lorsqu’il devint roi, et il régna deux ans sur Israël.
02 Saül choisit trois mille hommes en Israël : il y en eut deux mille avec Saül à Mikmas et dans la montagne de Béthel, et mille avec Jonathan, son fils, à Guibéa de Benjamin. Quant au reste du peuple, il le renvoya, chacun à ses tentes.
03 Jonathan détruisit le poste de garde des Philistins, qui était à Guéba, et les Philistins l’apprirent. Alors Saül fit sonner du cor dans tout le pays pour dire : « Que les Hébreux l’apprennent ! »
04 Tout Israël l’apprit et disait : « Saül a détruit le poste de garde des Philistins ; et même, Israël est devenu odieux aux Philistins ! » Alors le peuple se regroupa derrière Saül, à Guilgal.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Mes péchés sont plus nombreux que les grains de sable de la mer et ils se sont multipliés ; et je ne suis pas digne de regarder la hauteur du ciel, à cause de la multitude de mes iniquités; car j'ai excité votre colère.
* Et j'ai fait le mal en votre présence.
V. Car je connais mon iniquité et mon péché est sans cesse devant moi, parce que j'ai péché contre vous seul.
R. Et j'ai fait le mal en votre présence.
V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adiuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
1 Reg 13:5-8
5 Et Philísthiim congregáti sunt ad præliándum contra Israël, trigínta míllia cúrruum et sex míllia équitum et réliquum vulgus, sicut aréna, quæ est in líttore maris plúrima. Et ascendéntes castrametáti sunt in Machmas ad oriéntem Betháven.
6 Quod cum vidíssent viri Israël se in arcto pósitos, (afflíctus enim erat pópulus) abscondérunt se in spelúncis et in ábditis, in petris quoque et in antris et in cistérnis.
7 Hebrǽi autem transiérunt Iordánem in terram Gad et Gálaad. Cumque adhuc esset Saul in Gálgala, univérsus pópulus pertérritus est, qui sequebátur eum.
8 Et exspectávit septem diébus iuxta plácitum Samuélis; et non venit Sámuel in Gálgala, dilapsúsque est pópulus ab eo.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Exaudísti, Dómine, oratiónem servi tui, ut ædificárem templum nómini tuo:
* Bénedic et sanctífica domum istam in sempitérnum, Deus Israël.
V. Dómine, qui custódis pactum cum servis tuis, qui ámbulant coram te in toto corde suo.
R. Bénedic et sanctífica domum istam in sempitérnum, Deus Israël.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
1 Sam 13:5-8
05 Les Philistins se rassemblèrent en vue de combattre Israël : trente mille chars, six mille cavaliers et une troupe aussi nombreuse que les grains de sable au bord de la mer. Ils montèrent établir leur camp à Mikmas, à l’est de Beth-Awen.
06 Les hommes d’Israël virent le danger, tant le peuple était menacé de près. Ils se cachèrent dans les grottes, les trous, les rochers, les souterrains et les citernes.
07 Des Hébreux passèrent aussi le Jourdain pour gagner le pays de Gad et de Galaad. Saül était encore à Guilgal, et tout le peuple qui était derrière lui tremblait de peur.
08 Il attendit sept jours le rendez-vous de Samuel, mais Samuel ne vint pas à Guilgal. Le peuple, quittant Saül, commençait à se disperser.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Seigneur, vous avez exaucé la prière de votre serviteur, pour que je bâtisse un temple à votre nom :
* Bénissez et sanctifiez cette demeure pour toujours, ô Dieu d’Israël,
V. Seigneur, qui gardez l’alliance avec vos serviteurs qui marchent devant vous selon tout leur cœur.
R. Bénissez et sanctifiez cette demeure pour toujours, ô Dieu d’Israël,
V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
1 Reg 13:9-14
9 Ait ergo Saul: Afférte mihi holocáustum et pacífica. Et óbtulit holocáustum.
10 Cumque complésset ófferens holocáustum, ecce Samuel veniébat; et egréssus est Saul óbviam ei ut salutáret eum.
11 Locutúsque est ad eum Samuel: Quid fecísti? Respóndit Saul: Quia vidi quod pópulus dilaberétur a me, et tu non véneras iuxta plácitos dies, porro Philísthiim congregáti fúerant in Machmas,
12 Dixi: Nunc descéndent Philísthiim ad me in Gálgala, et fáciem Dómini non placávi. Necessitáte compúlsus, óbtuli holocáustum.
13 Dixítque Sámuel ad Saul: Stulte egísti, nec custodísti mandáta Dómini Dei tui, quæ præcépit tibi. Quod si non fecísses, iam nunc præparásset Dóminus regnum tuum super Israël in sempitérnum;
14 Sed nequáquam regnum tuum ultra consúrget. Quæsívit Dóminus sibi virum iuxta cor suum et præcépit ei Dóminus ut esset dux super pópulum suum, eo quod non serváveris quæ præcépit Dóminus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Audi, Dómine, hymnum et oratiónem, quam servus tuus orat coram te hódie, ut sint óculi tui apérti, et aures tuæ inténtæ,
* Super domum istam die ac nocte.
V. Réspice, Dómine, de sanctuário tuo, et de excélso cælórum habitáculo.
R. Super domum istam die ac nocte.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Super domum istam die ac nocte.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
1 Sam 13:9-14
09 Alors Saül dit : « Amenez-moi les animaux pour l’holocauste et les sacrifices de paix ! » Et il offrit l’holocauste.
10 Or, comme il achevait d’offrir l’holocauste, voici que Samuel arriva. Saül sortit à sa rencontre pour le saluer.
11 Samuel lui dit : « Qu’as-tu fait ? » Saül répondit : « Quand j’ai vu que le peuple se dispersait en me quittant, que toi-même tu ne venais pas au rendez-vous et que les Philistins étaient rassemblés à Mikmas,
12 Je me suis dit : Maintenant, les Philistins vont descendre pour m’attaquer à Guilgal, sans que j’aie apaisé le Seigneur ! Alors, me faisant violence, j’ai offert l’holocauste. »
13 Samuel dit à Saül : « Tu as agi comme un insensé ! Tu n’as pas observé le commandement du Seigneur ton Dieu, ce qu’il t’avait ordonné. Autrement, le Seigneur aurait établi ta royauté sur Israël pour toujours.
14 Mais maintenant ta royauté ne tiendra pas. Le Seigneur a cherché un homme selon son cœur et l’a institué chef de son peuple, puisque tu n’as pas observé ce que t’avait ordonné le Seigneur. »
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Écoutez, Seigneur, l’hymne et l’oraison que votre serviteur profère devant vous aujourd’hui, afin que vos yeux soient ouverts et vos oreilles attentives,
* Sur cette maison, jour et nuit.
V. Regardez, Seigneur, de votre sanctuaire et du haut de votre habitation des cieux.
R. Sur cette maison, jour et nuit.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Sur cette maison, jour et nuit.
Nocturn II.
Ant. Magnus Dóminus * et laudábilis nimis in civitáte Dei nostri.
Psalmus 47 [4]
47:2 Magnus Dóminus, et laudábilis nimis in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius.
47:3 Fundátur exsultatióne univérsæ terræ mons Sion, * látera Aquilónis, cívitas Regis magni.
47:4 Deus in dómibus eius cognoscétur: * cum suscípiet eam.
47:5 Quóniam ecce reges terræ congregáti sunt: * convenérunt in unum.
47:6 Ipsi vidéntes sic admiráti sunt, conturbáti sunt, commóti sunt: * tremor apprehéndit eos.
47:7 Ibi dolóres ut parturiéntis: * in spíritu veheménti cónteres naves Tharsis.
47:9 Sicut audívimus, sic vídimus in civitáte Dómini virtútum, in civitáte Dei nostri: * Deus fundávit eam in ætérnum.
47:10 Suscépimus, Deus, misericórdiam tuam, * in médio templi tui.
47:11 Secúndum nomen tuum, Deus, sic et laus tua in fines terræ: * iustítia plena est déxtera tua.
47:12 Lætétur mons Sion, et exsúltent fíliæ Iudæ: * propter iudícia tua, Dómine.
47:13 Circúmdate Sion, et complectímini eam: * narráte in túrribus eius.
47:14 Pónite corda vestra in virtúte eius: * et distribúite domos eius, ut enarrétis in progénie áltera.
47:15 Quóniam hic est Deus, Deus noster in ætérnum et in sǽculum sǽculi: * ipse reget nos in sǽcula.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Magnus Dóminus et laudábilis nimis in civitáte Dei nostri.
Nocturn II.
Ant. Grand est le Seigneur * et digne d'une louange magnifique dans la cité de notre Dieu.
Psaume 47 [4]
47:2 Le Seigneur est grand et digne de toute louange, * dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
47:3 C'est pour l'allégresse de toute la terre qu'a été fondé le mont Sion, * le côté de l'aquilon, la cité du grand Roi.
47:4 Dieu Se fera connaître dans ses maisons, * lorsqu'Il la défendra.
47:5 Car voici que les rois de la terre se sont ligués * et se sont avancés ensemble.
47:6 Eux-mêmes, en la voyant, ont été dans la stupeur, troublés et vivement émus ; * un tremblement les a saisis.
47:7 Il y a eu là des douleurs comme celles de la femme qui enfante. * Par un vent impétueux Vous briserez les vaisseaux de Tharsis.
47:9 Ce que nous avions entendu dire, nous l'avons vu dans la cité du Seigneur des armées, dans la cité de notre Dieu. * Dieu l'a établie à jamais.
47:10 Nous avons reçu, ô Dieu, Votre miséricorde * au milieu de Votre temple.
47:11 Comme Votre Nom, ô Dieu, ainsi Votre louange s'étend jusqu'aux extrémités de la terre. * Votre droite est pleine de justice.
47:12 Que le mont Sion se réjouisse, et que les filles de Juda soient dans l'allégresse, * à cause de Vos jugements, Seigneur.
47:13 Faites le tour de Sion, et environnez-la ; * racontez ces merveilles du haut de ses tours.
47:14 Appliquez-vous à considérer sa force, * et faites le dénombrement de ses maisons, pour en faire le récit à la génération future.
47:15 Car c'est là notre Dieu, notre Dieu pour l'éternité et les siècles des siècles ; * Il régnera sur nous à jamais.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Grand est le Seigneur et digne d'une louange magnifique dans la cité de notre Dieu.
Ant. Os meum loquétur * sapiéntiam: et meditátio cordis mei prudéntiam.
Psalmus 48(2-13) [5]
48:2 Audíte hæc, omnes gentes: * áuribus percípite omnes, qui habitátis orbem:
48:3 Quique terrígenæ, et fílii hóminum: * simul in unum dives et pauper.
48:4 Os meum loquétur sapiéntiam: * et meditátio cordis mei prudéntiam.
48:5 Inclinábo in parábolam aurem meam: * apériam in psaltério propositiónem meam.
48:6 Cur timébo in die mala? * iníquitas calcánei mei circúmdabit me:
48:7 Qui confídunt in virtúte sua: * et in multitúdine divitiárum suárum gloriántur.
48:8 Frater non rédimit, rédimet homo: * non dabit Deo placatiónem suam.
48:9 Et prétium redemptiónis ánimæ suæ: * et laborábit in ætérnum, et vivet adhuc in finem.
48:11 Non vidébit intéritum, cum víderit sapiéntes moriéntes: * simul insípiens, et stultus períbunt.
48:11 Et relínquent aliénis divítias suas: * et sepúlcra eórum domus illórum in ætérnum.
48:12 Tabernácula eórum in progénie et progénie: * vocavérunt nómina sua in terris suis.
48:13 Et homo, cum in honóre esset, non intelléxit: * comparátus est iuméntis insipiéntibus, et símilis factus est illis.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Os meum loquétur sapiéntiam: et meditátio cordis mei prudéntiam.
Ant. Ma bouche proclamera * la sagesse : et mon coeur méditera la prudence.
Psaume 48(2-13) [5]
48:2 Ecoutez tous ceci, ô peuples ; * prêtez l'oreille, vous tous qui habitez l'univers;
48:3 Et vous, enfants de la terre et fils des hommes, * le riche aussi bien que le pauvre.
48:4 Ma bouche proférera la sagesse, * et de la méditation de mon cœur sortira la prudence.
48:5 J'inclinerai mon oreille à la parabole ; * je révélerai au son de la harpe ce que j'ai à proposer.
48:6 Pourquoi craindrais-je au jour mauvais ? * L'iniquité de ceux qui me talonnent m'environnera.
48:7 Ils se confient dans leur force, * et ils se glorifient dans l'abondance de leurs richesses.
48:8 Le frère ne rachète point, un homme rachètera-t-il ? * Il ne pourra pas donner à Dieu de quoi L'apaiser,
48:9 Ni un prix capable de racheter son âme. * Il sera éternellement dans la peine ;
48:11 Et il vivra encore jusqu'à la fin. Il ne verra pas la mort, lorsqu'il verra les sages mourir. * Ensemble l'insensé et le fou périront ;
48:11 Et ils abandonneront leurs richesses à des étrangers ; * et leurs sépulcres seront à jamais leurs demeures.
48:12 Leurs demeures subsisteront de génération en génération ; * ils ont donné leurs noms à leurs domaines.
48:13 Et l'homme, quoique élevé en honneur, n'a pas compris. * Il a été comparé aux bêtes sans raison, et il leur est devenu semblable.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ma bouche proclamera la sagesse : et mon coeur méditera la prudence.
Ant. Ne timúeris * cum dívite non descéndet in sepúlcrum glória eius.
Psalmus 48(14-21) [6]
48:14 Hæc via illórum scándalum ipsis: * et póstea in ore suo complacébunt.
48:15 Sicut oves in inférno pósiti sunt: * mors depáscet eos.
48:15 Et dominabúntur eórum iusti in matutíno: * et auxílium eórum veteráscet in inférno a glória eórum.
48:16 Verúmtamen Deus rédimet ánimam meam de manu ínferi: * cum accéperit me.
48:17 Ne timúeris, cum dives factus fúerit homo: * et cum multiplicáta fúerit glória domus eius.
48:18 Quóniam cum interíerit, non sumet ómnia: * neque descéndet cum eo glória eius.
48:19 Quia ánima eius in vita ipsíus benedicétur: * confitébitur tibi cum beneféceris ei.
48:20 Introíbit usque in progénies patrum suórum: * et usque in ætérnum non vidébit lumen.
48:21 Homo, cum in honóre esset, non intelléxit: * comparátus est iuméntis insipiéntibus, et símilis factus est illis.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ne timúeris cum dívite non descéndet in sepúlcrum glória eius.
Ant. Ne crains pas * sa gloire ne descendra pas avec le riche dans le sépulcre.
Psaume 48(14-21) [6]
48:14 Telle est leur voie, qui leur est une occasion de chute ; * et néanmoins ils se complaisent dans leurs discours.
48:15 Ils ont été mis dans l'enfer comme un troupeau de brebis ; * la mort les dévorera.
48:15 Et, au matin, les justes auront l'empire sur eux ; * et leur appui sera détruit dans l'enfer, après qu'ils auront été dépouillés de leur gloire.
48:16 Mais Dieu rachètera mon âme de la puissance de l'enfer, * lorsqu'Il m'aura pris auprès de Lui.
48:17 Ne crains pas, quand un homme sera devenu riche, * et quand la gloire de sa maison se sera agrandie ;
48:18 Car, lorsqu'il sera mort, il n'emportera pas tout, * et sa gloire ne descendra point avec lui.
48:19 Car, pendant sa vie, son âme sera bénie ; * il te louera quand tu lui auras fait du bien.
48:20 Il entrera jusqu'auprès des générations de ses pères ; * et durant toute l'éternité il ne verra pas la lumière.
48:21 L'homme, quoique élevé en honneur, n'a point compris ; * il a été comparé aux bêtes sans raison, et il leur est devenu semblable.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ne crains pas sa gloire ne descendra pas avec le riche dans le sépulcre.
V. Deus rédimet ánimam meam de manu ínferi.
R. Cum accéperit me.
V. Dieu rachètera mon âme de la puissance de l’enfer.
R. Quand il m’aura pris en bienveillance.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádiuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Antónius, Ulyssipóne in Lusitánia honéstis ortus paréntibus, et ab iis pie educátus, adoléscens, institútum canonicórum regulárium suscépit. Sed, cum córpora beatórum quinque Mártyrum fratrum Minórum Conímbriam transferéntur, qui paulo ante apud Marróchium pro Christi fide passi erant, martýrii desidério incénsus ad Franciscánum órdinam transívit. Mox eódem ardóre impúlsus, ad Saracénos ire perréxit; sed, advérsa valetúdine afflíctus et redíre coáctus, cum navi ad Hispániæ líttora ténderet, ventórum vi in Sicíliam delátus est.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Honéstum fecit illum Dóminus, et custodívit eum ab inimícis, et a seductóribus tutávit illum:
* Et dedit illi claritátem ætérnam.
V. Iustum dedúxit Dóminus per vias rectas, et osténdit illi regnum Dei.
R. Et dedit illi claritátem ætérnam.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Antónius, Ulyssipóne in Lusitánia honéstis ortus paréntibus, et ab iis pie educátus, adoléscens, institútum canonicórum regulárium suscépit. Sed, cum córpora beatórum quinque Mártyrum fratrum Minórum Conímbriam transferéntur, qui paulo ante apud Marróchium pro Christi fide passi erant, martýrii desidério incénsus ad Franciscánum órdinam transívit. Mox eódem ardóre impúlsus, ad Saracénos ire perréxit; sed, advérsa valetúdine afflíctus et redíre coáctus, cum navi ad Hispániæ líttora ténderet, ventórum vi in Sicíliam delátus est.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur l’a ennobli, gardé contre ses ennemis et protégé contre les séducteurs :
* Et il lui a donné une gloire éternelle.
V. Le Seigneur a conduit le juste par des voies de droiture et lui a montré le royaume de Dieu.
R. Et il lui a donné une gloire éternelle.
V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Assísium e Sicília ad capítulum generále venit: inde in erémum montis Pauli in Æmília secéssit, ubi divínis contemplatiónibus, ieiúniis et vigíliis diu vacávit. Póstea, sacris ordínibus initiátus et ad prædicándum Evangélium missus, dicéndi sapiéntia et cópia tantum profécit, tantámque sui admiratiónem commóvit, ut eum summus Póntifex aliquándo concionántem áudiens, arcam Testaménti appellárit. In primis vero hǽreses summa vi profligávit, ideóque perpétuus hæreticórum málleus est vocátus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Amávit eum Dóminus, et ornávit eum: stolam glóriæ índuit eum,
* Et ad portas paradísi coronávit eum.
V. Índuit eum Dóminus lorícam fídei, et ornávit eum.
R. Et ad portas paradísi coronávit eum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Assísium e Sicília ad capítulum generále venit: inde in erémum montis Pauli in Æmília secéssit, ubi divínis contemplatiónibus, jejúniis et vigíliis diu vacávit. Póstea, sacris ordínibus initiátus et ad prædicándum Evangélium missus, dicéndi sapiéntia et cópia tantum profécit, tantámque sui admiratiónem commóvit, ut eum summus Póntifex aliquándo concionántem áudiens, arcam Testaménti appellárit. In primis vero hǽreses summa vi profligávit, ideóque perpétuus hæreticórum málleus est vocátus.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur l’a aimé et l’a paré : il l’a revêtu de la robe de gloire.
* Et aux portes du paradis, il l’a couronné.
V. Le Seigneur l’a revêtu de la cuirasse de la foi, et il l’a paré
R. Et aux portes du paradis, il l’a couronné.
V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Primus ex suo ordine, ob doctrínæ præstántiam, Bonóniæ et álibi sacras lítteras est interpretátus, fratrúmque suórum stúdiis præfuit. Multis vero peragrátis provínciis, anno ante óbitum Patávium venit, ubi illústria sanctitátis suæ monuménta relíquit. Dénique magnis labóribus pro glória Dei perfúnctus, méritis et miráculis clarus obdormívit in Dómino Idibus Iúnii, anno salútis millésimo ducentésimo trigésimo primo. Quem Gregórius nonus, Póntifex máximus, sanctórum Confessórum número adscrípsit, et Pius duodécimus, ex Sacrórum Rítuum Congregatiónis consúlto, universális Ecclésiæ Doctórem declarávit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Iste homo perfécit ómnia quæ locútus est ei Deus, et dixit ad eum: Ingrédere in réquiem meam:
* Quia te vidi iustum coram me ex ómnibus géntibus.
V. Iste est, qui contémpsit vitam mundi, et pervénit ad cæléstia regna.
R. Quia te vidi iustum coram me ex ómnibus géntibus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Quia te vidi iustum coram me ex ómnibus géntibus.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Primus ex suo ordine, ob doctrínæ præstántiam, Bonóniæ et álibi sacras lítteras est interpretátus, fratrúmque suórum stúdiis præfuit. Multis vero peragrátis provínciis, anno ante óbitum Patávium venit, ubi illústria sanctitátis suæ monuménta relíquit. Dénique magnis labóribus pro glória Dei perfúnctus, méritis et miráculis clarus obdormívit in Dómino Idibus Júnii, anno salútis millésimo ducentésimo trigésimo primo. Quem Gregórius nonus, Póntifex máximus, sanctórum Confessórum número adscrípsit, et Pius duodécimus, ex Sacrórum Rítuum Congregatiónis consúlto, universális Ecclésiæ Doctórem declarávit.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Cet homme a accompli tout ce que Dieu lui a commandé, et Dieu lui a dît : Entre dans mon repos :
* Car je t’ai trouvé juste devant moi parmi les gens de toute nation.
V. Voici celui qui a méprisé la vie du monde, et qui est parvenu au royaume céleste.
R. Car je t’ai trouvé juste devant moi parmi les gens de toute nation.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Car je t’ai trouvé juste devant moi parmi les gens de toute nation.
Nocturn III.
Ant. Deus deórum, * Dóminus locútus est.
Psalmus 49(1-15) [7]
49:1 Deus deórum, Dóminus locútus est: * et vocávit terram,
49:1 A solis ortu usque ad occásum: * ex Sion spécies decóris eius.
49:3 Deus maniféste véniet: * Deus noster et non silébit.
49:3 Ignis in conspéctu eius exardéscet: * et in circúitu eius tempéstas válida.
49:4 Advocábit cælum desúrsum: * et terram discérnere pópulum suum.
49:5 Congregáte illi sanctos eius: * qui órdinant testaméntum eius super sacrifícia.
49:6 Et annuntiábunt cæli iustítiam eius: * quóniam Deus iudex est.
49:7 Audi, pópulus meus, et loquar: Israël, et testificábor tibi: * Deus, Deus tuus ego sum.
49:8 Non in sacrifíciis tuis árguam te: * holocáusta autem tua in conspéctu meo sunt semper.
49:9 Non accípiam de domo tua vítulos: * neque de grégibus tuis hircos.
49:10 Quóniam meæ sunt omnes feræ silvárum: * iuménta in móntibus et boves.
49:11 Cognóvi ómnia volatília cæli: * et pulchritúdo agri mecum est.
49:12 Si esuríero, non dicam tibi: * meus est enim orbis terræ, et plenitúdo eius.
49:13 Numquid manducábo carnes taurórum? * aut sánguinem hircórum potábo?
49:14 Ímmola Deo sacrifícium laudis: * et redde Altíssimo vota tua.
49:15 Et ínvoca me in die tribulatiónis: * éruam te, et honorificábis me.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Deus deórum, Dóminus locútus est.
Nocturn III.
Ant. Le Dieu suprême, * le Seigneur a parlé.
Psaume 49(1-15) [7]
49:1 Le Dieu des dieux, le Seigneur a parlé, * et Il a appelé la terre
49:1 Du lever du soleil au couchant. * De Sion apparaît l'éclat de Sa beauté.
49:3 Dieu viendra visiblement ; * Lui, notre Dieu, et Il ne Se taira point.
49:3 Le feu s'enflammera en Sa présence, * et une tempête violente L'environnera.
49:4 Il appellera d'en haut le Ciel * et la terre, pour faire le discernement de Son peuple.
49:5 Rassemblez devant Lui Ses saints, * qui scellent Son alliance par des sacrifices.
49:6 Et les cieux annonceront Sa justice, * car c'est Dieu qui est juge.
49:7 Ecoute, Mon peuple, et Je parlerai ; Israël, et Je te rendrai témoignage. * C'est Moi qui suis Dieu, ton Dieu.
49:8 Ce n'est pas pour tes sacrifices que Je te reprendrai, * car tes holocaustes sont toujours devant Moi.
49:9 Je ne prendrai pas les veaux de ta maison, * ni les boucs de tes troupeaux ;
49:10 Car toutes les bêtes des forêts sont à Moi, * ainsi que les animaux des montagnes, et les bœufs.
49:11 Je connais tous les oiseaux du ciel, * et la beauté des champs est en Ma présence.
49:12 Si J'ai faim, Je ne te le dirai pas ; * car l'univers est à Moi, avec tout ce qu'il renferme.
49:13 Est-ce que Je mangerai la chair des taureaux ? * ou boirai-Je le sang des boucs ?
49:14 Immole à Dieu un sacrifice de louange, * et rends tes vœux au Très-Haut.
49:15 Puis invoque-Moi au jour de la tribulation ; * Je te délivrerai, et tu Me glorifieras.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Dieu suprême, le Seigneur a parlé.
Ant. Intellégite, * qui obliviscímini Deum.
Psalmus 49(16-23) [8]
49:16 Peccatóri autem dixit Deus: * Quare tu enárras iustítias meas, et assúmis testaméntum meum per os tuum?
49:17 Tu vero odísti disciplínam: * et proiecísti sermónes meos retrórsum:
49:18 Si vidébas furem, currébas cum eo: * et cum adúlteris portiónem tuam ponébas.
49:19 Os tuum abundávit malítia: * et lingua tua concinnábat dolos.
49:20 Sedens advérsus fratrem tuum loquebáris, et advérsus fílium matris tuæ ponébas scándalum: * hæc fecísti, et tácui.
49:21 Existimásti, iníque, quod ero tui símilis: * árguam te, et státuam contra fáciem tuam.
49:22 Intellégite hæc, qui obliviscímini Deum: * nequándo rápiat, et non sit qui erípiat.
49:23 Sacrifícium laudis honorificábit me: * et illic iter, quo osténdam illi salutáre Dei.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Intellégite, qui obliviscímini Deum.
Ant. Comprenez, * vous qui oubliez Dieu.
Psaume 49(16-23) [8]
49:16 Mais Dieu a dit au pécheur : * Pourquoi énumères-tu Mes lois, et pourquoi as-tu constamment Mon alliance à la bouche ?
49:17 Toi qui hais la discipline, * et qui as rejeté derrière toi Mes paroles.
49:18 Si tu voyais un voleur, tu courais avec lui, * et tu mettais ta part avec les adultères.
49:19 Ta bouche a été remplie de malice, * et ta langue ourdissait la fraude.
49:20 Tu t'asseyais pour parler contre ton frère, et tu tendais des pièges contre le fils de ta mère. * Voilà ce que tu as fait, et Je me suis tu.
49:21 Tu as cru d'une manière impie que Je te serais semblable. * Je te reprendrai, et Je mettrai tout sous tes yeux.
49:22 Comprenez ces choses, vous qui oubliez Dieu ; * de peur qu'Il ne déchire, sans que personne puisse délivrer.
49:23 Le sacrifice de louange est celui qui M'honorera, * et là est la voie par laquelle Je montrerai à l'homme le salut de Dieu.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Comprenez, vous qui oubliez Dieu.
Ant. Acceptábis sacrifícium * iustítiæ super altáre tuum, Dómine.
Psalmus 50 [9]
50:3 Miserére mei, Deus, * secúndum magnam misericórdiam tuam.
50:3 Et secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum, * dele iniquitátem meam.
50:4 Ámplius lava me ab iniquitáte mea: * et a peccáto meo munda me.
50:5 Quóniam iniquitátem meam ego cognósco: * et peccátum meum contra me est semper.
50:6 Tibi soli peccávi, et malum coram te feci: * ut iustificéris in sermónibus tuis, et vincas cum iudicáris.
50:7 Ecce enim, in iniquitátibus concéptus sum: * et in peccátis concépit me mater mea.
50:8 Ecce enim, veritátem dilexísti: * incérta et occúlta sapiéntiæ tuæ manifestásti mihi.
50:9 Aspérges me hyssópo, et mundábor: * lavábis me, et super nivem dealbábor.
50:10 Audítui meo dabis gáudium et lætítiam: * et exsultábunt ossa humiliáta.
50:11 Avérte fáciem tuam a peccátis meis: * et omnes iniquitátes meas dele.
50:12 Cor mundum crea in me, Deus: * et spíritum rectum ínnova in viscéribus meis.
50:13 Ne proícias me a fácie tua: * et spíritum sanctum tuum ne áuferas a me.
50:14 Redde mihi lætítiam salutáris tui: * et spíritu principáli confírma me.
50:15 Docébo iníquos vias tuas: * et ímpii ad te converténtur.
50:16 Líbera me de sanguínibus, Deus, Deus salútis meæ: * et exsultábit lingua mea iustítiam tuam.
50:17 Dómine, lábia mea apéries: * et os meum annuntiábit laudem tuam.
50:18 Quóniam si voluísses sacrifícium, dedíssem útique: * holocáustis non delectáberis.
50:19 Sacrifícium Deo spíritus contribulátus: * cor contrítum, et humiliátum, Deus, non despícies.
50:20 Benígne fac, Dómine, in bona voluntáte tua Sion: * ut ædificéntur muri Ierúsalem.
50:21 Tunc acceptábis sacrifícium iustítiæ, oblatiónes, et holocáusta: * tunc impónent super altáre tuum vítulos.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Acceptábis sacrifícium iustítiæ super altáre tuum, Dómine.
Ant. Vous accepterez le sacrifice * de justice sur votre autel, Seigneur.
Psaume 50 [9]
50:3 Ayez pitié de moi, ô Dieu, * selon Votre grande miséricorde ;
50:3 Et selon la multitude de Vos bontés, * effacez mon iniquité.
50:4 Lavez-moi de plus en plus de mon iniquité, * et purifiez-moi de mon péché.
50:5 Car je connais mon iniquité, * et mon péché est toujours devant moi.
50:6 J'ai péché contre Vous seul, et j'ai fait ce qui est mal à Vos yeux, * afin que Vous soyez trouvé juste dans Vos paroles, et victorieux dans Votre jugement.
50:7 Car j'ai été conçu dans l'iniquité, * et ma mère m'a conçu dans le péché.
50:8 Car Vous avez aimé la vérité ; * Vous m'avez révélé les secrets et les mystères de Votre sagesse.
50:9 Vous m'arroserez avec l'hysope, et je serai purifié ; * Vous me laverez, et je deviendrai plus blanc que la neige.
50:10 Vous me ferez entendre une parole de joie et de bonheur, * et mes os, qui sont brisés et humiliés, tressailliront d'allégresse.
50:11 Détournez Votre face de mes péchés, * et effacez toutes mes iniquités.
50:12 O Dieu, créez en moi un cœur pur, * et renouvelez un esprit droit dans mon sein.
50:13 Ne me rejetez pas de devant Votre face, * et ne retirez pas de moi Votre Esprit-Saint.
50:14 Rendez-moi la joie de Votre salut, * et affermissez-moi par un esprit généreux.
50:15 J'enseignerai Vos voies aux méchants, * et les impies se convertiront à Vous.
50:16 Délivrez-moi du sang que j'ai versé, ô Dieu, Dieu de mon salut, * et ma langue célébrera avec joie Votre justice.
50:17 Seigneur, Vous ouvrirez mes lèvres, * et ma bouche publiera Vos louanges.
50:18 Car si Vous aviez désiré un sacrifice, je Vous l'aurais offert ; * mais Vous ne prenez pas plaisir aux holocaustes.
50:19 Le sacrifice digne de Dieu, c'est un esprit brisé ; * Vous ne mépriserez pas, ô Dieu, un cœur contrit et humilié.
50:20 Seigneur, traitez favorablement Sion dans Votre bonté, * afin que les murs de Jérusalem soient bâtis.
50:21 Alors Vous agréerez un sacrifice de justice, les oblations et les holocaustes ; * alors on offrira de jeunes taureaux sur Votre autel.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vous accepterez le sacrifice de justice sur votre autel, Seigneur.
V. Audítui meo dabis gáudium et lætítiam.
R. Et exsultábunt ossa humiliáta.
V. A mon oreille, vous donnerez joie et liesse.
R. Et ils exulteront, les os humiliés.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam
Luc 12:35-40
In illo témpore: Dixit Iesus discípulis suis: Sint lumbi vestri præcincti, et lucernæ ardentes in mánibus vestris. Et réliqua.

Homilía sancti Gregórii Papæ
Homilia 13 in Evang.
Sancti Evangélii, fratres caríssimi, apérta vobis est léctio recitata. Sed ne alíquibus ipsa eius planíties alta fortásse videátur, eam sub brevitáte transcúrrimus, quátenus eius exposítio ita nesciéntibus fiat cógnita, ut tamen sciéntibus non sit onerósa. Dóminus dicit: Sint lumbi vestri præcíncti. Lumbos enim præcíngimus, cum carnis luxúriam per continéntiam coarctámus. Sed quia minus est, mala non ágere, nisi étiam quisque stúdeat, et bonis opéribus insudáre, prótinus ádditur: Et lucérnæ ardéntes in mánibus vestris. Lucérnas quippe ardéntes in mánibus tenémus, cum per bona ópera próximis nostris lucis exémpla monstrámus. De quibus profécto opéribus Dóminus dicit: Lúceat lux vestra coram homínibus, ut vídeant ópera vestra bona, et gloríficent Patrem vestrum qui in cælis est.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Iste est qui ante Deum magnas virtutes operatus est, et de omni corde suo laudavit Dominum:
* Ipse intercedat pro peccatis omnium populorum.
V. Ecce homo sine querela, verus Dei cultor, abstinens se ab omni opere malo, et permanens in innocentia sua.
R. Ipse intercedat pro peccatis omnium populorum.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du saint Évangile selon saint Luc
Luc 12:35-40
En ce temps-là : Jésus dit à ses disciples : Que vos reins soient ceints, et les lampes allumées dans vos mains. Et le reste.

Homélie de saint Grégoire, Pape.
Homilia 13 in Evang.
Mes très chers frères, le sens de la lecture du saint Évangile que vous venez d’entendre est très clair. Mais de crainte qu’elle ne paraisse, à cause de sa simplicité même, trop élevée à quelques-uns, nous la parcourrons brièvement, afin d’en exposer la signification à ceux qui l’ignorent, sans cependant être à charge à ceux qui la connaissent. Le Seigneur dit : « Que vos reins soient ceints ». Nous ceignons nos reins lorsque nous réprimons les penchants de la chair par la continence. Mais parce que c’est peu de chose de s’abstenir du mal, si l’on ne s’applique également, et par des efforts assidus, à faire du bien, notre Seigneur ajoute aussitôt : « Ayez en vos mains des lampes allumées ». Nous tenons en nos mains des lampes allumées, lorsque nous donnons à notre prochain, par nos bonnes œuvres, des exemples qui l’éclairent. Le Maître désigne assurément ces œuvres-là, quand il dit : « Que votre lumière luise devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux ».
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voici celui qui, devant Dieu, a pratiqué de grandes vertus et, de tout cœur, a loué le Seigneur :
* A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Voici l’homme sans reproche, adorateur de Dieu en vérité, s’abstenant de toute œuvre mauvaise et constant dans son innocence.
R. A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Cuius festum cólimus, ipse intercédat pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
Duo autem sunt, quæ iubéntur, et lumbos restríngere, et lucérnas tenére: ut et mundítia sit castitátis in córpore, et lumen veritátis in operatióne. Redemptóri étenim nostro unum sine áltero placére nequáquam potest: si aut is qui bona agit, adhuc luxúriæ inquinaménta non déserit: aut is qui castitáte præéminet, necdum se per bona ópera exércet. Nec cástitas ergo magna est sine bono ópere, nec opus bonum est áliquod sine castitáte. Sed et si utrúmque ágitur, restat, ut quisquis ille est, spe ad supérnam pátriam tendat, et nequáquam se a vítiis pro mundi huius honestáte contíneat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Sint lumbi vestri præcíncti, et lucérnæ ardéntes in mánibus vestris:
* Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Vigiláte ergo, quia nescítis qua hora Dóminus vester ventúrus sit.
R. Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que celui dont nous célébrons la fête intercède pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Voilà donc les deux choses commandées : ceindre ses reins, et tenir des lampes ; ce qui signifie que la chasteté doit parer notre corps, et la lumière de la vérité briller dans nos œuvres. L’une de ces vertus n’est nullement capable de plaire à notre Rédempteur si l’autre ne l’accompagne. Celui qui fait des bonnes actions ne peut lui être agréable s’il n’a renoncé à se souiller par la luxure, ni celui qui garde une chasteté parfaite, s’il ne s’exerce à la pratique des bonnes œuvres. La chasteté n’est donc point une grande vertu sans les bonnes œuvres, et les bonnes œuvres ne sont rien sans la chasteté. Mais si quelqu’un observe les deux préceptes, il lui reste le devoir de tendre par l’espérance à la patrie céleste, et de prendre garde qu’en s’éloignant des vices, il ne le fasse pour l’honneur de ce monde.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Ceignez vos reins, et ayez en vos mains des lampes allumées ;
* Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Veillez donc, parce que vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra.
R. Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Iube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis: ut cum vénerit et pulsáverit, conféstim apériant ei. Venit quippe Dóminus, cum ad iudícium próperat: pulsat vero, cum iam per ægritúdinis moléstias esse mortem vicínam desígnat. Cui conféstim aperímus, si hunc cum amóre suscípimus. Aperíre enim iúdici pulsánti non vult, qui exíre de córpore trépidat: et vidére eum, quem contempsísse se méminit, iúdicem formídat. Qui autem de sua spe et operatióne secúrus est, pulsanti conféstim áperit, quia lætus iúdicem sústinet; et, cum tempus propínquæ mortis advénerit, de glória retributiónis hilaréscit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * maiestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ maiestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Iudex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
« Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin que lorsqu’il viendra et frappera à la porte, ils lui ouvrent aussitôt ». Le Seigneur vient en effet quand il se prépare à nous juger ; et il frappe à la porte, lorsque, par les peines de la maladie, il nous annonce une mort prochaine. Nous lui ouvrons aussitôt, si nous l’accueillons avec amour. Il ne veut pas ouvrir à son juge lorsqu’il frappe, celui qui tremble de quitter son corps, et redoute de voir ce juge qu’il se souvient avoir méprisé ; mais celui qui se sent rassuré, et par son espérance et par ses œuvres, ouvre aussitôt au Seigneur lorsqu’il frappe à la porte, car il reçoit son Juge avec joie. Et quand le moment de la mort arrive, sa joie redouble à la pensée d’une glorieuse récompense.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Ecclésiam tuam, Deus, beáti Antónii Confessóris tui atque Doctóris solémnitas votíva lætíficet: ut spirituálibus semper muniátur auxíliis et gáudiis pérfrui mereátur ætérnis.
Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
Que la solennité annuelle de Votre Confesseur et Docteur, le bienheureux Antoine, réjouisse Votre Église, ô Dieu, afin qu’elle soit toujours munie des secours spirituels et qu’elle mérite de goûter les joies éternelles.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Monastic
Ordo Praedicatorum
Language 2
Latin
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Magyar
Polski
Português
Latin-Bea
Polski-Newer
Votives
Hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help