Dominica II in Quadragesima ~ I. classis


Ad Matutinum    03-17-2019

Incipit
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.

Psalmus 3 [0]
3:2 Dómine, quid multiplicáti sunt qui tríbulant me? * multi insúrgunt advérsum me.
3:3 Multi dicunt ánimæ meæ: * Non est salus ipsi in Deo ejus.
3:4 Tu autem, Dómine, suscéptor meus es, * glória mea, et exáltans caput meum.
3:5 Voce mea ad Dóminum clamávi: * et exaudívit me de monte sancto suo.
3:6 Ego dormívi, et soporátus sum: * et exsurréxi, quia Dóminus suscépit me.
3:7 Non timébo míllia pópuli circumdántis me: * exsúrge, Dómine, salvum me fac, Deus meus.
3:8 Quóniam tu percussísti omnes adversántes mihi sine causa: * dentes peccatórum contrivísti.
3:9 Dómini est salus: * et super pópulum tuum benedíctio tua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Début
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.

Psaume 3 [0]
3:2 Seigneur, pourquoi ceux qui me persécutent se sont-ils multipliés ? * Une multitude s'élève contre moi.
3:3 Beaucoup disent à mon âme : * Il n'y a pas de salut pour elle dans son Dieu.
3:4 Mais Vous, Seigneur, Vous êtes mon protecteur et ma gloire, * et Vous relevez ma tête.
3:5 De ma voix j'ai crié vers le Seigneur, * et Il m'a exaucé du haut de Sa montagne sainte.
3:6 Je me suis endormi, et j'ai été assoupi ; * et je me suis levé, parce que le Seigneur a été mon soutien.
3:7 Je ne craindrai point les milliers d'hommes du peuple qui m'environnent. * Levez-Vous, Seigneur ; sauvez-moi, mon Dieu.
3:8 Car Vous avez frappé tous ceux qui s'opposaient à moi sans raison ; * Vous avez brisé les dents des pécheurs.
3:9 Le salut vient du Seigneur ; * et c'est Vous qui bénissez Votre peuple.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Invitatorium {Antiphona ex Psalterio secundum tempora}
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Invitatoire {Antienne Du psautier du temps}
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Hymnus {ex Psalterio secundum tempora}
Ex more docti mýstico
Servémus hoc jejúnium,
Deno diérum círculo
Ducto quater notíssimo.

Lex et prophétæ prímitus
Hoc prætulérunt, póstmodum
Christus sacrávit, ómnium
Rex atque factor témporum.

Utámur ergo párcius
Verbis, cibis et pótibus,
Somno, jocis, et árctius
Perstémus in custódia.

Vitémus autem péssima,
Quæ súbruunt mentes vagas:
Nullúmque demus cállidi
Hostis locum tyránnidi.

Dicámus omnes cérnui:
Clamémus atque sínguli,
Plorémus ante Júdicem,
Flectámus iram víndicem,

Nostris malis offéndimus
Tuam, Deus, cleméntiam:
Effúnde nobis désuper,
Remíssor, indulgéntiam.

Meménto quod sumus tui,
Licet cadúci, plásmatis:
Ne des honórem nóminis
Tui, precámur, álteri.

Laxa malum, quod fécimus,
Auge bonum, quod póscimus:
Placére quo tandem tibi
Possímus hic, et pérpetim.

Præsta, beáta Trínitas,
Concéde, simplex Únitas,
Ut fructuósa sint tuis
Jejuniórum múnera.
Amen.
Hymn {Du psautier du temps}
Fidèles à la tradition mystérieuse,
Gardons avec soin ce jeûne célèbre
Qui parcourt le cercle
De dix jours, quatre fois répétés.

La Loi et les Prophètes
L'inaugurèrent autrefois ;
Auteur et roi de toutes les choses créées,
Le Christ daigna lui-même le consacrer.

Soyons donc d'une plus grande réserve
Dans l'usage de la parole, du manger et du boire,
Du sommeil et des délassements,
Veillons plus strictement sur la garde de nous-mêmes.

Evitons ces périls
Où succombe l'âme inattentive ;
Gardons de laisser la moindre entrée
A notre tyran perfide.

Prosternés devant notre juge, disons-lui :
Poussons des cris suppliants, et,
Pleurons aux pieds de notre Juge ;
Fléchissons la colère vengeresse ;

O Dieul par nos péchés,
Nous avons offensé votre clémence ;
Daignez étendre sur nous
Votre pardon

Souvenez-vous que, malgré notre fragilité,
Nous sommes l'œuvre de vos mains ;
Ne cédez pas à un autre
L'honneur de votre Nom.

Pardonnez-nous le mal que nous avons fait ;
Donnez-nous avec abondance la grâce que nous implorons,
Afin que nous puissions vous plaire
Ici-bas tt dans l'éternité.

Trinité bienheureuse,
Unité parfaite,
Rendez profitable à vos fidèles
Le bienfait du Jeûne.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I.

Ant. Dómine * in virtúte tua lætábitur rex.
Psalmus 20 [1]
20:2 Dómine, in virtúte tua lætábitur rex: * et super salutáre tuum exsultábit veheménter.
20:3 Desidérium cordis ejus tribuísti ei: * et voluntáte labiórum ejus non fraudásti eum.
20:4 Quóniam prævenísti eum in benedictiónibus dulcédinis: * posuísti in cápite ejus corónam de lápide pretióso.
20:5 Vitam pétiit a te: * et tribuísti ei longitúdinem diérum in sǽculum, et in sǽculum sǽculi.
20:6 Magna est glória ejus in salutári tuo: * glóriam et magnum decórem impónes super eum.
20:7 Quóniam dabis eum in benedictiónem in sǽculum sǽculi: * lætificábis eum in gáudio cum vultu tuo.
20:8 Quóniam rex sperat in Dómino: * et in misericórdia Altíssimi non commovébitur.
20:9 Inveniátur manus tua ómnibus inimícis tuis: * déxtera tua invéniat omnes, qui te odérunt.
20:10 Pones eos ut clíbanum ignis in témpore vultus tui: * Dóminus in ira sua conturbábit eos, et devorábit eos ignis.
20:11 Fructum eórum de terra perdes: * et semen eórum a fíliis hóminum.
20:12 Quóniam declinavérunt in te mala: * cogitavérunt consília, quæ non potuérunt stabilíre.
20:13 Quóniam pones eos dorsum: * in relíquiis tuis præparábis vultum eórum.
20:14 Exaltáre, Dómine, in virtúte tua: * cantábimus et psallémus virtútes tuas.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I.

Ant. Seigneur, le roi se réjouira de votre force.
Psaume 20 [1]
20:2 Seigneur, le roi se réjouira dans Votre force, * et il tressaillira d'une vive allégresse, parce que Vous l'aurez sauvé.
20:3 Vous lui avez accordé le désir de son cœur, * et Vous ne l'avez point frustré de la demande de ses lèvres.
20:4 Car Vous l'avez prévenu des plus douces bénédictions ; * Vous avez mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
20:5 Il vous a demandé la vie, * et Vous lui avez accordé des jours qui dureront dans les siècles des siècles.
20:6 Sa gloire est grande, grâce à Votre salut ; * Vous le couvrirez de gloire et d'un honneur immense.
20:7 Car Vous ferez de lui une source de bénédictions perpétuelles ; * Vous le comblerez de joie en lui montrant Votre visage.
20:8 Car le roi espère au Seigneur, * et la miséricorde du Très-Haut le rendra inébranlable.
20:9 Que votre main atteigne tous Vos ennemis ; * que votre droite trouve tous ceux qui vous haïssent.
20:10 Vous en ferez comme une fournaise ardente, au temps où vous montrerez votre visage irrité ; * le Seigneur dans Sa colère les remplira de trouble, et le feu les dévorera.
20:11 Vous exterminerez leur fruit de dessus la terre, * et leur race d'entre les enfants des hommes.
20:12 Car ils ont fait tomber des maux sur vous ; * ils ont formé des desseins qu'ils n'ont pu exécuter.
20:13 Car vous leur ferez tourner le dos ; * vous préparerez leur visage à recevoir les traits qui vous restent.
20:14 Levez-Vous, Seigneur, dans Votre force ; * nous chanterons et nous célébrerons Vos actions d'éclat.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Psalmus 21 [2]
21:2 Deus, Deus meus, réspice in me: quare me dereliquísti? * longe a salúte mea verba delictórum meórum.
21:3 Deus meus, clamábo per diem, et non exáudies: * et nocte, et non ad insipiéntiam mihi.
21:4 Tu autem in sancto hábitas, * laus Israël.
21:5 In te speravérunt patres nostri: * speravérunt, et liberásti eos.
21:6 Ad te clamavérunt, et salvi facti sunt: * in te speravérunt, et non sunt confúsi.
21:7 Ego autem sum vermis, et non homo: * oppróbrium hóminum, et abjéctio plebis.
21:8 Omnes vidéntes me, derisérunt me: * locúti sunt lábiis, et movérunt caput.
21:9 Sperávit in Dómino, erípiat eum: * salvum fáciat eum, quóniam vult eum.
21:10 Quóniam tu es, qui extraxísti me de ventre: * spes mea ab ubéribus matris meæ. In te projéctus sum ex útero:
21:11 De ventre matris meæ Deus meus es tu, * ne discésseris a me:
21:12 Quóniam tribulátio próxima est: * quóniam non est qui ádjuvet.
21:13 Circumdedérunt me vítuli multi: * tauri pingues obsedérunt me.
21:14 Aperuérunt super me os suum, * sicut leo rápiens et rúgiens.
21:15 Sicut aqua effúsus sum: * et dispérsa sunt ómnia ossa mea.
21:15 Factum est cor meum tamquam cera liquéscens * in médio ventris mei.
21:16 Áruit tamquam testa virtus mea, et lingua mea adhǽsit fáucibus meis: * et in púlverem mortis deduxísti me.
21:17 Quóniam circumdedérunt me canes multi: * concílium malignántium obsédit me.
21:17 Fodérunt manus meas et pedes meos: * dinumeravérunt ómnia ossa mea.
21:18 Ipsi vero consideravérunt et inspexérunt me: * divisérunt sibi vestiménta mea, et super vestem meam misérunt sortem.
21:20 Tu autem, Dómine, ne elongáveris auxílium tuum a me: * ad defensiónem meam cónspice.
21:21 Érue a frámea, Deus, ánimam meam: * et de manu canis únicam meam:
21:22 Salva me ex ore leónis: * et a córnibus unicórnium humilitátem meam.
21:23 Narrábo nomen tuum frátribus meis: * in médio ecclésiæ laudábo te.
21:24 Qui timétis Dóminum, laudáte eum: * univérsum semen Jacob, glorificáte eum.
21:25 Tímeat eum omne semen Israël: * quóniam non sprevit, neque despéxit deprecatiónem páuperis:
21:25 Nec avértit fáciem suam a me: * et cum clamárem ad eum, exaudívit me.
21:26 Apud te laus mea in ecclésia magna: * vota mea reddam in conspéctu timéntium eum.
21:27 Edent páuperes, et saturabúntur: et laudábunt Dóminum qui requírunt eum: * vivent corda eórum in sǽculum sǽculi.
21:28 Reminiscéntur et converténtur ad Dóminum * univérsi fines terræ:
21:28 Et adorábunt in conspéctu ejus * univérsæ famíliæ géntium.
21:29 Quóniam Dómini est regnum: * et ipse dominábitur géntium.
21:30 Manducavérunt et adoravérunt omnes pingues terræ: * in conspéctu ejus cadent omnes qui descéndunt in terram.
21:31 Et ánima mea illi vivet: * et semen meum sérviet ipsi.
21:32 Annuntiábitur Dómino generátio ventúra: * et annuntiábunt cæli justítiam ejus pópulo qui nascétur, quem fecit Dóminus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Dómine in virtúte tua lætábitur rex.
Psaume 21 [2]
21:2 O Dieu, mon Dieu, regardez-moi ; pourquoi m'avez-Vous abandonné ? * La voix de mes péchés éloigne de moi le salut.
21:3 Mon Dieu, je crierai pendant le jour, et Vous ne m'exaucerez pas ; * et pendant la nuit, et l'on ne me l'imputera point à folie.
21:4 Mais Vous, Vous habitez dans le sanctuaire ; * Vous qui êtes la louange d'Israël.
21:5 Nos pères ont espéré en Vous ; * ils ont espéré, et Vous les avez délivrés.
21:6 Ils ont crié vers Vous, et ils ont été sauvés ; * ils ont espéré en Vous, et ils n'ont point été confondus.
21:7 Mais moi, je suis un ver, et non un homme ; * l'opprobre des hommes, et le rebut du peuple.
21:8 Tous ceux qui m'ont vu se sont moqués de moi ; * de leurs lèvres ils ont proféré l'outrage, et ils ont branlé la tête.
21:9 Il a espéré au Seigneur, qu'Il le délivre ; * qu'Il le sauve, puisqu'Il l'aime.
21:10 Oui, c'est Vous qui m'avez tiré du ventre de ma mère ; * Vous êtes mon espérance depuis le temps où je suçais ses mamelles.
21:11 Au sortir de son sein, j'ai été jeté sur Vos genoux ; * depuis que j'ai quitté ses entrailles, c'est Vous qui êtes mon Dieu.
21:12 Ne Vous retirez pas de moi, car la tentation est proche, * et il n'y a personne qui me secoure.
21:13 Des jeunes taureaux nombreux m'ont environné ; * des taureaux gras m'ont assiégé.
21:14 Ils ont ouvert leur bouche sur moi, * comme un lion ravisseur et rugissant.
21:15 Je me suis répandu comme l'eau, * et tous mes os se sont disloqués.
21:15 Mon cœur est devenu comme de la cire fondue * au milieu de mes entrailles.
21:16 Ma force s'est desséchée comme un tesson, et ma langue s'est attachée à mon palais ; * et Vous m'avez conduit à la poussière du tombeau.
21:17 Car des chiens nombreux m'ont environné ; * une bande de scélérats m'a assiégé.
21:17 Ils ont percé mes mains et mes pieds, * ils ont compté tous mes os.
21:18 Ils m'ont considéré et contemplé. * Ils se sont partagé mes vêtements, et ils ont tiré au sort ma tunique.
21:20 Mais Vous, Seigneur, n'éloignez pas de moi Votre secours ; * prenez soin de ma défense.
21:21 Délivrez, ô Dieu, mon âme du glaive, * et mon unique du pouvoir du chien.
21:22 Sauvez-moi de la gueule du lion, * et sauvez ma faiblesse des cornes des licornes.
21:23 J'annoncerai Votre Nom à mes frères ; * je Vous louerai au milieu de l'assemblée.
21:24 Vous qui craignez le Seigneur, louez-Le ; * toute la race de Jacob, glorifiez-Le.
21:25 Que toute la race d'Israël Le craigne, * parce qu'Il n'a pas méprisé ni dédaigné la supplication du pauvre, et qu'Il n'a point détourné de moi Son visage ; * mais qu'Il m'a exaucé lorsque je criais vers Lui.
21:26 Je Vous adresserai ma louange dans une grande assemblée ; * j'acquitterai mes vœux en présence de ceux qui Le craignent.
21:27 Les pauvres mangeront et seront rassassiés, et ceux qui cherchent le Seigneur Le loueront ; * leurs cœurs vivront dans les siècles des siècles.
21:28 Toutes les extrémités de la terre se souviendront du Seigneur * et se convertiront à Lui ;
21:28 Et toutes les familles des nations * L'adoreront en Sa présence ;
21:29 Car le règne appartient au Seigneur, * et Il dominera sur les nations.
21:30 Tous les riches de la terre ont mangé et adoré ; * tous ceux qui descendent dans la terre se prosterneront devant Lui.
21:31 Et mon âme vivra pour Lui, * et ma race Le servira.
21:32 La postérité qui doit venir sera annoncée au Seigneur, * et les cieux annonceront Sa justice au peuple qui doit naître, et que le Seigneur a fait.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Seigneur, le roi se réjouira de votre force.
Ant. Dóminus regit me * et nihil mihi déerit: in loco páscuæ ibi me collocávit.
Psalmus 22 [3]
22:1 Dóminus regit me, et nihil mihi déerit: in loco páscuæ ibi me collocávit.
22:2 Super aquam refectiónis educávit me: * ánimam meam convértit.
22:3 Dedúxit me super sémitas justítiæ, * propter nomen suum.
22:4 Nam, et si ambulávero in médio umbræ mortis, non timébo mala: * quóniam tu mecum es.
22:4 Virga tua, et báculus tuus: * ipsa me consoláta sunt.
22:5 Parásti in conspéctu meo mensam, * advérsus eos, qui tríbulant me.
22:5 Impinguásti in óleo caput meum: * et calix meus inébrians quam præclárus est!
22:6 Et misericórdia tua subsequétur me * ómnibus diébus vitæ meæ:
22:6 Et ut inhábitem in domo Dómini, * in longitúdinem diérum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. C'est le Seigneur qui me conduit, et rien ne pourra me manquer. * Il m'a établi dans un lieu de pâturages.
Psaume 22 [3]
22:1 C'est le Seigneur qui me conduit, et rien ne pourra me manquer. Il m'a établi dans un lieu de pâturages.
22:2 Il m'a amené près d'une eau foritifiante, * Il a fait revenir mon âme.
22:3 Il m'a conduit par les sentiers de la justice, * à cause de Son Nom.
22:4 Aussi, quand même je marcherais au milieu de l'ombre de la mort, je ne craindrais aucun mal, * car Vous êtes avec moi.
22:4 Votre houlette et Votre bâton * m'ont consolé.
22:5 Vous avez préparé devant moi une table * contre ceux qui me persécutent.
22:5 Vous avez oint ma tête d'huile, * et que mon calice enivrant est admirable !
22:6 Et Votre miséricorde me suivra * tous les jours de ma vie,
22:6 Pour que j'habite dans la maison du Seigneur * durant de longs jours.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Psalmus 23 [4]
23:1 Dómini est terra, et plenitúdo ejus: * orbis terrárum, et univérsi qui hábitant in eo.
23:2 Quia ipse super mária fundávit eum: * et super flúmina præparávit eum.
23:3 Quis ascéndet in montem Dómini? * aut quis stabit in loco sancto ejus?
23:4 Ínnocens mánibus et mundo corde, * qui non accépit in vano ánimam suam, nec jurávit in dolo próximo suo.
23:5 Hic accípiet benedictiónem a Dómino: * et misericórdiam a Deo, salutári suo.
23:6 Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Jacob.
23:7 Attóllite portas, príncipes, vestras, et elevámini, portæ æternáles: * et introíbit Rex glóriæ.
23:8 Quis est iste Rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens: Dóminus potens in prǽlio.
23:9 Attóllite portas, príncipes, vestras, et elevámini, portæ æternáles: * et introíbit Rex glóriæ.
23:10 Quis est iste Rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est Rex glóriæ.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Dóminus regit me et nihil mihi déerit: in loco páscuæ ibi me collocávit.
Psaume 23 [4]
23:1 Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, * le monde et tous ceux qui l'habitent.
23:2 Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, * et qui l'a établi sur les fleuves.
23:3 Qui montera sur la montagne du Seigneur ? * ou qui se tiendra dans Son lieu saint ?
23:4 Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur, * qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur.
23:5 Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, * et la miséricorde de Dieu, son Sauveur.
23:6 Telle est la race de ceux qui Le cherchent, * de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
23:7 Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, * et le roi de gloire entrera.
23:8 Qui est ce roi de gloire ? * C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
23:9 Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, * et le roi de gloire entrera.
23:10 Quel est ce roi de gloire ? * Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. C'est le Seigneur qui me conduit, et rien ne pourra me manquer. Il m'a établi dans un lieu de pâturages.
Ant. Óculi mei * semper ad Dóminum.
Psalmus 24 [5]
24:1 Ad te, Dómine, levávi ánimam meam: * Deus meus, in te confído, non erubéscam.
24:3 Neque irrídeant me inimíci mei: * étenim univérsi, qui sústinent te, non confundéntur.
24:4 Confundántur omnes iníqua agéntes * supervácue.
24:4 Vias tuas, Dómine, demónstra mihi: * et sémitas tuas édoce me.
24:5 Dírige me in veritáte tua, et doce me: * quia tu es, Deus, salvátor meus, et te sustínui tota die.
24:6 Reminíscere miseratiónum tuárum, Dómine, * et misericordiárum tuárum, quæ a sǽculo sunt.
24:7 Delícta juventútis meæ, * et ignorántias meas ne memíneris.
24:7 Secúndum misericórdiam tuam meménto mei tu: * propter bonitátem tuam, Dómine.
24:8 Dulcis et rectus Dóminus: * propter hoc legem dabit delinquéntibus in via.
24:9 Díriget mansuétos in judício: * docébit mites vias suas.
24:10 Univérsæ viæ Dómini, misericórdia et véritas, * requiréntibus testaméntum ejus et testimónia ejus.
24:11 Propter nomen tuum, Dómine, propitiáberis peccáto meo: * multum est enim.
24:12 Quis est homo qui timet Dóminum? * legem státuit ei in via, quam elégit.
24:13 Ánima ejus in bonis demorábitur: * et semen ejus hereditábit terram.
24:14 Firmaméntum est Dóminus timéntibus eum: * et testaméntum ipsíus ut manifestétur illis.
24:15 Óculi mei semper ad Dóminum: * quóniam ipse evéllet de láqueo pedes meos.
24:16 Réspice in me, et miserére mei: * quia únicus et pauper sum ego.
24:17 Tribulatiónes cordis mei multiplicátæ sunt: * de necessitátibus meis érue me.
24:18 Vide humilitátem meam, et labórem meum: * et dimítte univérsa delícta mea.
24:19 Réspice inimícos meos quóniam multiplicáti sunt, * et ódio iníquo odérunt me.
24:20 Custódi ánimam meam, et érue me: * non erubéscam quóniam sperávi in te.
24:21 Innocéntes et recti adhæsérunt mihi: * quia sustínui te.
24:22 Líbera, Deus, Israël, * ex ómnibus tribulatiónibus suis.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Mes yeux * sont fixés sur le Seigneur.
Psaume 24 [5]
24:1 Vers Vous, Seigneur, j'ai élevé mon âme ; * mon Dieu, je mets ma confiance en Vous; que je n'aie pas à rougir.
24:3 Et que mes ennemis ne se moquent point de moi ; * car tous ceux qui espèrent en Vous ne seront pas confondus.
24:4 Qu'ils soient confondus, * tous ceux qui commettent l'iniquité sans raison.
24:4 Seigneur, montrez-moi Vos voies, * et enseignez-moi Vos sentiers.
24:5 Conduisez-moi dans Votre vérité, et instruisez-moi, * car Vous êtes le Dieu mon Sauveur, et j'ai espéré en Vous tout le jour.
24:6 Souvenez-Vous de Vos bontés, Seigneur, * et de Vos miséricordes qui datent des siècles passés.
24:7 Ne Vous souvenez pas des fautes de ma jeunesse, * ni de mes ignorances.
24:7 Souvenez-Vous de moi selon Votre miséricorde, * à cause de Votre bonté, Seigneur.
24:8 Le Seigneur est doux et droit ; * c'est pour cela qu'Il montrera aux pécheurs leur voie.
24:9 Il conduira dans la justice ceux qui sont dociles ; * Il enseignera Ses voies à ceux qui sont doux.
24:10 Toutes les voies du Seigneur sont miséricorde et vérité, * pour ceux qui recherchent Son testament et Ses préceptes.
24:11 A cause de Votre Nom, Seigneur, Vous me pardonnerez mon péché ; * car il est grand.
24:12 Quel est l'homme qui craint le Seigneur ? * Il lui fixe une loi dans la voie qu'il a choisie.
24:13 Son âme se reposera parmi les biens, * et sa race aura la terre en héritage.
24:14 Le Seigneur est le ferme appui de ceux qui Le craignent, * et Il leur manifestera Son alliance.
24:15 Mes yeux sont constamment tournés vers le Seigneur ; * car c'est Lui qui retirera mes pieds du filet.
24:16 Regardez-moi, et ayez pitié de moi ; * car je suis délaissé et pauvre.
24:17 Les tribulations de mon cœur se sont multipliées ; * tirez-moi de mes angoisses.
24:18 Voyez mon humiliation et ma peine, * et remettez-moi tous mes péchés.
24:19 Voyez combien mes ennemis se sont multipliés, * et de quelle haine injuste ils me haïssent.
24:20 Gardez mon âme, et délivrez-moi ; * que je n'ai pas à rougir pour avoir espéré en Vous.
24:21 Les hommes innocents et droits se sont attachés à moi, * parce que j'ai eu confiance en Vous.
24:22 O Dieu, délivrez Israël * de toutes ses tribulations.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Psalmus 25 [6]
25:1 Júdica me, Dómine, quóniam ego in innocéntia mea ingréssus sum: * et in Dómino sperans non infirmábor.
25:2 Proba me, Dómine, et tenta me: * ure renes meos et cor meum.
25:3 Quóniam misericórdia tua ante óculos meos est: * et complácui in veritáte tua.
25:4 Non sedi cum concílio vanitátis: * et cum iníqua geréntibus non introíbo.
25:5 Odívi ecclésiam malignántium: * et cum ímpiis non sedébo.
25:6 Lavábo inter innocéntes manus meas: * et circúmdabo altáre tuum, Dómine:
25:7 Ut áudiam vocem laudis, * et enárrem univérsa mirabília tua.
25:8 Dómine, diléxi decórem domus tuæ, * et locum habitatiónis glóriæ tuæ.
25:9 Ne perdas cum ímpiis, Deus, ánimam meam, * et cum viris sánguinum vitam meam:
25:10 In quorum mánibus iniquitátes sunt: * déxtera eórum repléta est munéribus.
25:11 Ego autem in innocéntia mea ingréssus sum: * rédime me, et miserére mei.
25:12 Pes meus stetit in dirécto: * in ecclésiis benedícam te, Dómine.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Óculi mei semper ad Dóminum.
Psaume 25 [6]
25:1 Jugez-moi, Seigneur, parce que j'ai marché dans mon innocence ; * et comme j'espère au Seigneur, je ne serai point affaibli.
25:2 Eprouvez-moi, Seigneur, et sondez-moi ; * passez au feu mes reins et mon cœur.
25:3 Car Votre miséricorde est devant mes yeux, * et je me suis complu dans Votre vérité.
25:4 Je ne me suis point assis dans l'assemblée de la vanité, * et je n'entrerai pas avec les artisans d'iniquité.
25:5 Je hais l'assemblée des méchants, * et je ne m'assoierai point avec les impies.
25:6 Je laverai mes mains parmi les innocents ; * et je me tiendrai autour de Votre autel, Seigneur,
25:7 Pour entendre la voix de Vos louanges, * et pour raconter toutes Vos merveilles.
25:8 Seigneur, j'ai aimé la beauté de Votre maison, * et le lieu où habite Votre gloire.
25:9 Ne perdez pas, ô Dieu, mon âme avec les impies, * ni ma vie avec les hommes de sang ;
25:10 Qui ont l'iniquité dans les mains, * et dont la droite est remplie de présents.
25:11 Pour moi j'ai marché dans mon innocence ; * délivrez-moi et ayez pitié de moi.
25:12 Mon pied s'est tenu dans le droit chemin ; * je Vous bénirai, Seigneur, dans les assemblées.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Mes yeux sont fixés sur le Seigneur.
V. Ipse liberávit me de láqueo venántium.
R. Et a verbo áspero.
V. C’est lui qui m’a délivré du lacet des chasseurs.
R. Et de l’affaire de ruine.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De libro Génesis
Gen 27:1-4
1 Sénuit autem Isaac, et calligavérunt óculi ejus, et vidére non póterat: vocavítque Esau fílium suum majórem, et dixit ei: Fili mi! Qui respóndit: Adsum.
2 Cui pater: Vides, inquit, quod senúerim et ignórem diem mórtis meæ.
3 Sume arma tua, pháretram, et arcum, et egrédere foras: cumque venátu áliquid apprehénderis,
4 Fac mihi inde pulméntum sicut velle me nosti, et affer ut cómedam: et benedícat tibi ánima mea ántequam móriar.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Tolle arma tua, pháretram et arcum, et affer de venatióne tua, ut cómedam:
* Et benedícat tibi ánima mea.
V. Cumque venátu áliquid attúleris, fac mihi inde pulméntum, ut cómedam.
R. Et benedícat tibi ánima mea.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Du livre de la Genèse
Gen 27:1-4
1 Isaac étant devenu vieux, ses yeux s'obscurcirent de telle sorte qu'il ne pouvait plus voir. Il appella donc Esaü son fils aîné, et lui dit : Mon fils. Me voici, dit Esaü.
2 Son père ajouta : Vous voyez que j'ai vieilli, et que j'ignore le jour de ma mort.
3 Prenez vos armes, votre carquois et votre arc, et sortez dehors ; et lorsque vous aurez pris quelque chose à la chasse,
4 Vous me l'apprêterez comme vous savez que je l'aime ; et vous me l'apporterez afin que j'en mange, et que je vous bénisse avant de mourir.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Prends tes armes, ton carquois et ton arc et apporte-moi de ton gibier à manger :
* Et que mon âme te bénisse.
V. Rapporte-moi du produit de ta chasse et fais-en pour moi un mets que je mangerai.
R. Et que mon âme te bénisse.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
De libro Génesis
Gen 27:5-12
5 Quod cum audísset Rebécca, et ille abiísset in agrum ut jussiónem patris impléret,
6 Dixit fílio suo Jacob: Audívi patrem tuum loquéntem cum Esau fratre tuo, et dicéntem ei:
7 Affer mihi de venatióne tua, et fac cibos ut cómedam, et benedícam tibi coram Dómino ántequam moriar.
8 Nunc ergo fili mi, acquiésce consíliis meis;
9 Et pergens ad gregem, affer mihi duos hædos óptimos, ut fáciam ex eis escas patri tuo, quibus libénter véscitur:
10 Quas cum intúleris, et coméderit, benedícat tibi priúsquam moriátur.
11 Cui ille respóndit: Nosti quod Esau frater meus homo pilósus sit, et ego lenis:
12 Si attractáverit me pater meus, et sénserit, tímeo ne putet sibi voluísse illúdere, et indúcam super me maledictiónem pro benedictióne.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Ecce odor fílii mei sicut odor agri pleni, cui benedíxit Dóminus: créscere te fáciat Deus meus sicut arénam maris:
* Et donet tibi de rore cæli benedictiónem.
V. Deus autem omnípotens benedícat tibi, atque multíplicet.
R. Et donet tibi de rore cæli benedictiónem.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Du livre de la Genèse
Gen 27:5-12
5 Rébecca entendit ces paroles ; et Esaü étant allé dans les champs pour faire ce que son père lui avait commandé,
6 Elle dit a Jacob son fils : J'ai entendu votre père qui parlait à votre frère Esaü, et qui lui disait :
7 Apportez-moi quelque chose de votre chasse, et préparez-moi de quoi manger, afin que je vous bénisse devant le Seigneur avant de mourir.
8 Suivez donc maintenant, mon fils, le conseil que je vais vous donner.
9 Allez-vous-en au troupeau, et apportez-moi deux des meilleurs chevreaux, afin que j'en prépare à votre père une sorte de mets que je sais qu'il aime ;
10 Et qu'après que vous le lui aurez présenté et qu'il en aura mangé, il vous bénisse avant de mourir.
11 Jacob lui répondit : Vous savez que mon frère Esaü a le corps velu, et que moi je n'ai pas de poil.
12 Si mon père vient donc à me toucher et qu'il s'en aperçoive, j'ai peur qu'il ne croie que je l'ai voulu tromper, et qu'ainsi je n'attire sur moi sa malédiction au lieu de sa bénédiction.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voici l’odeur de mon fils, pareille à l’odeur d’un champ fertile que le Seigneur a béni ; que mon Dieu te multiplie, comme le sable de la mer :
* Et qu’il te donne la bénédiction de la rosée du ciel.
V. Oui, que le Dieu tout-puissant te bénisse et te multiplie.
R. Et qu’il te donne la bénédiction de la rosée du ciel.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
Gen 27:13-20
13 Ad quem mater: In me sit, ait, ista maledíctio, fili mi: tantum audi vocem meam, et pergens, affer quæ dixi.
14 Abiit, et áttulit, dedítque matri. Parávit illa cibos, sicut velle nóverat patrem illíus.
15 Et véstibus Esau valde bonis, quas apud se habébat domi, índuit eum:
16 Pelliculásque hædórum circúmdedit mánibus, et colli nuda protéxit.
17 Dedítque pulméntum, et panes, quos cóxerat, trádidit.
18 Quibus illátis, dixit: Pater mi! At ille respóndit: Audio. Quis es tu, fili mi?
19 Dixítque Jacob: Ego sum primogénitus tuus Esau: feci sicut præcepísti mihi: surge, sede, et cómede de venatióne mea, ut benedícat mihi ánima tua.
20 Rursúmque Isaac ad fílium suum: Quómodo, inquit, tam cito inveníre potuísti, fili mi? Qui respóndit: Volúntas Dei fuit ut cito occúrreret mihi quod volébam.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Det tibi Deus de rore cæli et de pinguédine terræ abundántiam: sérviant tibi tribus et pópuli:
* Esto dóminus fratrum tuórum.
V. Et incurvéntur ante te fílii matris tuæ.
R. Esto dóminus fratrum tuórum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Gen 27:13-20
13 Sa mère lui répondit : Mon fils, je me charge moi-même de cette malédiction : faites seulement ce que je vous conseille, et allez me chercher ce que je vous dis.
14 Il y alla, il l'apporta, et il le donna à sa mère, qui en prépara à manger à son père comme elle savait qu'il l'aimait.
15 Elle fit prendre ensuite à Jacob de très beaux habits d'Esaü, qu'elle gardait elle-même à la maison.
16 Et elle lui mit autour des mains la peau des chevreaux, et lui en couvrit le cou partout où il était découvert.
17 Puis elle lui donna ce qu'elle avait préparé à manger, et les pains qu'elle avait cuits.
18 Jacob porta le tout devant Isaac, et lui dit : Mon père. Je vous entends, dit Isaac. Qui êtes-vous, mon fils ?
19 Jacob lui répondit : Je suis Esaü votre fils aîné. J'ai fait ce que vous m'avez commandé: levez-vous, mettez-vous sur votre séant, et mangez de ma chasse afin que vous me donniez votre bénédiction.
20 Isaac dit encore à son fils : Mais comment avez vous pu, mon fils, en trouver si tôt ? Il lui répondit : Dieu a voulu que ce que je désirais se présentât tout d'un coup à moi.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Que Dieu te donne l’abondance de la rosée du ciel et de la graisse de la terre ; que tribus et peuples te servent :
* Sois le seigneur de tes frères.
V. Et que devant toi se courbent les fils de ta mère.
R. Sois le seigneur de tes frères.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. In unitáte Sancti Spíritus, benedícat nos Pater et Fílius. Amen.

Lectio 4
Gen 27:21-29
21 Dixítque Isaac: Accéde huc ut tángam te, fili mi, et probem utrum tu sis fílius meus Esau, an non.
22 Accéssit ille ad patrem, et, palpáto eo, dixit Isaac: Vox quidem, vox Jacob est: sed manus, manus sunt Esau.
23 Et non cognóvit eum, quia pilósæ manus similitúdinem majóris exprésserant. Benedícens ergo illi,
24 Ait: Tu es fílius meus Esau? Respóndit: Ego sum.
25 At ille: Affer mihi, inquit, cibos de venatióne tua, fili mi, ut benedícat tibi ánima mea. Quos cum oblátos comedísset, óbtulit ei étiam vinum. Quo hausto,
26 Dixit ad eum: Accéde ad me, et da mihi ósculum, fili mi.
27 Accéssit, et osculátus est eum. Statímque ut sensit vestimentórum illíus flagrántiam, benedícens illi, ait: Ecce odor fílii mei sicut odor agri pleni, cui benedíxit Dóminus.
28 Det tibi Deus de rore cæli, et de pinguédine terræ abundántiam fruménti et vini.
29 Et sérviant tibi pópuli, et adórent te tribus: esto dóminus fratrum tuórum, et incurvéntur ante te fílii matris tuæ. Qui maledíxerit tibi, sit ille maledíctus: et qui benedíxerit tibi, benedictiónibus repleátur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Surge, pater, cómede de venatióne fílii tui. † Quómodo tam cito inveníre potuísti, fili mi?
* Volúntas Dei fuit, pater, ut cito mihi occúrreret quod volébam.
V. Ego sum Esau primogénitus tuus: † feci sicut pracépisti mihi.
R. Volúntas Dei fuit, pater, ut cito mihi occúrreret quod volébam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Volúntas Dei fuit, pater, ut cito mihi occúrreret quod volébam.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction.

Leçon 4
Gen 27:21-29
21 Isaac dit encore : Approchez-vous d'ici, mon fils, afin que je vous touche, et que je reconnaisse si vous êtes mon fils ou non.
22 Jacob s'approcha de son père ; et Isaac, l'ayant tâté, dit : Pour la voix, c'est la voix de Jacob; mais les mains sont les mains d'Esaü.
23 Et il ne le reconnut point, parce que ses mains, étant couvertes de poil, parurent toutes semblables à celle de son aîné. Isaac, le bénissant donc,
24 Lui dit : Etes-vous mon fils Esaü ? Je le suis, répondit Jacob.
25 Mon fils, ajouta Isaac, apportez-moi à manger de votre chasse, afin que je vous bénisse. Jacob lui en présenta ; et après qu'il en eut mangé, il lui présenta aussi du vin qu'il but.
26 Isaac lui dit ensuite : Approchez-vous de moi, mon fils, et venez me baiser.
27 Il s'approcha donc de lui, et le baisa. Et Isaac, aussitôt qu'il eut senti la bonne odeur qui sortait de ses habits, lui dit en le bénissant : L'odeur qui sort de mon fils est semblable à celle d'un champ plein de fleurs que le Seigneur a comblé de ses bénédictions.
28 Que Dieu vous donne une abondance de blé et de vin, de la rosée du ciel et de la graisse de la terre.
29 Que les peuples vous soient assujettis, et que les tribus vous adorent. Soyez le seigneur de vos frères, et que les enfants de votre mère se courbent devant vous. Que celui qui vous maudira, soit maudit lui-même ; et que celui qui vous bénira, soit comblé de bénédictions.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Arise, father, and eat of thy son’s venison; How couldst thou find it so quickly, my son?
* It was the will of God that what I sought came quickly in my way.
V. I am Esau thy firstborn: I have done as thou didst command me.
R. It was the will of God, father, that what I sought came my way.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. It was the will of God, father, that what I sought came my way.
Nocturn II.

Ant. Dóminus * defénsor vitæ meæ.
Psalmus 26 [7]
26:1 Dóminus illuminátio mea, et salus mea, * quem timébo?
26:1 Dóminus protéctor vitæ meæ, * a quo trepidábo?
26:2 Dum apprópiant super me nocéntes, * ut edant carnes meas:
26:2 Qui tríbulant me inimíci mei, * ipsi infirmáti sunt, et cecidérunt.
26:3 Si consístant advérsum me castra, * non timébit cor meum.
26:3 Si exsúrgat advérsum me prǽlium, * in hoc ego sperábo.
26:4 Unam pétii a Dómino, hanc requíram, * ut inhábitem in domo Dómini ómnibus diébus vitæ meæ:
26:4 Ut vídeam voluptátem Dómini, * et vísitem templum ejus.
26:5 Quóniam abscóndit me in tabernáculo suo: * in die malórum protéxit me in abscóndito tabernáculi sui.
26:6 In petra exaltávit me: * et nunc exaltávit caput meum super inimícos meos.
26:6 Circuívi, et immolávi in tabernáculo ejus hóstiam vociferatiónis: * cantábo, et psalmum dicam Dómino.
26:7 Exáudi, Dómine, vocem meam, qua clamávi ad te: * miserére mei, et exáudi me.
26:8 Tibi dixit cor meum, exquisívit te fácies mea: * fáciem tuam, Dómine, requíram.
26:9 Ne avértas fáciem tuam a me: * ne declínes in ira a servo tuo.
26:9 Adjútor meus esto: * ne derelínquas me, neque despícias me, Deus, salutáris meus.
26:10 Quóniam pater meus, et mater mea dereliquérunt me: * Dóminus autem assúmpsit me.
26:11 Legem pone mihi, Dómine, in via tua: * et dírige me in sémitam rectam propter inimícos meos.
26:12 Ne tradíderis me in ánimas tribulántium me: * quóniam insurrexérunt in me testes iníqui, et mentíta est iníquitas sibi.
26:13 Credo vidére bona Dómini * in terra vivéntium.
26:14 Exspécta Dóminum, viríliter age: * et confortétur cor tuum, et sústine Dóminum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Nocturn II.

Ant. Le Seigneur est le défenseur de ma vie.
Psaume 26 [7]
26:1 Le Seigneur est ma lumière et mon salut ; * qui craindrai-je ?
26:1 Le Seigneur est le défenseur de ma vie ; * devant qui tremblerai-je ?
26:2 Lorsque les méchants s'approchent de moi * pour dévorer ma chair,
26:2 Ces ennemis qui me persécutent * ont été eux-mêmes affaiblis et sont tombés.
26:3 Qu'une armée campe contre moi, * mon cœur ne craindra pas.
26:3 Que le combat s'engage contre moi, * c'est alors même que j'espérerai.
26:4 Il est une chose que j'ai demandée au Seigneur, et je la rechercherai uniquement ; * c'est d'habiter dans la maison du Seigneur tous les jours de ma vie,
26:4 Pour contempler les délices du Seigneur * et visiter Son temple.
26:5 Car Il m'a caché dans Son tabernacle ; * au jour de l'affliction Il m'a protégé dans le secret de Son tabernacle.
26:6 Il m'a élevé sur la pierre, * et maintenant Il a élevé ma tête au-dessus de mes ennemis.
26:6 J'ai entouré l'autel et j'ai immolé dans Son tabernacle une victime avec des cris de joie ; * je chanterai et je dirai une hymne au Seigneur.
26:7 Exaucez, Seigneur, ma voix, qui a crié vers Vous ; * ayez pitié de moi, et exaucez-moi.
26:8 Mon cœur Vous a dit : Mes yeux Vous ont cherché ; * Votre visage, Seigneur, je le chercherai.
26:9 Ne détournez pas de moi Votre face ; * ne Vous retirez pas de Votre serviteur, dans Votre colère.
26:9 Soyez mon aide ; * ne m'abandonnez pas, et ne me méprisez pas, ô Dieu mon Sauveur.
26:10 Car mon père et ma mère m'ont abandonné ; * mais le Seigneur m'a recueilli.
26:11 Seigneur, enseignez-moi Votre voie, * et conduisez-moi dans le droit sentier à cause de mes ennemis.
26:12 Ne me livrez pas à la merci de ceux qui me persécutent ; * des témoins iniques se sont élevés contre moi, et l'iniquité a menti contre elle-même.
26:13 Je crois que je verrai les biens du Seigneur * dans la terre des vivants.
26:14 Attends le Seigneur, agis avec courage ; * que ton cœur soit ferme, et espère au Seigneur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Psalmus 27 [8]
27:1 Ad te, Dómine, clamábo, Deus meus, ne síleas a me: * nequándo táceas a me, et assimilábor descendéntibus in lacum.
27:2 Exáudi, Dómine, vocem deprecatiónis meæ dum oro ad te: * dum extóllo manus meas ad templum sanctum tuum.
27:3 Ne simul trahas me cum peccatóribus: * et cum operántibus iniquitátem ne perdas me.
27:3 Qui loquúntur pacem cum próximo suo, * mala autem in córdibus eórum.
27:4 Da illis secúndum ópera eórum, * et secúndum nequítiam adinventiónum ipsórum.
27:4 Secúndum ópera mánuum eórum tríbue illis: * redde retributiónem eórum ipsis.
27:5 Quóniam non intellexérunt ópera Dómini, et in ópera mánuum ejus * déstrues illos, et non ædificábis eos.
27:6 Benedíctus Dóminus: * quóniam exaudívit vocem deprecatiónis meæ.
27:7 Dóminus adjútor meus, et protéctor meus: * in ipso sperávit cor meum, et adjútus sum.
27:7 Et reflóruit caro mea: * et ex voluntáte mea confitébor ei.
27:8 Dóminus fortitúdo plebis suæ: * et protéctor salvatiónum Christi sui est.
27:9 Salvum fac pópulum tuum, Dómine, et bénedic hereditáti tuæ: * et rege eos, et extólle illos usque in ætérnum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Dóminus defénsor vitæ meæ.
Psaume 27 [8]
27:1 Je crierai vers Vous, Seigneur ; mon Dieu, ne gardez pas le silence à mon égard, * de peur que, si Vous ne me répondez pas, je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.
27:2 Exaucez, Seigneur, la voix de ma supplication, quand je Vous prie, * quand je lève mes mains vers Votre saint temple.
27:3 Ne m'entraînez pas avec les pécheurs ; * et ne me perdez pas avec ceux qui commettent l'iniquité;
27:3 Qui parlent de paix avec leur prochain, * et qui ont la méchanceté dans leurs cœurs.
27:4 Rendez-leur selon leurs œuvres, * et selon la malignité de leurs desseins.
27:4 Traitez-les selon les œuvres de leurs mains ; * donnez-leur le salaire qu'ils méritent.
27:5 Car ils n'ont pas compris les œuvres du Seigneur et les œuvres de Ses mains ; * Vous les détruirez, et ne les rétablirez pas.
27:6 Béni soit le Seigneur, * car Il a exaucé la voix de ma supplication.
27:7 Le Seigneur est mon aide et mon protecteur ; * mon cœur a espéré en Lui, et j'ai été secouru.
27:7 Et ma chair a refleuri ; * aussi Le louerai-je de tout mon cœur.
27:8 Le Seigneur est la force de Son peuple, * et le protecteur qui ménage les délivrances à Son oint.
27:9 Sauvez Votre peuple, Seigneur, et bénissez Votre héritage ; * conduisez-les, et exaltez-les à jamais.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Seigneur est le défenseur de ma vie.
Ant. Adoráte * Dóminum in aula sancta ejus.
Psalmus 28 [9]
28:1 Afférte Dómino, fílii Dei: * afférte Dómino fílios aríetum.
28:2 Afférte Dómino glóriam et honórem, afférte Dómino glóriam nómini ejus: * adoráte Dóminum in átrio sancto ejus.
28:3 Vox Dómini super aquas, Deus majestátis intónuit: * Dóminus super aquas multas.
28:4 Vox Dómini in virtúte: * vox Dómini in magnificéntia.
28:5 Vox Dómini confringéntis cedros: * et confrínget Dóminus cedros Líbani:
28:6 Et commínuet eas tamquam vítulum Líbani: * et diléctus quemádmodum fílius unicórnium.
28:7 Vox Dómini intercidéntis flammam ignis: * vox Dómini concutiéntis desértum: et commovébit Dóminus desértum Cades.
28:9 Vox Dómini præparántis cervos, et revelábit condénsa: * et in templo ejus omnes dicent glóriam.
28:10 Dóminus dilúvium inhabitáre facit: * et sedébit Dóminus Rex in ætérnum.
28:11 Dóminus virtútem pópulo suo dabit: * Dóminus benedícet pópulo suo in pace.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Adorez * le Seigneur au milieu de son sanctuaire.
Psaume 28 [9]
28:1 Offrez au Seigneur, enfants de Dieu, * offrez au Seigneur les petits des béliers.
28:2 Offrez au Seigneur la gloire et l'honneur ; offrez au Seigneur la gloire due à Son Nom; * adorez le Seigneur dans Son saint parvis.
28:3 La voix du Seigneur est au-dessus des eaux ; le Dieu de majesté a tonné; * le Seigneur est au-dessus des grandes eaux.
28:4 La voix du Seigneur est puissante ; * la voix du Seigneur est majestueuse.
28:5 La voix du Seigneur brise les cèdres, * et le Seigneur brisera les cèdres du Liban.
28:6 Il les mettra en pièces comme un jeune taureau du Liban, * et le bien-aimé est comme le petit des licornes.
28:7 La voix du Seigneur fait jaillir des flammes de feu. * La voix du Seigneur ébranle le désert, et le Seigneur fera tressaillir le désert de Cadès.
28:9 La voix du Seigneur prépare les cerfs, et découvre les lieux sombres ; * et dans Son temple, tous publieront Sa gloire.
28:10 Le Seigneur fait persister le déluge, * et le Seigneur siège en Roi à jamais.
28:11 Le Seigneur donnera la force à Son peuple ; * le Seigneur bénira Son peuple dans la paix.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Psalmus 29 [10]
29:2 Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me: * nec delectásti inimícos meos super me.
29:3 Dómine, Deus meus, clamávi ad te, * et sanásti me.
29:4 Dómine, eduxísti ab inférno ánimam meam: * salvásti me a descendéntibus in lacum.
29:5 Psállite Dómino, sancti ejus: * et confitémini memóriæ sanctitátis ejus.
29:6 Quóniam ira in indignatióne ejus: * et vita in voluntáte ejus.
29:6 Ad vésperum demorábitur fletus: * et ad matutínum lætítia.
29:7 Ego autem dixi in abundántia mea: * Non movébor in ætérnum.
29:8 Dómine, in voluntáte tua, * præstitísti decóri meo virtútem.
29:8 Avertísti fáciem tuam a me, * et factus sum conturbátus.
29:9 Ad te, Dómine, clamábo: * et ad Deum meum deprecábor.
29:10 Quæ utílitas in sánguine meo, * dum descéndo in corruptiónem?
29:10 Numquid confitébitur tibi pulvis, * aut annuntiábit veritátem tuam?
29:11 Audívit Dóminus, et misértus est mei: * Dóminus factus est adjútor meus.
29:12 Convertísti planctum meum in gáudium mihi: * conscidísti saccum meum, et circumdedísti me lætítia:
29:13 Ut cantet tibi glória mea, et non compúngar: * Dómine, Deus meus, in ætérnum confitébor tibi.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Adoráte Dóminum in aula sancta ejus.
Psaume 29 [10]
29:2 Je Vous exalterai, Seigneur, parce que Vous m'avez relevé, * et que Vous n'avez pas réjoui mes ennemis à mon sujet.
29:3 Seigneur mon Dieu, j'ai crié vers Vous, * et Vous m'avez guéri.
29:4 Seigneur, Vous avez retiré mon âme du séjour des morts ; * Vous m'avez sauvé du milieu de ceux qui descendent dans la fosse.
29:5 Chantez au Seigneur, Vous qui êtes Ses saints, * et célébrez Sa sainte mémoire.
29:6 Car le châtiment provient de Son indignation, * et la vie de Sa bienveillance.
29:6 Les pleurs se répandent le soir, * et le matin viendra la joie.
29:7 Pour moi j'ai dit dans ma prospérité : * Je ne serai jamais ébranlé.
29:8 Seigneur, c'est par Votre volonté * que Vous m'avez affermi dans ma gloire.
29:8 Vous avez détourné de moi Votre visage, * et j'ai été tout troublé.
29:9 Je crierai vers Vous, Seigneur, * et j'implorerai mon Dieu.
29:10 Quelle utilité retirerez-Vous de ma mort, * lorsque je descendrai dans la pourriture ?
29:10 Est-ce que la poussière chantera Vos louanges ? * ou publiera-t-elle Votre vérité ?
29:11 Le Seigneur a entendu, et Il a eu pitié de moi ; * le Seigneur S'est fait mon protecteur.
29:12 Vous avez changé mes lamentations en allégresse ; * Vous avez déchiré mon sac, et Vous m'avez environné de joie,
29:13 Afin que mon âme Vous chante, et que je ne ressente plus la douleur. * Seigneur mon Dieu, je Vous louerai éternellement.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Adorez le Seigneur au milieu de son sanctuaire.
Ant. In tua justítia * líbera me, Dómine.
Psalmus 30 [11]
30:2 In te, Dómine, sperávi non confúndar in ætérnum: * in justítia tua líbera me.
30:3 Inclína ad me aurem tuam, * accélera ut éruas me.
30:3 Esto mihi in Deum protectórem, et in domum refúgii: * ut salvum me fácias.
30:4 Quóniam fortitúdo mea, et refúgium meum es tu: * et propter nomen tuum dedúces me, et enútries me.
30:5 Edúces me de láqueo hoc, quem abscondérunt mihi: * quóniam tu es protéctor meus.
30:6 In manus tuas comméndo spíritum meum: * redemísti me, Dómine, Deus veritátis.
30:7 Odísti observántes vanitátes, * supervácue.
30:7 Ego autem in Dómino sperávi: * exsultábo, et lætábor in misericórdia tua.
30:8 Quóniam respexísti humilitátem meam, * salvásti de necessitátibus ánimam meam.
30:9 Nec conclusísti me in mánibus inimíci: * statuísti in loco spatióso pedes meos.
30:10 Miserére mei, Dómine, quóniam tríbulor: * conturbátus est in ira óculus meus, ánima mea, et venter meus:
30:11 Quóniam defécit in dolóre vita mea: * et anni mei in gemítibus.
30:11 Infirmáta est in paupertáte virtus mea: * et ossa mea conturbáta sunt.
30:12 Super omnes inimícos meos factus sum oppróbrium et vicínis meis valde: * et timor notis meis.
30:12 Qui vidébant me, foras fugérunt a me: * oblivióni datus sum, tamquam mórtuus a corde.
30:13 Factus sum tamquam vas pérditum: * quóniam audívi vituperatiónem multórum commorántium in circúitu.
30:14 In eo dum convenírent simul advérsum me, * accípere ánimam meam consiliáti sunt.
30:15 Ego autem in te sperávi, Dómine: * dixi: Deus meus es tu: in mánibus tuis sortes meæ.
30:16 Éripe me de manu inimicórum meórum, * et a persequéntibus me.
30:17 Illústra fáciem tuam super servum tuum, salvum me fac in misericórdia tua: * Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te.
30:18 Erubéscant ímpii, et deducántur in inférnum: * muta fiant lábia dolósa.
30:19 Quæ loquúntur advérsus justum iniquitátem: * in supérbia, et in abusióne.
30:20 Quam magna multitúdo dulcédinis tuæ, Dómine, * quam abscondísti timéntibus te.
30:20 Perfecísti eis, qui sperant in te, * in conspéctu filiórum hóminum.
30:21 Abscóndes eos in abscóndito faciéi tuæ * a conturbatióne hóminum.
30:21 Próteges eos in tabernáculo tuo * a contradictióne linguárum.
30:22 Benedíctus Dóminus: * quóniam mirificávit misericórdiam suam mihi in civitáte muníta.
30:23 Ego autem dixi in excéssu mentis meæ: * Projéctus sum a fácie oculórum tuórum.
30:23 Ídeo exaudísti vocem oratiónis meæ, * dum clamárem ad te.
30:24 Dilígite Dóminum omnes sancti ejus: * quóniam veritátem requíret Dóminus, et retríbuet abundánter faciéntibus supérbiam.
30:25 Viríliter ágite, et confortétur cor vestrum, * omnes, qui sperátis in Dómino.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Dans Votre justice * délivrez-moi, Seigneur.
Psaume 30 [11]
30:2 J'ai espéré en Vous, Seigneur ; que je ne sois jamais confondu; * dans Votre justice délivrez-moi.
30:3 Inclinez vers moi Votre oreille ; * hâtez-Vous de me délivrer.
30:3 Soyez-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge, * afin que Vous me sauviez.
30:4 Car Vous êtes ma force et mon refuge, * et à cause de Votre Nom, Vous me conduirez et me nourrirez.
30:5 Vous me tirerez de ce piège qu'ils ont caché contre moi, * car Vous êtes mon protecteur.
30:6 Je remets mon âme entre Vos mains ; * Vous m'avez racheté, Seigneur, Dieu de vérité.
30:7 Vous haïssez ceux qui s'attachent sans aucun fruit * à des choses vaines.
30:7 Pour moi, j'ai mis mon espérance dans le Seigneur. * Je tressaillirai de joie et d'allégresse dans Votre miséricorde.
30:8 Car Vous avez regardé mon état humilié ; * Vous avez sauvé mon âme des angoisses.
30:9 Et Vous ne m'avez pas livré aux mains de l'ennemi ; * Vous avez mis mes pieds au large.
30:10 Ayez pitié de moi, Seigneur, car je suis très affligé ; * mon œil, mon âme et mes entrailles sont troublés par la colère.
30:11 Car ma vie se consume dans la douleur, * et mes années dans les gémissements.
30:11 Ma force s'est affaiblie par la pauvreté, * et mes os sont ébranlés.
30:12 Plus que tous mes ennemis, je suis devenu un objet d'opprobre, surtout à mes voisins, * et l'effroi de ceux qui me connaissent.
30:12 Ceux qui me voyaient dehors fuyaient loin de moi. * J'ai été oublié des cœurs, comme un mort.
30:13 J'ai été comme un vase brisé ; * car j'ai entendu les propos injurieux de ceux qui demeurent alentour.
30:14 Quand ils se réunissaient ensemble contre moi, * ils ont tenu conseil pour m'ôter la vie.
30:15 Mais j'ai espéré en Vous, Seigneur. * J'ai dit : Vous êtes mon Dieu ;
30:16 Mes destinées sont entre Vos mains. Arrachez-moi de la main de mes ennemis * et de mes persécuteurs.
30:17 Faites luire Votre visage sur Votre serviteur ; sauvez-moi par Votre miséricorde. * Seigneur, que je ne sois pas confondu, car je Vous ai invoqué.
30:18 Que les impies rougissent, et qu'ils soient conduits dans l'enfer ; * que les lèvres trompeuses deviennent muettes,
30:19 Elles qui profèrent l'iniquité contre le juste, * avec orgueil et insolence.
30:20 Qu'elle est grande, Seigneur, * l'abondance de Votre douceur, que Vous avez mise en réserve pour ceux qui Vous craignent !
30:20 Vous l'exercez envers ceux qui espèrent en Vous, * à la vue des enfants des hommes.
30:21 Vous les cacherez dans le secret de Votre face, * à l'abri du tumulte des hommes.
30:21 Vous les protégerez dans Votre tabernacle * contre les langues qui les attaquent.
30:22 Béni soit le Seigneur, * car Il a signalé envers moi Sa miséricorde dans une ville fortifiée.
30:23 Pour moi j'ai dit dans le transport de mon esprit : * J'ai été rejeté de devant Vos yeux.
30:23 C'est pour cela que Vous avez exaucé la voix de ma prière, * lorsque je criais vers Vous.
30:24 Aimez le Seigneur, vous tous Ses saints ; * car le Seigneur recherchera la vérité, et Il châtiera largement ceux qui se livrent à l'orgueil.
30:25 Agissez avec courage, et que votre cœur s'affermisse, * vous tous qui espérez au Seigneur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Psalmus 31 [12]
31:1 Beáti quorum remíssæ sunt iniquitátes: * et quorum tecta sunt peccáta.
31:2 Beátus vir, cui non imputávit Dóminus peccátum, * nec est in spíritu ejus dolus.
31:3 Quóniam tácui, inveteravérunt ossa mea, * dum clamárem tota die.
31:4 Quóniam die ac nocte graváta est super me manus tua: * convérsus sum in ærúmna mea, dum confígitur spina.
31:5 Delíctum meum cógnitum tibi feci: * et injustítiam meam non abscóndi.
31:5 Dixi: Confitébor advérsum me injustítiam meam Dómino: * et tu remisísti impietátem peccáti mei.
31:6 Pro hac orábit ad te omnis sanctus, * in témpore opportúno.
31:6 Verúmtamen in dilúvio aquárum multárum, * ad eum non approximábunt.
31:7 Tu es refúgium meum a tribulatióne, quæ circúmdedit me: * exsultátio mea, érue me a circumdántibus me.
31:8 Intelléctum tibi dabo, et ínstruam te in via hac, qua gradiéris: * firmábo super te óculos meos.
31:9 Nolíte fíeri sicut equus et mulus, * quibus non est intelléctus.
31:9 In camo et freno maxíllas eórum constrínge, * qui non appróximant ad te.
31:10 Multa flagélla peccatóris, * sperántem autem in Dómino misericórdia circúmdabit.
31:11 Lætámini in Dómino et exsultáte, justi, * et gloriámini, omnes recti corde.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In tua justítia líbera me, Dómine.
Psaume 31 [12]
31:1 Heureux ceux dont les iniquités ont été remises, * et dont les péchés sont couverts.
31:2 Heureux l'homme à qui le Seigneur n'a pas imputé de péché, * et dont l'esprit est exempt de fraude.
31:3 Parce que je me suis tu, mes os ont vieilli, * tandis que je criais tout le jour.
31:4 Car jour et nuit Votre main s'est appesantie sur moi ; * je me suis retourné dans ma douleur, pendant que l'épine s'enfonçait.
31:5 Je Vous ai fait connaître mon péché, * et je n'ai pas caché mon injustice.
31:5 J'ai dit : Je confesserai au Seigneur contre moi-même mon injustice ; * et Vous m'avez remis l'impiété de mon péché.
31:6 C'est pour cela que tout homme saint * Vous priera au temps favorable.
31:6 Et quand les grandes eaux fondront comme un déluge, * elles n'approcheront pas de lui.
31:7 Vous êtes mon refuge dans la tribulation qui m'a entouré ; * Vous qui êtes ma joie, délivrez-moi de ceux qui m'environnent.
31:8 Je vous donnerai l'intelligence, et Je vous enseignerai la voie par où vous devez marcher ; * J'arrêterai Mes yeux sur vous.
31:9 Ne soyez pas comme le cheval et le mulet, * qui n'ont pas d'intelligence.
31:9 Resserrez leur bouche avec le mors et le frein, * quand ils ne veulent point s'approcher de Vous.
31:10 Le pécheur sera exposé à des peines nombreuses ; * mais celui qui espère au Seigneur sera environné de miséricorde.
31:11 Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur, * et soyez dans l'allégresse ; et glorifiez-vous en Lui, vous tous qui avez le cœur droit.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Dans Votre justice délivrez-moi, Seigneur.
V. Scápulis suis obumbrábit tibi.
R. Et sub pennis ejus sperábis.
V. Sous ses épaules, il t’abritera.
R. Et sous ses ailes, tu auras confiance.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 5
Ex libro sancti Augustíni Epíscopi contra mendacium
Cap. 10, tom. 4; post init.
Jacob quod matre fecit auctore, ut patrem fállere viderétur, si diligenter et fideliter attendátur, non est mendácium, sed mystérium. Quæ si mendacia dixérimus, omnes étiam parabolæ ac figuræ significandárum quarumcúmque rerum, quæ non ad proprietátem accipiéndæ sunt, sed in eis aliud ex alio est intelligéndum, dicéntur esse mendacia: quod absit omníno.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Dum exíret Jacob de terra sua, vidit glóriam Dei, et ait: Quam terríbilis est locus iste!
* Non est hic áliud, nisi domus Dei, et porta cæli.
V. Vere Deus est in loco isto, et ego nesciébam.
R. Non est hic áliud, nisi domus Dei, et porta cæli.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Du livre de saint Augustin Évêque contre le mensonge.
Cap. 10, tom. 4 ; post init.
Ce que que fit Jacob sur le conseil de sa mère, de manière, semble-t-il, à tromper son père, considérons-le de près et avec foi. Ce n’est pas un mensonge, mais un mystère. Si nous appelons cela mensonge, toutes les paraboles et les figures qui ont une signification symbolique et ne peuvent se prendre à la lettre, mais font entendre une chose par une autre, devront être appelées mensonges : ce qui est tout à fait inadmissible. Car qui penserait ainsi devrait encore étendre cette injuste condamnation à toutes les expressions figurées qui sont si nombreuses. Ainsi celle-là même qu’on appelle métaphore et qui consiste à transposer un mot de son sens propre à un sens qui ne l’est pas, pourrait, à ce compte, s’appeler un mensonge.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Tandis que Jacob sortait de son pays, il vit la gloire de Dieu et dit : Que ce lieu est terrible !
* Ce lieu n’est autre que la maison de Dieu et la porte du ciel.
V. Vraiment Dieu est en ce lieu, et moi ie l’ignorais.
R. Ce lieu n’est autre que la maison de Dieu et la porte du ciel.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 6
Nam qui hoc putat, trópicis étiam tam multis locutiónibus ómnibus potest hanc importare calumniam; ita ut et hæc ipsa, quæ appellátur metáphora, hoc est, de re própria ad rem non propriam verbi alicujus usurpáta translátio, possit ista ratióne mendácium nuncupári. Quæ significántur enim, útique ipsa dicúntur: putántur autem mendacia, quóniam non ea quæ vere significántur, dicta intelligúntur; sed ea, quæ falsa sunt, dicta esse credúntur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Si Dóminus Deus meus fúerit mecum in via ista, per quam ego ámbulo, et custodíerit me, et déderit mihi panem ad edéndum, et vestiméntum quo opériar, et revocáverit me cum salúte:
* Erit mihi Dóminus in refúgium, et lapis iste in signum.
V. Surgens ergo mane Jacob, tulit lápidem quem supposúerat cápiti suo, et eréxit in títulum, fundénsque óleum désuper, dixit.
R. Erit mihi Dóminus in refúgium, et lapis iste in signum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Du livre de saint Augustin Évêque contre le mensonge.
Cap. 10, tom. 4 ; post init.
Ce que que fit Jacob sur le conseil de sa mère, de manière, semble-t-il, à tromper son père, considérons-le de près et avec foi. Ce n’est pas un mensonge, mais un mystère. Si nous appelons cela mensonge, toutes les paraboles et les figures qui ont une signification symbolique et ne peuvent se prendre à la lettre, mais font entendre une chose par une autre, devront être appelées mensonges : ce qui est tout à fait inadmissible. Car qui penserait ainsi devrait encore étendre cette injuste condamnation à toutes les expressions figurées qui sont si nombreuses. Ainsi celle-là même qu’on appelle métaphore et qui consiste à transposer un mot de son sens propre à un sens qui ne l’est pas, pourrait, à ce compte, s’appeler un mensonge. Ce qui est signifié, voilà ce qui précisément est affirmé, et si l’on pense qu’il y a ici des mensonges, c'est qu’on ne comprend pas dans les paroles ce qu’elles signifient en vérité et qu’on croit que ce sont des faussetés. Pour que cela devienne plus clair par des exemples, examinez précisément ce qu’a fait Jacob. Sans doute, il s’est couvert les membres de peaux de chevreaux. Si nous en cherchons la cause immédiate, nous penserons qu’il a menti, puisqu’il a fait cela afin d’être pris pour celui qu’il n’était pas. Mais si l’on rapporte ce fait à ce que sa réalisation devait signifier, les peaux de bouc signifiaient les péchés et celui qui s’en est couvert signifiait celui qui a porté non pas ses propres péchés, mais ceux des autres.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Si le Seigneur mon Dieu est avec moi dans le voyage que j ’entreprends, s’il me garde et me donne du pain à manger, des habits pour me vêtir et s’il me ramène sain et sauf :
* Il me sera, le Seigneur, un refuge, et cette pierre, un signe.
V. Le matin donc, Jacob se leva, prit la pierre qu’il avait posée sous sa tête, l’érigea en stèle de souvenir. et répandant de l’huile par dessus, il dit.
R. Il me sera, le Seigneur, un refuge, et cette pierre, un signe.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 7
Hoc ut exemplis fiat planius, idípsum quod Jacob fecit, attende. Hædínis certe pellibus membra contéxit. Si causam próximam requirámus, mentitum putábimus: hoc enim fecit, ut putarétur esse qui non erat. Si autem hoc factum ad illud, propter quod significándum revéra factum est, referátur: per hædinas pelles, peccáta; per eum vero, qui eis se opéruit, ille significátus est, qui non sua, sed aliena peccáta portávit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Erit mihi Dóminus in Deum, et lapis iste quem eréxi in títulum, vocábitur domus Dei: et de univérsis quæ déderis mihi,
* Décimas et hóstias pacíficas ófferam tibi.
V. Si revérsus fúero próspere ad domum patris mei.
R. Décimas et hóstias pacíficas ófferam tibi.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Ce qui est signifié, voilà ce qui précisément est affirmé, et si l’on pense qu’il y a ici des mensonges, c'est qu’on ne comprend pas dans les paroles ce qu’elles signifient en vérité et qu’on croit que ce sont des faussetés. Pour que cela devienne plus clair par des exemples, examinez précisément ce qu’a fait Jacob. Sans doute, il s’est couvert les membres de peaux de chevreaux. Si nous en cherchons la cause immédiate, nous penserons qu’il a menti, puisqu’il a fait cela afin d’être pris pour celui qu’il n’était pas. Mais si l’on rapporte ce fait à ce que sa réalisation devait signifier, les peaux de bouc signifiaient les péchés et celui qui s’en est couvert signifiait celui qui a porté non pas ses propres péchés, mais ceux des autres.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur sera mon Dieu, et cette pierre que j’ai érigée en stèle de souvenir, s’appellera maison de Dieu et, de tout ce que vous m’aurez donné,
* Je vous offrirai des dîmes et des sacrifices pacifiques.
V. Si je fais un retour heureux à la maison de mon père.
R. Je vous offrirai des dîmes et des sacrifices pacifiques.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. A cunctis vítiis et peccátis absólvat nos virtus sanctæ Trinitátis. Amen.

Lectio 8
Verax ergo significátio nullo modo mendácium recte dici potest: ut autem in facto, ita et in verbo. Nam cum ei pater dixísset: Quis es tu, fili? ille respóndit: Ego sum Esau primogénitus tuus. Hoc si referátur ad duos illos géminos, mendácium vidébitur: si autem ad illud, propter quod significándum ista gesta díctaque conscripta sunt; ille est hic intelligendus in corpore suo, quod est ejus Ecclésia, qui de hac re loquens, ait: Cum vidéritis Abraham, et Isaac et Jacob et omnes Prophétas in regno Dei, vos autem expelli foras. Et, Venient ab Oriénte et Occidénte, et Aquilóne et Austro, et accúmbent in regno Dei. Et, Ecce sunt novíssimi qui erant primi: et sunt primi, qui erant novíssimi. Sic enim quodámmodo minor majóris primátum frater ábstulit, atque in se tránstulit fratris.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Dum dormíret Jacob, vidit scalam pósitam super terram † et cacúmen eius tangens cælum, et Angelos ascendéntes et descendéntes;
* Et evígilans a somno, dixit: † Vere domus Dei hæc est.
V. Tollens Jacob lápidem suppósuit cápiti suo, † cumque obdormísset, vidit in somnis scalam eréctam.
R. Et evígilans a somno, dixit: † Vere domus Dei hæc est.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et evígilans a somno, dixit: † Vere domus Dei hæc est.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction.

Leçon 8
Cette signification véritable ne peut en aucune façon être correctement qualifiée de mensonge, puisqu’elle est vraie en fait et encore quant aux paroles1. Car, lorsque le père demanda : « Qui es-tu, mon fils ? » Celui-ci répondit : « Je suis Esaü ton premier- né. » Rapportez cela aux deux jumeaux, cela paraîtra un mensonge ; rapportez-le à ce que le récit de ces actes et paroles devait signifier, il faudra reconnaître ici, dans son corps qui est son Église, celui qui, parlant de toute cette histoire, dit : Oui, vous verrez Abraham et Isaac et Jacob et toits les prophètes, dans le royaume de Dieu; mais vous3 vous vous verrez chassés dehors. Et : Il en viendra de V Orient et de VOccident et du Nord et du Midi> et ils prendront place au royaume de Dieu. Et : Voici que les premiers sont les derniers et les derniers sont les premiers. C’est ainsi que le frère cadet a en quelque sorte enlevé la primogéniture à l’aîné et se l’est transférée.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. When Jacob was sleeping he saw a ladder standing upon the earth, and the top thereof touching heaven: the angels also of God ascending and descending by it;
* And when Jacob awaked out of sleep, he said: Truly this is the house of God.
V. Jacob took the stone which he had laid under his head and slept on, and saw in his sleep the ladder rising from it.
R. And when Jacob awaked out of sleep, he said: Truly this is the house of God.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. And when Jacob awaked out of sleep, he said: Truly this is the house of God.
Nocturn III.

Ant. Faciámus hic tria tabernácula: † tibi unum, Móysi unum, et Elíæ unum.
Canticum Jeremiæ [13]
(Canticum Jeremiæ * Jer 14:17-21)
14:17 Dedúcant óculi mei lácrymam per noctem et diem, * et non táceant,
14:17 Quóniam contritióne magna contríta est virgo fília pópuli mei, * plaga péssima veheménter.
14:18 Si egréssus fúero ad agros, ecce occísi gládio: * et si introíero in civitátem, ecce attenuáti fame.
14:18 Prophéta quoque et sacérdos abiérunt in terram * quam ignorábant.
14:19 Numquid proíciens abiecísti Judam? * aut Sion abomináta est ánima tua?
14:19 Quare ergo percussísti nos, * ita ut nulla sit sánitas?
14:19 Exspectávimus pacem, et non est bonum: * et tempus curatiónis, et ecce turbátio.
14:20 Cognóvimus Dómine impietátes nostras, * iniquitátes patrum nostrórum, quia peccávimus tibi.
14:21 Ne des nos in oppróbrium, propter nomen tuum, * neque fácias nobis contuméliam sólii glóriæ tuæ:
14:21 Recordáre, * ne írritum fácias fœdus tuum nobíscum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Nocturn III.

Ant. Let us make here three tabernacles, one for thee, and one for Moses, and one for Elias.
Canticle of Jeremias [13]
(Canticle of Jeremias * Jer 14:17-21)
14:17 Let my eyes shed down tears night and day, * and let them not cease,
14:17 Because the virgin daughter of my people is afflicted with a great affliction, * with an exceeding grievous evil.
14:18 If I go forth into the fields, behold the slain with the sword: * and if I enter into the city, behold them that are consumed with famine.
14:18 The prophet also and the priest are gone into a land * which they knew not.
14:19 Hast thou utterly cast away Juda, * or hath thy soul abhorred Sion?
14:19 Why then hast thou struck us, * so that there is no healing for us?
14:19 We have looked for peace, and there is no good: * and for the time of healing, and behold trouble.
14:20 We acknowledge, O Lord, our wickedness, * the iniquities of our fathers, because we have sinned against thee.
14:21 Give us not to be a reproach, for thy name's sake, * and do not disgrace in us the throne of thy glory:
14:21 Remember, * break not thy covenant with us.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Canticum Jeremiæ [14]
(Canticum Jeremiæ * Lam 5:1-7,15-17,19-21)
5:1 Recordáre Dómine quid accíderit nobis: * intuére et réspice oppróbrium nostrum.
5:2 Heréditas nostra versa est ad aliénos, * domus nostræ ad extráneos.
5:3 Pupílli facti sumus absque patre, * matres nostræ quasi víduæ.
5:4 Aquam nostram pecúnia bíbimus: * ligna nostra prétio comparávimus.
5:5 Cervícibus nostris minabámur, * lassis non dabátur réquies.
5:6 Ægýpto dédimus manum et Assýriis, * ut saturarémur pane.
5:7 Patres nostri peccavérunt, et non sunt: * et nos iniquitátes eórum portávimus.
5:15 Defécit gáudium cordis nostri: * versus est in luctum chorus noster.
5:16 Cécidit coróna cápitis nostri: * væ nobis, quia peccávimus.
5:17 Proptérea mœstum factum est cor nostrum: * ídeo contenebráti sunt óculi nostri.
5:19 Tu autem Dómine in ætérnum permanébis, * sólium tuum in generatiónem et generatiónem.
5:20 Quare in perpétuum obliviscéris nostri, * derelínques nos in longitúdine diérum?
5:21 Convérte nos Dómine ad te, et convertémur: * ínnova dies nostros, sicut a princípio.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Canticle from Lamentations [14]
(Canticle from Lamentations * Lam 5:1-7,15-17,19-21)
5:1 Remember, O Lord, what is come upon us: * consider and behold our reproach.
5:2 Our inheritance is turned to aliens: * our houses to strangers.
5:3 We are become orphans without a father: * our mothers are as widows.
5:4 We have drunk our water for money: * we have bought our wood.
5:5 We were dragged by the necks, * we were weary and no rest was given us.
5:6 We have given our hand to Egypt, and to the Assyrians, * that we might be satisfied with bread.
5:7 Our fathers have sinned, and are not: * and we have borne their iniquities.
5:15 The joy of our heart is ceased, * our dancing is turned into mourning.
5:16 The crown is fallen from our head: * woe to us, because we have sinned.
5:17 Therefore is our heart sorrowful, * therefore are our eyes become dim.
5:19 But thou, O Lord, shalt remain for ever, * thy throne from generation to generation.
5:20 Why wilt thou forget us for ever? * why wilt thou forsake us for a long time?
5:21 Convert us, O Lord, to thee, and we shall be converted: * renew our days, as from the beginning.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Canticum Ezechielis [15]
(Canticum Ezechielis * Ez 36:24-28)
36:24 Tollam quippe vos de géntibus, et congregábo vos de univérsis terris, * et addúcam vos in terram vestram.
36:25 Et effúndam super vos aquam mundam, et mundabímini ab ómnibus inquinaméntis vestris, * et ab univérsis idólis vestris mundábo vos.
36:26 Et dabo vobis cor novum, * et spíritum novum ponam in médio vestri:
36:26 Et áuferam cor lapídeum de carne vestra, * et dabo vobis cor cárneum.
36:27 Et spíritum meum ponam in médio vestri: * et fáciam ut in præcéptis meis ambulétis, et judícia mea custodiátis et operémini.
36:28 Et habitábitis in terra quam dedi pátribus vestris: * et éritis mihi in pópulum, et ego ero vobis in Deum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Faciámus hic tria tabernácula: † tibi unum, Móysi unum, et Elíæ unum.
Canticle of Ezechiel [15]
(Canticle of Ezechiel * Ez 36:24-28)
36:24 For I will take you from among the Gentiles, and will gather you together out of all the countries, * and will bring you into your own land.
36:25 And I will pour upon you clean water, and you shall be cleansed from all your filthiness, * and I will cleanse you from all your idols.
36:26 And I will give you a new heart, * and put a new spirit within you:
36:26 And I will take away the stony heart out of your flesh, * and will give you a heart of flesh.
36:27 And I will put my spirit in the midst of you: * and I will cause you to walk in my commandments, and to keep my judgments, and do them.
36:28 And you shall dwell in the land which I gave to your fathers, * and you shall be my people, and I will be your God.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Let us make here three tabernacles, one for thee, and one for Moses, and one for Elias.
V. Scuto circúmdabit te véritas ejus.
R. Non timébis a timóre noctúrno.
V. D’un bouclier, elle te couvrira, sa vérité.
R. Et tu ne craindras pas la terreur de la nuit.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 9
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 17:1-9
In illo témpore: Assúmpsit Jesus Petrum, et Jacóbum, et Joánnem fratrem ejus, et duxit illos in montem excélsum seórsum: et transfigurátus est ante eos. Et réliqua.

De Homilía sancti Leónis Papæ
Ex Homil. de Transfiguratione Domini
Assúmpsit Jesus Petrum, et Jacóbum, et fratrem ejus Joánnem, et conscénso cum eis seórsum monte præcélso, claritátem suæ glóriæ demonstrávit: quia licet intellexíssent in eo majestátem Dei, ipsíus tamen córporis, quo divínitas tegebátur, poténtiam nesciébant. Et ídeo próprie signantérque promíserat, quosdam de astántibus discípulis non prius gustáre mortem, quam vidérent Fílium hóminis veniéntem in regno suo, id est, in régia claritáte, quam spiritáliter ad natúram suscépti hóminis pertinéntem, his tribus viris vóluit esse conspícuam.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Dixit Angelus ad Jacob:
* Dimítte me, auróra est. Respóndit ei: Non dimíttam te, nisi benedíxeris mihi. Et benedíxit ei in eódem loco.
V. Cumque surrexísset Jacob, ecce vir luctabátur cum eo usque mane: et cum vidéret quod eum superáre non posset, dixit ad eum.
R. Dimítte me, auróra est. Respóndit ei: Non dimíttam te, nisi benedíxeris mihi. Et benedíxit ei in eódem loco.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Lecture du saint Évangile selon saint Matthieu
Matt 17:1-9
En ce temps-là, Jésus prit Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les conduisit sur une haute montagne, à l’écart, et il fut transfiguré devant eux. Et le reste.

De l’Homélie de saint Léon Pape
Ex Homil. de Transfiguratióne Dómini
Jésus prit avec lui Pierre et Jacques et son frère Jean puis, ayant avec eux gravi, à l’écart, une haute montagne, il leur manifesta l’éclat de sa gloire. Certes, ils avaient reconnu en lui la majesté de Dieu, mais ils ignoraient la puissance du corps qui couvrait la divinité. Et c’est pourquoi Jésus avait promis en termes formels et précis que certains de ses disciples présents ne goûteraient pas la mort, avant de voir le Fils de l'homme venant en son règne, c’est- à-dire dans la splendeur royale qui appartient spirituellement à la nature de l'homme élevé à l’union hypostatique, et qu’il voulut montrer aux yeux de ces trois hommes. Quant à la vision ineffable et inaccessible de la divinité elle- même, vision réservée pour la vie éternelle aux cœurs purs, ils ne pouvaient aucunement, encore revêtus de leur chair, la regarder et la voir.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. L’Ange dit à Jacob :
* Lâche-moi ; voici l'aurore. Jacob répondit : Je ne te lâcherai point, que tu ne m’aies béni. Et l’Ange le bénit en ce même lieu.
V. Jacob se leva et voici qu’un homme luttait avec lui jusqu’au matin, et se voyant incapable de le vaincre, cet homme lui dit :
R. Lâche-moi ; voici l'aurore. Jacob répondit : Je ne te lâcherai point, que tu ne m’aies béni. Et l’Ange le bénit en ce même lieu.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ille nos benedícat, qui sine fine vivit et regnat. Amen.

Lectio 10
Nam illam ipsíus Deitátis ineffábilem et inaccessíbilem visiónem, quæ in ætérnam vitam mundis corde servátur, nullo modo mortáli adhuc carne circúmdati intuéri póterant et vidére. Dicénte Patre: Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi bene complácui, ipsum audíte: nonne evidénter audítum est: Hic est Fílius meus, cui ex me et mecum esse sine témpore est? quia nec genitor genito prior, nec génitus est genitore posterior.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Vidi Dóminum fácie ad fáciem:
* Et salva facta est ánima mea.
V. Et dixit mihi: Nequáquam vocáberis Jacob, sed Israël erit nomen tuum.
R. Et salva facta est ánima mea.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que celui qui vit et règne à jamais nous bénisse. Ainsi soit-il.

Leçon 10
Lecture du saint Évangile selon saint Matthieu
Matt 17:1-9
En ce temps-là, Jésus prit Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les conduisit sur une haute montagne, à l’écart, et il fut transfiguré devant eux. Et le reste.

De l’Homélie de saint Léon Pape
Ex Homil. de Transfiguratióne Dómini
Jésus prit avec lui Pierre et Jacques et son frère Jean puis, ayant avec eux gravi, à l’écart, une haute montagne, il leur manifesta l’éclat de sa gloire. Certes, ils avaient reconnu en lui la majesté de Dieu, mais ils ignoraient la puissance du corps qui couvrait la divinité. Et c’est pourquoi Jésus avait promis en termes formels et précis que certains de ses disciples présents ne goûteraient pas la mort, avant de voir le Fils de l'homme venant en son règne, c’est- à-dire dans la splendeur royale qui appartient spirituellement à la nature de l'homme élevé à l’union hypostatique, et qu’il voulut montrer aux yeux de ces trois hommes. Quant à la vision ineffable et inaccessible de la divinité elle- même, vision réservée pour la vie éternelle aux cœurs purs, ils ne pouvaient aucunement, encore revêtus de leur chair, la regarder et la voir. Lorsque le Père dit : Celui-ci est mon fils bien- aimé en qui je me suis complu écoutez-le, n’est-il pas évident qu’on doit comprendre : Celui-ci est mon Fils auquel il appartient d’être de moi et avec moi, éternellement ? car celui qui engendre n’est pas antérieur à celui qui est engendré, et celui qui est engendré n’est pas postérieur à celui qui engendre. Celui-ci est mon Fils que la divinité ne sépare pas de moi, que la puissance ne divise pas et que l’éternité ne distingue pas. Celui-ci est mon Fils, non pas adoptif, mais au sens propre, non pas créé d’un autre, mais engendré de moi ; non pas d’une autre nature et devenu comparable à moi, mais né de mon essence et égal à moi.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. J’ai vu le Seigneur face à face,
* Et ma vie est restée sauve.
V. Et il m’a dit : Tu ne t’appelleras plus Jacob, mais Israël sera ton nom.
R. Et ma vie est restée sauve.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Divínum auxílium máneat semper nobíscum. Amen.

Lectio 11
Hic est Fílius meus, quem a me non séparat Deitas, non dívidit potéstas, non discérnit æternitas. Hic est Fílius meus, non adoptivus, sed proprius: non aliunde creatus, sed ex me génitus: nec de alia natúra mihi factus comparábilis, sed de mea esséntia mihi natus æqualis. Hic est Fílius meus, per quem ómnia facta sunt, et sine quo factum est nihil: qui ómnia quæ facio, simíliter facit; et quidquid óperor, inseparabíliter mecum atque indifferenter operátur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Cum audísset Jacob quod Esau veníret contra eum, divísit fílios suos et uxóres, dicens: Si percússerit Esau unam turmam, salvábitur áltera.
* Líbera me, Dómine, qui dixísti mihi: * Multiplicábo semen tuum sicut stellas cæli, et sicut arénam maris, quæ præ multitúdine numerári non potest.
V. Dómine, qui dixísti mihi, Revértere in terram nativitátis tuæ: Dómine, qui pascis me a juventúte mea.
R. Líbera me, Dómine, qui dixísti mihi.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le secours divin demeure toujours avec nous. Ainsi soit-il.

Leçon 11
Lorsque le Père dit : Celui-ci est mon fils bien- aimé en qui je me suis complu écoutez-le, n’est-il pas évident qu’on doit comprendre : Celui-ci est mon Fils auquel il appartient d’être de moi et avec moi, éternellement ? car celui qui engendre n’est pas antérieur à celui qui est engendré, et celui qui est engendré n’est pas postérieur à celui qui engendre. Celui-ci est mon Fils que la divinité ne sépare pas de moi, que la puissance ne divise pas et que l’éternité ne distingue pas. Celui-ci est mon Fils, non pas adoptif, mais au sens propre, non pas créé d’un autre, mais engendré de moi ; non pas d’une autre nature et devenu comparable à moi, mais né de mon essence et égal à moi. Celui- ci est mon Fils, par lequel tout a été fait et sans lequel rien n’a été fait. Tout ce que je fais, il le fait de même et quelle que soit l’œuvre que j’opère, il l’opère avec moi, par une action inséparable et nullement différente de la mienne. Celui-ci est mon Fils ; il n’a point désiré injustement, ni usurpé présomptueusement son égalité avec moi, mais demeurant dans la nature de ma gloire, il a incliné l’immuable divinité, jusqu’à prendre une nature d’esclave, pour exécuter notre commun dessein de restaurer le genre humain. Celui-ci donc en qui je me complais pour tout, dont la prédication me manifeste, dont l’humilité me glorifie, écoutez-le sans hésitation ; car il est la vérité et la vie, il est ma vertu et ma sagesse.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Quand Jacob eut appris qu’Esaü venait à sa rencontre, il disposa en deux groupes ses fils et ses femmes et il dit : Si Esaü frappe une troupe, l’autre sera sauvée.
* Délivrez- moi, Seigneur, vous qui m’avez dit : * Je multiplierai ta prospérité comme les étoiles du ciel et comme le sable de la mer, innombrable à cause de son immensité.
V. Seigneur qui m'avez dit : Retourne au pays de ta naissance ; Seigneur qui me nourrissez depuis ma jeunesse.
R. Délivrez- moi, Seigneur, vous qui m’avez dit.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 12
Hic est Filius meus, qui eam, quam mecum habet æqualitátem, non rapína appétiit, nec usurpatióne præsumpsit: sed manens in forma glóriæ meæ, ut ad reparándum genus humánum exsequerétur commune consílium, usque ad formam servilem inclinávit incommutábilem Deitátem. Hunc ergo, in quo mihi per ómnia bene complaceo, et cujus prædicatióne manifestor, cujus humilitate claríficor, incunctanter audíte: quia ipse est véritas et vita, ipse virtus mea atque sapiéntia.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Orávit Jacob et dixit: † Dómine qui dixísti mihi: revértere in terram nativitátis tuæ,
* Erue me de manu fratris mei, quia valde eum tímeo.
V. Deus, in cuius conspéctu ambulavérunt patres mei † Dómine qui pascis me a juventúte mea.
R. Erue me de manu fratris mei, quia valde eum tímeo.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Erue me de manu fratris mei, quia valde eum tímeo.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 12
Celui- ci est mon Fils, par lequel tout a été fait et sans lequel rien n’a été fait. Tout ce que je fais, il le fait de même et quelle que soit l’œuvre que j’opère, il l’opère avec moi, par une action inséparable et nullement différente de la mienne. Celui-ci est mon Fils ; il n’a point désiré injustement, ni usurpé présomptueusement son égalité avec moi, mais demeurant dans la nature de ma gloire, il a incliné l’immuable divinité, jusqu’à prendre une nature d’esclave, pour exécuter notre commun dessein de restaurer le genre humain. Celui-ci donc en qui je me complais pour tout, dont la prédication me manifeste, dont l’humilité me glorifie, écoutez-le sans hésitation ; car il est la vérité et la vie, il est ma vertu et ma sagesse.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Jacob prayed and said: O God who said to me: Return to thy land and to the place of thy birth
* Deliver me from the hand of my brother Esau for I am greatly afraid of him.
V. God, in whose sight my fathers walked, God that feedeth me from my youth.
R. Deliver me from the hand of my brother Esau for I am greatly afraid of him.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Deliver me from the hand of my brother Esau for I am greatly afraid of him.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Sequéntia +︎ sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 17:1-9
R. Glória tibi, Dómine.
In illo témpore: Assúmpsit Jesus Petrum, et Jacóbum, et Joánnem fratrem eius, et duxit illos in montem excélsum seórsum: et transfigurátus est ante eos. Et resplénduit fácies ejus sicut sol: vestiménta autem ejus facta sunt alba sicut nix. Et ecce, apparuérunt illis Móyses et Elías cum eo loquéntes. Respóndens autem Petrus, dixit ad Jesum: Dómine, bonum est nos hic esse: si vis, faciámus hic tria tabernácula, tibi unum, Móysi unum et Elíæ unum. Adhuc eo loquénte, ecce, nubes lúcida obumbrávit eos. Et ecce vox de nube, dicens: Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi bene complácui: ipsum audíte. Et audiéntes discípuli, cecidérunt in fáciem suam, et timuérunt valde. Et accéssit Jesus, et tétigit eos, dixítque eis: Súrgite, et nolíte timére. Levántes autem óculos suos, néminem vidérunt nisi solum Jesum. Et descendéntibus illis de monte, præcépit eis Jesus, dicens: Némini dixéritis visiónem, donec Fílius hóminis a mórtuis resúrgat.
R. Amen

Te decet laus, te decet hymnus: tibi glória Deo Patri, et Fílio, cum Spíritu Sancto in sǽcula sæculórum. Amen.
Continuation of the Holy Gospel according to Matthew
Matt 17:1-9
R. Glory be to you, O Lord.
At that time, Jesus took Peter, James and his brother John, and led them up a high mountain by themselves, and was transfigured before them. And His face shone as the sun, and His garments became white as snow. And behold, there appeared to them Moses and Elias talking together with Him. Then Peter addressed Jesus, saying, Lord, it is good for us to be here. If You will, let us set up three tents here, one for You, one for Moses, and one for Elias. As he was still speaking, behold, a bright cloud overshadowed them, and behold, a voice out of the cloud said, This is My beloved Son, in Whom I am well pleased; hear Him. And on hearing it the disciplines fell on their faces and were exceedingly afraid. And Jesus came near and touched them, and said to them, Arise, and do not be afraid. But lifting up their eyes, they saw no one but Jesus only. And as they were coming down from the mountain, Jesus cautioned them, saying, Tell the vision to no one, till the Son of Man has risen from the dead.
R. Amen

À vous revient la louange, à vous convient l'hymne ; à vous gloire, à Dieu le Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Oratio {ex Proprio de Tempore}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Deus, qui cónspicis omni nos virtúte destítui: intérius exteriúsque custódi; ut ab ómnibus adversitátibus muniámur in córpore, et a právis cogitatiónibus mundémur in mente.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre du Temps}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
O Dieu, qui nous voyez démunis de toute force, gardez-nous au dedans et au dehors, afin que notre corps soit défendu contre toute adversité, et notre âme purifiée des mauvaises pensées.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Monastic
Ordo Praedicatorum
Language 2
Latin
Latin-Bea
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help